Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // J23 -Inter-AC Milan (4-2)

L'Inter foudroie le Milan

Amorphe avant la pause et menée de deux buts, électrique en seconde période, l'Inter a ensuite poignardé le Milan à quatre reprises, pour s'adjuger le derby de la Madonnina.

Modififié

Inter 4-2 AC Milan

Buts : Brozović (51e), Vecino (53e), De Vrij (70e), Lukaku (90e+3) pour l'Inter // Rebić (40e), Ibrahimović (45e+1) pour Milan

Et soudain, quatre coups de tonnerre. Quatre arcs de foudre venus frapper Milan et terrasser des Rossoneri pourtant largement dominateurs en première période. Mais cette Inter-là est parfaitement imprévisible. Inoffensifs comme une brise d'été avant la pause, les Nerazzurri ont soufflé une tempête furieuse sur Giuseppe-Meazza ensuite, remontant un handicap de deux buts, avant de s'imposer grâce à une tête acrobatique de De Vrij, puis une dernière réalisation de Lukaku.

Milan dans le tempo, l'Inter sans air


Consciente qu'une victoire dans le derby de Milan peut lui permettre de griller la Juve au top du hip hop de la Serie A, l'Inter, stressée, commence sa partition par une succession inhabituelle de fausses notes. Barella cafouille ses passes au milieu, Škriniar vendange quelques relances, et le ton est donné. En face, Milan en profite pour jouer son tube de la soirée, une mélodie collective jamais brillante, mais fluide et chantante, à l'image des débordements inspirés de Theo Hernandez, des décrochages inspirés d'Ibrahimović ou des centres travaillés de Castillejo. Çalhanoğlu trouve même le poteau d'une sacoche du droit aux 20 mètres, achevant de démontrer que la première partie du concert dominical est bien assurée par le Diavolo.


Privée du rôle de maître de cérémonie, l'Inter tente alors de s'en sortir différemment, en osant quelques pas de côté occasionnels, mais dangereux : Godín manque ainsi d'un rien d'ouvrir le score à la suite d'un corner de Sánchez, quand Vecino, à la conclusion d'une chevauchée furieuse de Lukaku, voit sa tentative, trop axiale, écartée par Donnarumma. Mais l'essentiel est ailleurs : c'est bien Milan, dont le pressing haut et agressif étouffe le jeu nerazzurro, qui domine aux points. Tant et si bien que Rebić va logiquement finir par transformer l'essai. Servi par une longue ouverture de Castillejo, Ibrahimović bouffe le couscous sur la tête de Godín et dévie pour le Croate, qui bat Padelli à bout portant. Paumée, l'Inter continue de déjouer, oublie sa vigilance sur coup de pied arrêté, et Ibrahimović va sonner une deuxième fois les gars de Conte, en plantant un coup de boule opportuniste sur corner.

Sur-réaliste Inter


Jusqu'ici déprimante, l'Inter endosse un costard d'une autre dimension après la pause. La mutation est inexplicable, mais jouissive, alors que Milan rétrécit d'un coup face à l’agressivité retrouvée du bloc interista. Le milieu nerazzurro revoit la lumière, Young et Candreva foutent enfin le boxon sur les côtés et, sur une frappe déviée du second, Brozović envoie une volée majestueuse dans le petit filet de Donnarumma. Splendide, comme la passe en profondeur de Godín pour Sánchez, qui trouve en retrait Vecino, dont le tir coup de pied permet aux siens d'égaliser. Dingue, comme la métamorphose de cette Inter, à qui il n'a pas fallu 10 minutes en seconde mi-temps pour rattraper par le short son ennemi juré.


Le rafiot milanais fuit dès lors de partout, et De Vrij, d'une superbe tête plongeante sur corner, va se charger de l'envoyer vers le fond. Désormais à la barre, l'Inter dicte le cap, et Conte peut compter sur l'entrée réussie d'Eriksen pour dynamiser son entrejeu. Le Danois trouve même la barre, d'un surpuissant coup franc lointain. Milan sera bien à deux doigts de recoller au score, quand Ibrahimović trouve le poteau à la suite d'un centre de Paqueta, mais c'est bien Lukaku qui va emballer l'affaire : l'avant-centre lombard catapulte au fond de la cage adverse une ultime tête dans les arrêts de jeu, qui achève de rendre tarés les tifosi interisti. Et voilà les Nerazzurri qui s'adjugent leur quatrième derby de rang. Sans oublier de reprendre à la Juve la couronne provisoire de la Serie A.




Inter (3-5-2) : Padelli - Godín, De Vrij, Škriniar - Candreva (Moses, 80e), Vecino, Brozović, Barella, Young (Biraghi, 90e+5) - Sánchez (Eriksen, 72e), Lukaku. Entraîneur : Antonio Conte.

AC Milan (4-4-1-1) : Donnarumma - Conti, Kjær, Romagnoli, Hernandez - Castillejo (Leao, 80e), Kessié (Paqueta, 81e), Bennacer, Rebić (Bonaventura, 84e) - Çalhanoğlu - Ibrahimović. Entraîneur : Stefano Pioli.


  • Résultats et classement de Serie A

    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

    il y a 2 heures Dirigeants et joueurs de Ligue 1 ont trouvé un accord pour réduire les salaires en avril 5
    Hier à 19:20 La FIFA propose d'étendre les contrats des joueurs et va adapter les dates du mercato 1 Hier à 17:52 Mondiaux 2018 et 2022 : la Russie dément, la FIFA va coopérer 2
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 13:57 Live à 17h sur l'Instagram de So Foot avec Steve Savidan