S’abonner au mag
  • Liga
  • J21
  • Valence-Barcelone (2-0)

Valence met en échec le Barça de Setién

Florian Lefèvre
Valence met en échec le Barça de Setién

Quique Setién a vécu sa première défaite à la tête du Barça : le co-leader de la Liga est en effet tombé sur la pelouse de Mestalla, avec une victoire 2-0 de Valence grâce à deux frappes de Maxi Gómez. Et c'est mérité.

Valence 2-0 FC Barcelone

Buts : Alba CSC (48e) et Maxi Gómez (77e)

Les Barcelonais enchaînent les passes, et finalement, c’est Marc-André ter Stegen qui se retrouve sous pression face au pressing adverse. Voilà le compte-rendu de la première minute de jeu, qui aura donné le ton de la suite de la rencontre entre Valence et le FC Barcelone. Après deux victoires étriquées face à deux équipes faiblardes – Grenade (1-0, en Liga) et Ibiza (1-2, en Coupe) -, le nouveau coach du Barça Quique Setién disputait son premier test à la tête de l’équipe catalane.

Mais à Mestalla, le successeur d’Ernesto Valverde a vécu un premier échec. Le pire, c’est que la victoire 2-0 de Valence est largement méritée face à des Barcelonais inoffensifs – surtout en première période – qui ont eu la maîtrise du ballon. Le premier constat est là : Quique Setién a une équipe à reconstruire.

Ter Stegen repousse l’échéance

Pour son troisième match, Quique Setién met au placard l’expérimentation d’une défense à trois. Il déploie un 4-3-3 avec les retours de Piqué, Messi et Busquets (trois cadors laissés au repos, en Coupe). En face, son homologue Albert Celades est privé de son capitaine et clef de voûte du milieu de terrain Daniel Parejo (suspendu). De retour de blessure, Rodrigo débute quant à lui sur le banc. Mais Valence, invaincu à domicile en championnat depuis le début de saison, est sans complexe. Le Français Francis Coquelin ramène du petit bois à la récupération et fait la différence sur la première attaque rapide de Valence, au terme de laquelle Gayà obtient un penalty en se faisant découper par Piqué. Maxi Gómez ouvre son pied, mais Marc-André ter Stegen plonge sur le cuir (12e) avec autorité.

Un premier sauvetage, puis un deuxième quelques minutes plus tard pour éviter le but contre son camp sur un dégagement de Sergi Roberto contré par Piqué (19e). Suivi ensuite d’un double arrêt, avec les poings pour repousser une chiche de Maxi Gómez sur la barre avant de se jeter au poteau opposé sur la reprise de Kevin Gameiro (29e). Et l’Allemand est encore là pour repousser, en deux temps, une frappe de Francis Coquelin (31e). Au total : cinq arrêts du gardien barcelonais, après seulement une grosse demi-heure de jeu. En face, Jaume Doménech est mis à contribution une seule fois en première période sur un coup franc trop mou de Messi (37e).

Doménech muselle Messi

Valence ouvre le score dès le retour des vestiaires : la frappe de Maxi Gómez est sur le point de sortir en six mètres, mais Gayà s’arrache pour centrer, le ballon revient sur Gómez et la deuxième tentative de l’Uruguayen est la bonne. Cette fois, Ter Stegen est pris à contre-pied par le contre de Jordi Alba (1-0, 48e). Cependant, Barcelone se procure enfin des occasions. Messi frôle le cadre à deux reprises, il balance un coup franc sur lequel Doménech se jette au deuxième poteau (73e). Un arrêt d’importance, car dans la foulée, les Blanquinegros doublent la mise. Seul devant la surface, Maxi Gómez envoie un tir plein de sang-froid hors de portée de Ter Stegen (2-0, 77e).

L’addition aurait pu être encore plus salée si l’arbitre n’avait pas fait rejouer un corner valencien, après une superbe volée de Gabriel Paulista (81e). Néanmoins, victoire 2-0 de Valence. Co-leader de la Liga, le Barça laisse l’occasion au Real Madrid de prendre trois longueurs d’avance. Un attaquant est attendu en Catalogne d’ici la fin du mercato, pour pallier la blessure de Luis Suárez. Ce pourrait être justement Rodrigo, adversaire du jour et entré à l’heure de jeu.


Valence (4-4-2) : Jaume Doménech – Wass, Garay, Paulista, Gayà – Ferrán Torres, Coquelin, Kondogbia, Soler (Sobrino, 90e) – Maxi Gómez (Jaume Costa, 79e), Gameiro (Rodrigo, 59e). Entraîneur : Albert Celades.

FC Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen – Sergi Roberto, Piqué, Umtiti, Alba – Arthur (Vidal, 56e), Busquets, De Jong (Rakitić, 85e) – Fati (Collado, 85e), Messi, Griezmann. Entraîneur : Quique Setién.

Résultats et classement de Liga

Florian Lefèvre

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine