S’abonner au mag
  • SO FOOT #148
  • Numéro 100% Ronaldinho

Tu sais que t’es fan de Ronaldinho quand…

Par Swann Borsellino
Tu sais que t’es fan de Ronaldinho quand…

À l'occasion de la sortie aujourd'hui en kiosques d'un numéro So Foot collector 100% Ronaldinho, sofoot.com rend lui aussi hommage au génial brésilien.

… tu es nul en syntaxe, mais tu as une belle maîtrise de la virgule.

… chaque année, tu pars en pèlerinage à Guingamp.

… tu votes à droite, mais ça ne t’emmerde pas qu’on dise de toi que t’es un gaucho.

… tu penses que le pointu est un geste d’esthète.

… pour toi, Assis Moreira, c’est pas juste Daniel sur un banc de touche.

… agitateur, siffleur, polémiste. Pour toi, Luis Fernandez est à peu près tout sauf un entraîneur de football.

… tu es un vampire et toi aussi, tu vis la nuit.

… tu as osé le béret Kangol.

… tu sais très bien reconnaître les seules dents qui t’ont apporté du bonheur. Et ce ne sont ni celles de Vanessa Paradis, ni celles de Yannick Noah.

… d’ailleurs, tu sais aussi que le seul mec capable de te procurer du plaisir pied nu sur le sable, ce n’est pas Yannick Noah non plus.

… Golden gate, Avignon, Alexandre III, Brooklyn. Peu importe la taille, pour toi, il n’y a que des petits ponts.

… tu n’es jamais monté sur une planche de surf, pourtant tu sais ce qu’est le « Shaka » , ce geste du pouce et du petit doigt, marque de coolitude.

… tu respectes Alessandro Del Piero. Un numéro 10 qui a eu les hommages du Santiago Bernabéu en y mettant les pieds en tant qu’adversaire.

… ton super-héros préféré est Mr Fantastique. Les articulations élastiques, ça te parle.

… tu ne révisais pas avant tes contrôles. L’entraînement, ça ne sert à rien.

… tu aurais pu faire mieux de ta vie. Mais est-ce que tu aurais été plus heureux ?

… tu respectes Gustavo Kuerten, le seul mec qui sourit autant que Ronaldinho.

… tu sais siffler parfaitement l’air brésilien qui accompagne la pub Joga Bonito où Ronaldinho refait les actions de quand il était gamin.

… d’ailleurs, la phrase finale d’Éric Cantona dans ce spot est ta devise : « Never grow up » .

… tu as passé la trentaine, mais tu as toujours envie de croire que le spot de pub où il envoie quatre volées consécutives sur la barre n’est pas truqué.

… tu n’as jamais accepté ces saloperies de Mercurial Vapor et autres chaussures de mauvais goût. Toi, c’est Tiempo sinon rien.

… tu es français et tu es allé à l’Abbé-Deschamps pour le retrouver en 2010.

… tu es nul au foot, du coup tu joues toujours en écoutant Stevie Wonder et Gilbert Montagné. Ta seule chance de faire des passes aveugles comme ton héros.

… ça t’emmerde qu’on ait rebaptisé les hommes de ménage « techniciens de surface » . C’est quand même le métier de Ronaldinho, à la base.

… tu as conscience qu’une légende, c’est un joueur qui te donne envie de voir l’échauffement au stade. Comme Diego Maradona, comme Ronaldinho.

… tu aurais volontiers filé un César à Fabien Onteniente pour Trois zéros. Et tant pis si Allociné n’a mis que 1,4/5 à ce chef-d’œuvre.

… au fond, tu sais bien que Ronaldinho était plus Trois Rivières que Trois Zéros.

… tu ne fais pas partie de ceux qui disent que la Coupe du monde 2002 était nulle.

… tu ne sais pas pourquoi Dunga ne prend pas Thiago Silva avec la Seleção, en revanche, tu sais ce qu’il a pris face à Ronaldinho.

… ça fait une vie que tu essayes de reproduire la pub Nike du vestiaire sur fond de Mas Que Nada. Malheureusement, t’as pas de potes qui s’appellent Adriano, Roberto Carlos et Ronaldo.

… d’ailleurs, tu es sûr que la pub dite « de l’aéroport » aurait été plus légendaire avec Ronaldinho.

Vidéo

… en revanche, tu n’as jamais compris pourquoi on avait collé Seol Ki-hyeon dans l’équipe de ton Ronaldinho dans la pub « la cage » .

… tu tires les coups francs directs, même de 40 mètres. Et tant pis si c’est pas David Seaman aux cages.

… dans la vie, quand tu entubes les gens, tu le fais avec le sourire.

… tu trouves que Lionel Messi commence à prouver qu’il est capable de porter le numéro 10 du FC Barcelone.

… tu es persuadé que Ronnie emmènera le Joga Bonito dans sa tombe.

… tu remercies Dieu chaque jour que Ronnie ait signé au PSG à l’époque de Nulle part ailleurs. Sinon, il aurait été présenté dans Touche pas à mon poste

… entre la FFF, le KKK et xXx de Vin Diesel, tu sais que les triples consonnes, ça marche assez moyennement. Sauf pour la RRR, Ronaldo, Rivaldo et Ronaldinho.

… tu n’as jamais été aussi divisé qu’en 2006, à la 88e minute de France-Brésil, au moment du coup franc face à Barthez. Ton héros contre ton pays, plutôt choisir entre ton père et ta mère.

… tu sais situer Santiago de Querétaro sur une carte du Mexique.

… si tu avais pu jouer contre lui, tu aurais fait comme les joueurs du Raja Casablanca lors de la Coupe du monde des clubs 2013 : tu aurais pris son short, ses chaussures et même un de ses cheveux.

… tu connais son tube Sozinho par cœur. Et c’est autre chose que Vivre dans ta lumière de Youri Djorkaeff.

… tu regrettes que Passement de jambes de Doc Gyneco ait été écrit aussi tôt. « Je reviens agile comme Ronaldinho » , ça avait quand même plus de gueule.

… tu penses que ce n’est pas Patrick Sébastien qui a inventé la fête.

Dans cet article :
Endrick : « Mon père voulait m’appeler Di Stéfano »
Dans cet article :

Par Swann Borsellino

SO FOOT #148 - 100% RONNIE
Articles en tendances

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Brésil

Actus R. de Assis Moreira

Logo de l'équipe Brésil
Rodrygo (Brazil) during a International Frendly match between Brazil and Guinea at Stage Front Stadium, in Barcelona, Spain on June 17, 2023. (Photo / Felipe Mondino) (Photo by Felipe Mondino/LiveMedia/LiveMedia/Sipa USA) - Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Rodrygo (Brazil) during a International Frendly match between Brazil and Guinea at Stage Front Stadium, in Barcelona, Spain on June 17, 2023. (Photo / Felipe Mondino) (Photo by Felipe Mondino/LiveMedia/LiveMedia/Sipa USA) - Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
Le Brésil et la Seleção, une histoire de désamour

Le Brésil et la Seleção, une histoire de désamour

Le Brésil et la Seleção, une histoire de désamour