Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 78 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // CDM 2022
  2. // Qualifs
  3. // France-Finlande (2-0)

Dubois massif

La France attend toujours un latéral droit ? Elle l'a trouvé, le temps d'un match à Lyon face à la Finlande (2-0), avec un Léo Dubois d'abord timoré, mais qui est monté en régime avant de sortir avec les honneurs et sous les applaudissement dans un stade où il ne fait pas l'unanimité. Un peu d'oxygène, pour lui comme pour cette équipe de France.

Modififié
C'était trop beau pour ne pas en faire des caisses : Karim Benzema de retour sur les prés dans la capitale des Gaules, trois mois après son come back en équipe de France, pour découvrir le Groupama Stadium et renouer avec le public de son fief. Dans toute cette agitation, il y avait évidemment très peu de place pour un éventuel storytelling autour de Léo Dubois, seul joueur de l'Olympique lyonnais présent dans la liste de Didier Deschamps ce mois-ci, et donc lui aussi vaguement régional de l'étape. Comme il semble apprécier les symboles, l'ancien Nantais a répondu présent : de la même manière qu'il avait fêté sa première sélection dans son jardin de la Beaujoire deux ans plus tôt (lors de la victoire 2-0 face à la Bolivie en juin 2019), il vient peut-être de signer contre la Finlande son match référence en bleu au cœur de son nouveau chez lui, à Décines-Charpieu.

Dubois dont on fait les flûtes

On l'a d'abord cru perdu dans cette ligne défensive à cinq derrière et ce rôle de piston, avec quelques trous d'air pendant l'entame et une implication avec ballon toute relative, alors que Theo Hernandez avait rapidement commencé à faire chauffer le moteur. Puis dans son style, c'est-à-dire loin de la sexytude, il a réussi à hausser le ton, proposer une activité dans son couloir et faire son match, ajoutant même sa pierre à l'édifice. En novembre 2019 en Albanie (0-2) lors de sa quatrième cape, c'était déjà pour Antoine Griezmann qu'il avait signé ce qui était jusqu'ici son unique passe décisive au niveau international. C'était du pied gauche après une percussion en pleine surface. Sa deuxième offrande près de deux années plus tard, une remise latérale en une touche - après un travail remarquable de Karim Benzema - pour lancer Grizou vers un nouvel exploit individuel, est moins impressionnante, mais démontre que le natif de Segré (Maine-et-Loire) a peu à peu semblé trouver sa place dans cette équipe et réussi à se mettre au diapason.



Signe que le garçon montait en pression : on l'a même vu haranguer le Parc OL, se retrouver deux fois en position de frappe avec un frisson à chaque fois et signer un rush au milieu de la seconde période. Très rarement en vue en sélection où il apparaît par intermittence et semble presque encore faire partie des nouveaux (Paul Pogba a passé son temps à lui mettre des vents face à l'Ukraine), décrié à Lyon malgré son ancienneté et son nouveau statut de capitaine, le produit de la Jonelière avait bien besoin d'une prestation comme celle-ci pour reprendre un peu de crédit à tous les niveaux. Seulement auteur de sa neuvième apparition en équipe de France à 26 ans, Dubois voit la plupart du temps des défenseurs centraux (Benjamin Pavard, Jules Koundé) lui faire de l'ombre dans la hiérarchie, et il a dû attendre un concours de circonstances - à savoir la blessure des deux hommes - pour sortir du placard à ce poste qui fait tant débat en ce moment. Le latéral droit a bien choisi son moment et son endroit pour rappeler pourquoi la Dèche l'embarque régulièrement dans le groupe tricolore. « C’est bien que le Groupama Stadium puisse accueillir l’équipe de France, et j’ai vu qu’il serait presque plein, il y aura une bonne atmosphère, blablatait-il samedi. On devra s’en servir pour se sublimer. » Des paroles et des actes, voilà un bout de temps que ces Bleus n'avaient plus offert cela.

Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 14:40 Eder va signer à Al-Raed selon Record 11
Hier à 10:00 Viens mater PSG – City lors d’une projection So Foot !