Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Beira Mar/Porto

Djamal : « Sarkozy, un dictateur moderne »

Quelques jours après la claque prise en Coupe de la Ligue (3-0), Beira-Mar retrouve le FC Porto. Rencontre avec Djamal, le milieu de terrain franco-lybio-tchadien d'Aveiro. Un bon tacleur.

Modififié
Avant tout chose, Djamal, éclaire-nous sur tous tes passeports...


(rires) Je suis né à Tripoli, en Libye, et j'y ai grandi jusqu'à l'âge de 6,7 ans. Ensuite, avec mes parents nous sommes partis à Paris, avant de partir à Mont-de-Marsan. Mon père est tchadien d'origine nigériane et ma mère est tchadienne.

Et c'est d'ailleurs à Mont-de-Marsan que tu as commencé ta carrière...


J'ai commencé là-bas en débutants jusqu'à atteindre l'équipe séniors en CFA 2. A 19 ans, je suis parti à Bayonne et ensuite je suis parti à Sannois Saint-Gratien. Puis le Portugal s'est ouvert à moi avec Estoril d'abord et Beira-Mar avec qui je suis monté de D2 en Liga.

Envisages-tu un retour en France ?


C'est un objectif, par rapport à mon jeu. Les championnats anglais, allemand et français me tenteraient bien. La France, je sais ce que c'est. Ce n'est pas facile. Il faut que les clubs connaissent et on y mise beaucoup sur les jeunes issus des centres de formation. Je pense que si je parvenais à mettre un pied en Angleterre j'y serais très bien. Le plus dur c'est d'y entrer. Je ne doute pas de mes capacités mais il faut aussi connaitre les gens qu'il faut.

Récemment, la presse portugaise a évoqué un intérêt d'un club libyen à ton égard. Qu'en est-il ?


Quand je m'y suis rendu en sélection, l'un des fils du président Khadafi a aimé mon profil et il voulait que j'y aille dès cet hiver pour jouer au Al-Ahly. Il kiffe le club ! Mais franchement, à mon âge, ce n'est pas ma priorité d'aller jouer là-bas.

Quels sont tes liens avec la Libye ?


C'est mon pays. C'est là-bas que j'ai grandi et j'y ai encore de ma famille. Je connais plus la Libye que le Tchad.

Quel est on point de vue sur le régime de Khadafi, à l'heure où la région du Maghreb traverse un souffle de révolte ?


Il n'y a rien de grave en Libye. On est libres, tranquilles. On parle de dictature mais un gars comme Sarkozy pour moi, c'est un dictateur moderne. Parfois, on t'impose des choses sans prendre en compte l'avis du peuple. L'histoire de la réforme des retraites. Les gens ont manifesté mais rien n'a changé. Chez chaque président, il y a une part de dictateur. Après Khadafi, lui, il applique des principes religieux. C'est la télé qui trompe les gens. C'est comme l'Iran. J'y suis allé passer trois semaines, il y a peu, personne ne m'a fait chier. Les gens parlent sans connaitre et croient ce qu'ils voient à la télé. En Libye, il n'y a pas de bombes, ni de terroristes. Il faut vivre les choses avant d'en parler.

Parle-nous de Leonardo Jardim, le coach. Comment est-il ?



Il sait ce qu'il fait. Il est super intelligent, très malin. Défensivement, il est très fort. Il s'appuie sur une base solide derrière pour ensuite aller de l'avant. Il mise sur le jeu en contre-attaque.

Récemment, Pinto da Costa a été très élogieux à ton égard. Penses-tu qu'il pourra un jour entraîner un grand ?


Il est encore jeune et il peut aller très loin. Je ne serais pas surpris s'il venait à prendre les commandes d'un grand. Ici, on l'appelle le "Mourinho du Portugal." Il sait comment parler aux joueurs et comment gérer ceux qui sont un peu foufous.
Beira-Mar a bu la tasse contre le FC Porto mercredi en Coupe de la Ligue (3-0).

Penses-tu que vous avez les armes pour rivaliser ?


Cette Coupe n'est pas un objectif pour nous. On n'a pas l'effectif pour jouer ça. Le coach a beaucoup fait tourner mais pour moi, le fait qu'on joue à domicile et qu'on traverse une phase stable en championnat me laisse penser qu'on peut faire quelque chose. Il faut qu'on reste bien en place. Après, Porto, c'est Porto... Ils anticipent tout. Il faudra surveiller Falcao. Si on lui laisse le moindre espace, c'est but, direct. Mais ça va être un match intéressant. Et surtout, ça va être un autre match. On a une chance, si on défend bien.

Propos recueillis par Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
il y a 3 heures Neymar lance son propre jeu de foot 52 il y a 6 heures La statue de Falcao 25 il y a 6 heures Un Ballon d'or créé pour les femmes 39 il y a 9 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Totale Udinese