Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Le fabuleux destin de Jérémy Morel

C'est l'histoire d'un honnête défenseur de Ligue 1 qui va voir sa carrière prendre un virage inattendu après avoir fait le choix de porter le maillot de Madagascar, tout juste qualifié pour la première CAN de son histoire.

Modififié
C’est la bombe du jour. Déçu de ne pas recevoir la moindre pré-convocation de la part de Didier Deschamps, Jérémy Morel a décidé, à 34 ans, de tirer un trait sur l’équipe de France qui l’a toujours snobé depuis ses débuts au centre de formation du FC Lorient. Et s’il a longtemps espéré entendre la Dèche prononcer son nom, le défenseur de l’Olympique lyonnais a finalement opté pour le pays de son père : Madagascar. Un choix qui tombe à pic pour les Barea qui viennent tout juste d’obtenir leur ticket pour la Coupe d’Afrique des nations qui aura lieu en juin prochain au Cameroun.


Et histoire de ne pas être ridicule pour sa première à la CAN, Madagascar espère bien compter sur l’expérience de Jérémy Morel pour l'aider à faire bonne figure. « Très clairement, c'est lui qui m'a appelé, ce n'est pas moi qui suis allé le chercher. Je n'avais pas du tout l'idée que Jérémy pouvait être malgache. Il s'est proposé très simplement en me disant : "Coach, vous êtes bientôt qualifiés, je ne veux pas prendre la place de qui que ce soit, mais sachez que je suis d'origine malgache. Je serais très fier de porter le maillot de Madagascar." Ça tombait bien puisque je cherchais justement un défenseur de métier, pouvant compléter le groupe » , a avoué Nicolas Dupuis, le sélectionneur de Madagascar, dans l’émission Midi Ma’nifik.

Ronny Rodelin rejoint le projet


Quelques jours après le choix de Geoffrey Kondogbia de jouer avec la Centrafrique, Jérémy Morel frappe un grand coup en annonçant ses nouvelles couleurs internationales. La France est prévenue : ses meilleurs éléments peuvent tourner le dos aux Bleus pour aller rejoindre une autre sélection. Et ça, le défenseur de l’Olympique lyonnais l’a bien compris et compte bien user du fameux argumentaire ( « Didier Deschamps prend toujours les mêmes joueurs » ) pour convaincre d’autres pensionnaires de Ligue 1 ou de Ligue 2 de le rejoindre dans l’aventure avec les Barea. Et c’est ainsi que Zacharie Boucher, qui cire actuellement le banc du SCO, et Ludovic Ajorque, qui tente de se faire une place à Strasbourg, rejoignent l’équipe de Madagascar, déclarant leur « rêve de partager le même maillot que Jérémy Morel » .


Mais l’ancien Marseillais a un autre objectif : convaincre Ronny Rodelin. Sauf que l’actuel joueur de l’En Avant de Guingamp croit en sa bonne étoile et pense encore pouvoir prouver à Didier Deschamps que sa patte droite est plus belle que le pied gauche de Florian Thauvin. Résultat, Jérémy Morel fait jouer ses contacts en Bretagne pour que, lors de chaque entraînement de l’EAG, une dizaine de personnes débarque avec des drapeaux de Madagascar en hurlant le nom de Ronny Rodelin. Six mois plus tard, en avril 2019, l’ancien Caennais cède finalement aux sirènes des Barea après avoir perdu 4-0 face à l’OM, sur un triplé de Florian Thauvin.


La CAN dans la poche


C’est donc avec Ronny Rodelin, Zacharie Boucher, Ludovic Ajorque, Thomas Fontaine et donc Jérémy Morel que l’équipe de Madagascar débarque au Cameroun le 15 juin 2019. Et rien n'est facile pour les Barea qui ont hérité d’une poule difficile avec le Gabon, le Nigeria et l’Algérie. Heureusement, Jérémy Morel est solide comme un roc et fait de la défense malgache un mur impénétrable. Résultat, Madagascar termine avec trois matchs nuls 0-0 et se qualifie pour les huitièmes de finale en tant que meilleur troisième, la CAF ayant eu la bonne idée de faire une CAN avec 24 équipes. Opposés aux Égyptiens d’un Mohamed Salah sur une jambe – Samuel Umtiti ayant abîmé son tibia en finale de Ligue des champions sur demande de Jérémy Morel –, les Barea tiennent le 0-0 jusqu’au but salvateur de Ludovic Ajorque dans les arrêts de jeu. Le quart de finale contre le Mali sera une formalité, vite plié par un doublé de Ronny Rodelin.


Place aux demies. En face, le Sénégal de Sadio Mané, une sélection déjà croisée lors des qualifications. En se remémorant les paroles de Marcelo Bielsa qui indiquait à Benjamin de « prendre exemple sur Morel » , Nicolas Dupuis décide de placer son nouveau capitaine en marquage individuel sur l’ailier de Liverpool. Et cela fonctionne puisque Sadio Mané est invisible et offre même la qualification à Madagascar en manquant son tir au but. Opposés au pays hôte camerounais en finale, les Barea continuent de faire ce qu’ils savent faire : défendre et piquer en contre. Sauf que ce mur malgache n’est pas assez solide pour Eric-Maxim Choupo-Moting qui ouvre le score pour les Lions indomptables. Une joie de courte durée puisque Jérémy Morel égalise sur penalty dans la foulée. Prolongations. Alors que le tableau d’affichage indique la 118e minute, Morel transperce le milieu camerounais, claque un une-deux avec Ronny Rodelin et envoie une chiche en pleine lucarne. Madagascar est champion d’Afrique pour la première fois de son histoire.

Monsieur le maire


Il n'en fallait pas plus pour faire de Jérémy Morel le véritable héros national. Alors que sa trogne est présente dans tous les cafés de l’île rouge, dans toutes les publicités à la télévision, Morel voit même deux chanteurs natifs de Madagascar écrire une chanson à son nom. Et pas n’importe lesquels puisqu'il s’agit d’un duo inédit entre Antoine et Rohff. Intitulé Roi Morel, le titre est numéro 1 du hit parade malgache pendant deux ans. Désormais retraité, après avoir échoué à qualifier Madagascar à la Coupe du monde 2002, et terminé sa carrière de joueur au CNaPS Sport, Morel ne compte plus quitter son pays d’adoption.



Mieux, il ambitionne même de devenir maire d'Antananarivo. Problème, il n’est pas le seul candidat à briguer le poste et doit entre autres se confronter à Sébastien Folin, natif d'Antananarivo et qui s’est fait un nom sur l’île rouge en présentant l’émission Motus, qui a fait un carton au pays des mots à rallonge. Sauf qu’entre un présentateur télé à lunettes et l’homme qui a permis à Madagascar de remporter la CAN, le choix est vite fait pour les habitants d'Antananarivo, qui élisent Jérémy Morel dès le premier tour. Prochain objectif ? Devenir président de la République, et s'offrir un voyage présidentiel au Liberia en jet privé, pour aller claquer une bise officielle à George Weah.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75