Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Cantona, l'idole de Scholes

En général, Paul Scholes, l'ancien milieu emblématique de Manchester United, est plutôt le genre de mec dont on s'inspire. Et non l'inverse..

Pourtant le rouquin a bien été marqué par un joueur : Eric Cantona. Il raconte pour Tribalfootball : « Je me rappelle, un jour, on avait ramassé chacun un chèque d'un peu plus de 1 500 euros. Le but était de mettre le tout dans un chapeau, et de tirer au sort le gagnant du pactole. Même Nicky Butt et moi avons participé à cette loterie, alors que nous n'aimons pas les jeux d'argent. Quand Eric a remporté le pot, tout le monde l'appelait « Golden Bollocks » (couilles en or). Lui nous a refilé la totalité, prétendant qu'on avait eu le courage de jouer... A l'époque, c'était quand même une belle somme. Sur le terrain, ça m'arrivait d'avoir besoin de me pincer pour me rendre compte que j'avais joué avec un grand coéquipier et footballeur. »


SP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 4 heures Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 5 il y a 6 heures Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 26

Le Kiosque SO PRESS

il y a 9 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 29 il y a 9 heures Christian Vieri derrière les platines 23
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Cantona, l'idole de Scholes