S’abonner au mag
  • France
  • OGC Nice

Julien Fournier : « Cette fois, ce n’est pas Fournier qui charge Galtier »

AL
Julien Fournier : «<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>Cette fois, ce n&rsquo;est pas Fournier qui charge Galtier<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>»

Mieux que La Fouine contre Booba.

Interrogé dans l’After Foot (RMC) sur les nouvelles accusations de racisme et d’islamophobie contre Christophe Galtier, Julien Fournier a surenchéri : «  Surpris ? Non. C’est dans la droite lignée de ce que j’ai pu décrire ou de ce que j’ai vécu. En revanche, ce que j’ai dénoncé, plein de joueurs ne l’ont pas vécu. Parce que ce ne sont pas des choses qui se font devant tout le monde ou dans un vestiaire. Dans ce que j’ai lu ce matin, j’ai aussi découvert des choses, raconte l’ancien directeur sportif de l’OGC Nice. Pendant longtemps, les gens ont interprété ça comme une guerre Fournier-Galtier. Mais là, ce n’est pas Fournier qui charge Galtier. J’ai dénombré six ou sept personnes. Je ne suis pas dans une cabale. Il y avait eu un vrai problème au mois d’août qui semblait, de mon point de vue, être réglé. Il n’y avait plus de signaux. Puis il y a eu le mercato de janvier avec la venue de Billal (Brahimi) qui a beaucoup cristallisé les choses. C’est à partir de cette période, avec un énorme pic au moment du ramadan, où il y a eu des prises de bec. »

Fournier est aussi revenu, plus brièvement, sur l’e-mail qui a mis le feu aux poudres. Dans un courriel adressé à sa direction, le DS des Aiglons avait été le catalyseur des révélations sur les propos attribués à son ancien collaborateur : « Cet e-mail a été écrit pour une seule raison. Je me retrouve avec un nouveau responsable, qui était Dave Brailsford. Quand j’évoque tout ce qui s’est passé, sa réponse a été que le racisme est grave, mais que c’est encore plus grave de ne pas dénoncer le racisme. J’ai gambergé cette phrase tout le week-end. Tout ce que j’avais expliqué oralement, je lui ai mis par écrit. Sur ces sujets, on s’est affrontés tout au long de l’année avec Christophe. J’ai essayé d’être un rempart pour les potentielles victimes, qui sont les joueurs. La victime, ce n’est pas Julien Fournier. »

Le procès qui va secouer le foot français approche.

Dans cet article :
Dans cet article :

AL

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Nice

Actus C. Galtier