Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Amical
  2. // France-Finlande (0-2)

Et à la fin, c'est la Finlande qui gagne

Dans une rencontre qui comptait pour du beurre, la France a retrouvé le goût de la défaite après un an et demi d'invincibilité en s'inclinant contre la Finlande (0-2). Face à une sélection finlandaise également remaniée, la bande de Deschamps n'a pas séduit. Et doit maintenant se rendre au Portugal avec quelques doutes dans ses bagages.

Modififié

France 0-2 Finlande

Buts : Forss (28e) et Valakari (31e)

Il n’y avait a priori pas grand-chose pour transformer cette soirée de confinement férié en moment d’éclate assuré. Et surtout pas un match amical entre la France et la Finlande, une affiche vouée à terminer entre Grey’s Anatomy et Des racines et des ailes au tableau des audiences. Reste que Didier Deschamps comptait sur cette rencontre pour du beurre pour poursuivre ses expérimentations. Comme face à l’Ukraine le mois dernier, les Bleus pouvaient s’offrir une partie sympathique avec des buts, du jeu et du spectacle. Mais rien ne s'est passé comme prévu : la Finlande, l'une des victimes préférées des Bleus (huit matchs, huit succès), a décroché une victoire de prestige (0-2) au stade de France. À trois jours de retrouvailles décisives au Portugal, la France perd son invincibilité (12 matchs, la dernière défaite remontait à juin 2019), et rappelle qu'elle ne dispose pas de beaucoup de marge à près de six mois de l'Euro.

La Finlande en Forss

Un match sur la pelouse du champion du monde n’est jamais un fardeau. Les Finlandais, dans l’attente de pouvoir disputer leur première compétition internationale l’été prochain si tout va bien, se ramènent pourtant en mode colonie de vacances, à l’image des cris de chambrage des joueurs finnois à l’échauffement. Après une minute d’applaudissements plus glauque que chaleureuse, la faute au désormais habituel huis clos, pour rendre hommage au regretté Bruno Martini, cette équipe de France expérimentale prend les choses en main tout en douceur. Si la première alerte est signée Karjalainen, les Bleus tentent de mettre un peu de mouvement devant la surface adverse avec un Thuram hyperactif pour sa première sélection. Entre deux klaxons sur le périphérique, le bizut fait trembler la barre d’une tête à bout portant (15e), puis croque la feuille sur un caviar de Dubois (17e).


Le fils de Lilian, qui multiplie les déboulés sur son côté gauche, peut regretter les occasions manquées. Car les Finlandais, sans leur star Pukki et de nombreux cadres laissés sur le banc, font preuve d’une efficacité redoutable. En trois minutes chrono, la partie bascule en faveur des visiteurs. Sous pression au niveau du rond central, Sissoko perd le ballon et laisse Schüller lancer le jeune Forss, plus rapide que Lenglet pour aller fusiller Mandanda (0-1, 28e). Première banderille, puis une deuxième : à 25 mètres du but français, Valakari profite du laxisme de Nzonzi pour lâcher un superbe enroulé dans la lucarne du fidèle numéro deux de Lloris (0-2, 31e). Deux tirs, deux buts et deux grimaces de Mandanda. Bingo pour la Finlande, qui gagne en confiance et ne se laisse pas surprendre par la timide révolte tricolore, dont le novice Thuram, bien aidé par Digne, ne peut être le seul instigateur.

Les Bleus signent l'armistice


Cette fois, Didier Deschamps préfère rester vissé sur son banc plutôt que de s’époumoner à hurler ses consignes. Surtout qu’au retour des vestiaires, la France n’est pas plus séduisante, et concède même une nouvelle occasion avec la frappe de Kauko repoussée du pied par Mandanda. Dans l’attente d’un exploit individuel, le collectif étant défaillant, les Bleus peinent à emballer un second acte soporifique, malgré l'entrée du trio Griezmann-Kanté-Martial. Et le coup de tête de Nzonzi, les énièmes tentatives de Thuram ou la reprise au-dessus de Kanté ne viennent pas changer la suite d’un scénario tristement prévisible. Sans aucune inspiration, les Français ronronnent dans les trente derniers mètres adverses, et la Finlande se contente de gérer son avantage en repoussant facilement les multiples centres des latéraux locaux. Les Hiboux Grands-Ducs peuvent savourer, ils viennent de faire tomber une équipe qui n'avait plus perdu depuis près d'un an et demi. Les Bleus peuvent baisser la tête avant de se tourner vers la suite : dans trois jours, au Portugal, ce sera une autre histoire.



France (4-4-2) : Mandanda - Dubois (Aguilar, 71e), Zouma, Lenglet (Varane, 80e), Digne - Sissoko, Nzonzi, Pogba (Kanté, 57e), Thuram - Ben Yedder (Griezmann, 57e), Giroud (Martial, 57e). Entraîneur : Didier Deschamps.

Finlande (4-4-2) : Joronen - Hämäläinen, O'Shaughnessy, Ojala (Toivio, 66e), Väisänen (Arajuuri, 74e) - Forss, Kauko, Karjalainen (Kamara, 66e), Schüller (Pukki, 80e) - Niskanen (Alho, 66e), Valakari (Taylor, 74e). Entraîneur : : Markku Kanerva.


Par Clément Gavard, au Stade de France
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 23:25 La Juve plie le Dynamo Kiev 4
Hier à 18:34 Viens défier la rédaction sur un quiz interactif équipe de France Hier à 17:30 La collection de tirages photo So Foot de décembre est dispo !
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 16:07 La police écossaise enquête sur le club de Saint-Mirren 9 Hier à 15:51 Le Graët : « La Coupe de France aura lieu » 30
Hier à 15:33 Thierry Henry prépare une série sur les coulisses du foot 10 Hier à 15:22 Des heurts en Tunisie lors d'un rassemblement pour le Croissant sportif chebbien 12 Hier à 15:02 Belgique-Suisse interrompu par une panne d'électricité 7 Hier à 14:13 Maracineanu espère avancer le retour du public dans les stades au 15 décembre 15 Hier à 13:42 En Copa Libertadores, Santos sort Quito après 25 minutes de temps additionnel 8 Hier à 12:25 L'UEFA prépare une révolution de la Ligue des champions à partir de 2024 92 Hier à 12:20 Flamengo éliminé de la Copa Libertadores 4 Hier à 11:33 Castex met quasiment un point final à l'édition 2020-2021 de la Coupe de France 91 Hier à 11:00 Ciccolini suspendu deux ans par la Ligue algérienne 841 Hier à 09:19 La reprise du foot amateur pour les adultes avancée au 15 décembre 12
À lire ensuite
Les notes des Bleus