Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Angers

Kimpembe, le retour du général

Titulaire lors des deux rencontres de Ligue des champions du Paris Saint-Germain, Presnel Kimpembe a livré deux grosses performances. Prouvant ainsi que la fin de saison dernière est oubliée et qu'il est redevenu le solide défenseur central qu'il était. En tout cas, Didier Deschamps, qui l'a rappelé chez les Bleus, en est convaincu. Il va falloir confirmer cette bonne passe ce samedi après-midi face à Angers dans le sommet de la Ligue 1.


La vie de Presnel Kimpembe est faite de titularisations surprises. À l’image de sa première apparition en Ligue des champions un soir de Saint-Valentin 2017 face au Barça (4-0). Et si sa titularisation contre le Real Madrid lors du premier match de poule de C1 en septembre dernier (3-0) est moins surprenante, elle a tout de même étonné puisque le Maestro n’avait disputé jusqu'ici que 19 petites minutes contre Strasbourg (1-0). 19 minutes durant lesquelles Kimpembe avait vécu un cauchemar sur une accélération folle de Kenny Lala. De quoi réveiller des vieux démons ? Non, puisque face aux Merengues, le champion du monde - bien aidé par Thiago Silva - a mis Karim Benzema dans sa poche et a empêché le Real Madrid de cadrer la moindre frappe. Une première en C1 pour la Maison-Blanche depuis 2003 et le début de l’analyse Opta. Et après KB9, c’est Radamel Falcao qui a fait un petit tour dans la poche de Presko lors de la rencontre entre le Galatasaray et le PSG (0-1). Un match durant lequel Kimpembe a battu le record de duels remportés par un joueur du PSG en Ligue des champions. Avec pas moins de 19 duels où l’homme à l’enceinte greffée au poignet est sorti vainqueur. Très très costaud.

O Maestro


Et pourtant, depuis sa main involontaire contre Manchester United en mars dernier, qui a coûté la qualification en quarts de C1 au PSG, Presnel Kimpembe n’était plus que l’ombre de lui-même, enchaînant alors les erreurs défensives. Pire, avec l’arrivée durant l’été d’Abdou Diallo, le natif de Beaumont-sur-Oise était censé être relégué au quatrième rang dans la hiérarchie des centraux. D’autant plus qu’avec les venues d’Idrissa Gueye et d’Ander Herrera, Marquinhos devait retrouver sa place en charnière centrale. Certains médias parlaient même d’un bon de sortie qui lui aurait été accordé par le club de la capitale, avant que L’Équipe annonce ce jeudi que Leonardo l’avait placé dans la liste des intransférables.


Sauf qu’il n’y en a rien été de tout cela. Une fois la musique de la Ligue des champions balancée dans les enceintes du Parc des Princes, c’est Presnel Kimpembe qui est titularisé au côté de Thiago Silva. Tandis que Marquinhos garde son poste de sentinelle et que Diallo pose son fessier sur le banc. Un choix que Thomas Tuchel expliquait quelques jours plus tard par l’expérience du défenseur de 24 ans : « Je suis très content avec Kimpembe. C’est la récompense pour lui maintenant. Il est bien physiquement. On a joué avec lui 30 minutes contre Strasbourg. Après, il a joué contre le Real Madrid. Normalement, ce n’est pas une chose qu’on fait lorsque l'on revient. J’ai vu lors de la saison dernière qu’il est capable de jouer dans de grands matchs avec beaucoup de confiance. »

Les blessures derrière lui


Pour comprendre comment Presnel Kimpembe est revenu au niveau qui était le sien, il faut aller faire un tour à l’infirmerie du PSG. Un lieu que l’international français a visité durant plusieurs semaines après avoir profité de l’été pour se faire opérer et ainsi mettre fin à des douleurs aux adducteurs récurrentes. Et force est de constater que cette opération a aussi réparé le mental du garçon. De quoi ravir son capitaine Thiago Silva, présent en conférence de presse avant la rencontre contre Galatasaray : « Presnel a eu un début de saison difficile avec sa blessure de l'an dernier, mais c'est un joueur très physique et fort mentalement. Jouer avec un joueur de cette qualité, c'est trop facile. Même s'il est très jeune, il a déjà beaucoup d'expérience. »



Et comme une bonne nouvelle vient rarement seule, Presnel Kimpembe a vu Didier Deschamps le rappeler en équipe de France après plusieurs mois d'absence. Un choix justifié par ses bonnes performances en C1 : «  Je n’ai pas douté de son retour en forme. Il a eu une fin de saison compliquée comme beaucoup de joueurs du PSG, voire très compliquée. Sur les gros matchs qu’il a eu à jouer, il a bien répondu en restant dans la simplicité, sans en rajouter. Je le connais bien. Thomas Tuchel lui fait confiance sur les deux premiers matchs en Ligue des champions. Et avec ses performances, Kim lui a rendu cette confiance. » Et si Thomas Tuchel a avoué que cette convocation était « méritée » , il a aussi confirmé qu’il allait être vigilant avec la santé de celui qui était capitaine lors de la défaite face à Reims (0-2) : « Il doit gérer. Il faut qu’on ne l’utilise pas trop. On est attentif avec lui, mais je suis très content. » Traduction : on laisse les petits matchs à Diallo, et Kimpembe jouera la Ligue des champions et les chocs de Ligue 1. Comme celui à venir face au dauphin du SCO Angers ?

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:20 En D7 anglaise, il marque un but d'une tête de plus de 50 mètres 23