S’abonner au mag

Petits arrangements avec les riches

Petits arrangements avec les riches

Lee Bowyer serait enfin parvenu, moyennant un arrangement à l’amiable, au règlement du conflit qui l’oppose à Sarfraz Najeib, vient de confirmer son avocat, mettant ainsi un terme à une bataille judiciaire acharnée, longue de cinq ans.
Le joueur anglais et son comparse d’infortune, Jonathan Woodgate, avaient été accusés d’avoir participé, au mois de janvier 2000, à l’agression de l’étudiant asiatique alors âgé de 19 ans, à la sortie d’une boîte de nuit de Leeds. Najeib avait eu le nez, une pommette et la jambe gauche cassés.Barker Gilette, fine lame du barreau anglais et porte-parole du désormais Magpie, a confirmé le règlement d’une indemnité, en accord avec le frère de la victime, Shahzad.
Bowyer avait été disculpé des charges retenues contre lui : bagarre sur la voie publique et violences physiques. Le nationaliste madrilène avait été quant à lui sanctionné de 100 heures de TIG. L’avocat de la victime avait, suite à ce verdict, demandé compensation financière.

Dans un communiqué, l’avocat de Bowyer a déclaré, sceptique : « Nous confirmons que mon client a accepté de payer une certaine somme à la famille Najeib, en guise de règlement final à leurs desideratas, concernant tous les faits relatifs à cet incident, mais rejette en bloc ces accusations. Il a toujours clamé son innocence depuis le début de cette affaire (…) Le montant de cette indemnité est sensiblement moins élevé que ce qui était demandé. Si Lee a accepté de verser cette compensation, c’est simplement parce que s’il devait comparaître à nouveau devant la justice pour prouver son innocence, les coûts inhérents à sa défense seraient beaucoup plus élevés que ce dédommagement, même s’il gagnait encore. » Il s’est permis de rajouter, solennel : « Les remous que cela a génèré dans sa vie intime et professionnelle, ainsi que dans celle de sa famille qui ne veut sûrement plus revivre ça, sont autant de perturbations qu’une personne normalement constituée ne pourrait supporter. »
Un tabloïd bien renseigné évoque une somme avoisinant les 300 000 euros. Un joli pactole tout de même pour un nez et une jambe cassée.Pour rappel, Paul Clifford, récemment reconnu coupable pour des faits similaires, a été condamné par la cour de Hull à 6 ans de prison.

FS

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine