Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Lazio-Juventus (0-2)

La Juventus coule la Lazio

Face à des Laziali inoffensifs et privés de Ciro Immobile, la Juventus s'en est remis à deux penaltys transformés par Leonardo Bonucci pour surpasser la Lazio (2-0) dans un match terne au possible. Une bonne opération néanmoins pour les Turinois qui reviennent à hauteur de leur adversaire du soir.

Modififié

Lazio 0-2 Juventus

Buts : Bonucci (23e SP, 83e) pour la Juventus

Un an et demi plus tard, Maurizio Sarri retrouvait la Juventus ce samedi soir dans la peau de l'outsider avec la Lazio. Mais face à son ancienne écurie, le pilote de 62 ans n'a jamais trouvé la clef pour permettre à sa bagnole floquée « Lazio » de passer la deuxième pour ainsi faire valdinguer le bolide Juve. Un bolide qui s'est mis, lui, dans de bonnes dispositions avant de prendre l'Eurostar en direction de Londres la semaine prochaine pour y défier Chelsea en Ligue des champions.

Bonucci, vol.1

Après un discours du pape François projeté sur écran géant, le duel entre Biancocelesti et Bianconeri débute enfin. Privé de Ciro Immobile, le meilleur buteur de l’histoire du club romain salué par un « Bienvenue dans l’histoire » qui l’a ému aux larmes, Sarri tente le coup avec Pedro en faux neuf. Sauf que rapidement, il est clair que sa Lazio ressemble à un rhinocéros sans corne et que la possession de sa formation est stérile. En face, la Juve fait du classique Allegri : elle bouche les espaces et se regroupe quand elle n’a pas le ballon, elle pique en plein cœur lorsqu'elle a une demi-occasion. Danilo Cataldi tacle Álvaro Morata dans la surface et ne touche pas le ballon pour Marco Di Bello : Leonardo Bonucci ne laisse pas passer l’offrande et détruit la lucarne de Pepe Reina (0-1, 23e). La réaction romaine est quasi inexistante et c’est Morata qui n’est pas loin de breaker avant la pause sur un ciseau qui s’envole finalement dans le ciel du Stadio Olimpico.

Bonucci, vol.2

La seconde période reprend sur les mêmes bases que la première : la Lazio galère à produire quelque chose, et la Juve attend la moindre erreur pour plier la rencontre. Dejan Kulusevski, entré en jeu en première période à la place de Danilo, oblige Reina sur une frappe de près à repousser le ballon en corner. Si Bonucci semble avoir une petite alerte à l’heure de jeu, c’est bien le capitaine turinois d’un jour qui va se charger de doubler la mise à dix minutes du terme. Une nouvelle fois sur penalty, obtenu par Federico Chiesa à la suite d'une sortie calamiteuse de Reina (0-2, 83e). Dans les arrêts de jeu, Adrien Rabiot sort sur blessure à la suite d'un contact avec Sergej Milinković-Savić au cours d'une fin de match houleuse. Le gong sonne : avec 21 points après 13 journées, la Juve reste distancée, mais revient à hauteur de la Lazio. Ce costume du chasseur, la Vieille Dame commence à s'y faire.



Lazio (4-3-3) : Reina - Lazzari, Luiz Felipe, Acerbi, Hysaj - Milinković-Savić, Cataldi (Basic, 84e), Luis Alberto - Felipe Anderson (Moro, 75e), Pedro, Zaccagni (Muriqi, 65e). Entraîneur : Maurizio Sarri.

Juventus (3-5-2) : Szczęsny - Danilo (Kulusevski, 15e), Bonucci, De Ligt - Cuadrado, McKennie, Locatelli (Bentancur, 89e), Rabiot, Pellegrini - Chiesa, Morata (Kean, 74e). Entraîneur : Massimiliano Allegri.


  • Résultats et classement de Serie A


    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié





    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    il y a 4 heures LOTO du lundi 29 novembre 2021 : 28 millions d'€ à gagner (cagnotte record) !
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi