S’abonner au mag
  • Serie A
  • J14
  • Juve-Fio (0-3)

Serie A : La Fiorentina gifle trois fois la Juventus, qui passe quatrième

Par Florian Cadu
Serie A : La Fiorentina gifle trois fois la Juventus, qui passe quatrième

Plombée par un but hyper précoce de Dušan Vlahović et par l'expulsion prématurée de Juan Cuadrado, la Juventus a sombré chez elle face à la Fiorentina. Laquelle a retrouvé de la vie, au contraire des Turinois qui concèdent leur première défaite de la saison en championnat et se retrouvent quatrièmes à sept points du leader milanais.

Juventus 0-3 Fiorentina

Buts : Vlahović (3e), Sandro CSC (76e) et Cáceres (81e)

Personne n’osera jamais dire que marquer un but procure la même sensation que donner naissance à un chérubin. Mais quand même, le parallèle peut modestement se poser. Surtout quand le tremblement de filets se fait aussi inattendu et précoce que la fin d’une grossesse, absolument pas prévue. Dušan Vlahović ne dira pas le contraire, lui qui n’aurait jamais parié monter au septième ciel aussi tôt face à la Juventus.

Lors de la quatorzième journée de Serie A, le créateur de la Viola a donc fait pousser et sortir de terre une rose à triple épine qui a fait sursauter la Vieille Dame tout en faisant plaisir à la sienne. Au bout de trois minutes, le papa de la Fiorentina a ainsi pris un kif énorme en dépucelant le score. Pas un enfant unique, puisqu’il sera suivi de deux autres en fin de séance (inscrits par Alex Sandro contre son camp, puis par Martín Cáceres).

Mauvaises nouvelles prématurées, pour la Vieille Dame

Pour éviter une imprévisible fausse couche, la Juventus s’avance avec son onze titulaire. Malheureusement pour elle, Vlahović – lancé par Ribéry – ne met que quelques secondes pour ouvrir le score, et Cuadrado coupe le cordon avec ses partenaires à la suite d’une intervention trop virile sur Castrovilli. Si bien qu’en infériorité numérique, les Turinois frôlent l’hémorragie lorsque Szczęsny s’interpose devant Cáceres.

Proche de l’évanouissement, le champion d’Italie se réveille cependant enfin. Encouragés par leur homme fort, c’est-à-dire Ronaldo, les locaux sortent en effet de leur malaise et s’approchent des cages de Drągowski à plusieurs reprises. Mais ils manquent de souffle au moment fatidique, et leurs tentatives sont avortées par un manque de précision (CR7) ou de réactivité (Morata). Si bien qu’au bout de 45 minutes, la Fiorentina peut continuer à espérer : son petit bébé, l’œuvre de Vlahović, reste couvé et protégé.

Le triplé de points, pour la Viola

Afin d’optimiser la reprise, le sage homme Pirlo tente une nouvelle technique et range celle qui ne fonctionne pas : l’éventuelle solution Bernardeschi, qui doit en avoir dans le ventre vu son manque de temps de jeu (deux titularisations, 222 minutes en championnat) se met au travail en lieu et place du bide Morata. Reste que malgré de nombreux tampons échangés contre des biscottes (Ribéry, Bighari et Valero) et une possession laissée à l’équipe d’en face, la Fio serre les dents en assurant le travail. Ronaldo croit pourtant soulager son clan, mais son égalisation est refusée pour hors-jeu. Et quand il s’écroule pour obtenir un péno synonyme de survie, le corps arbitral lui indique que le moment n’est pas opportun.

Alors, la Juventus se mutile avec un pion contre son camp de Sandro et un autre offert à Cáceres (passe décisive de Biraghi). Vaincus par trop de vie, les visiteurs doivent laisser la destinée se transformer en réalité : guidé par les lois naturelles ou les circonstances, le triplé de points de la Viola voit le jour après une heure et demie de boulot et lui offre la quatorzième place du classement. La Vieille Dame, elle, passe quatrième (sept unités de retard sur Milan, quand même) et patientera pour retrouver les folles émotions d’une victoire à la suite de ce premier échec en Serie A.


Juventus (4-4-2) : Szczęsny – Cuadrado, Bonucci, De Ligt (Frabotta, 88e), Sandro – Ramsey (Danilo, 20e), McKennie (Kulusevski, 73e), Bentancur, Chiesa – Morata (Bernardeschi, 46e), Ronaldo. Entraîneur : Pirlo.

Fiorentina (3-5-2) : Drągowski – Milenković, Pezzella, Cáceres – Igor, Amrabat, Valero (Pulgar, 52e), Castrovilli, Biraghi (Venuti, 83e) – Ribéry (Bonaventura, 82e), Vlahović (Kouamé, 75e). Entraîneur : Prandelli.

Résultats et classement de Serie A
Dans cet article :
La Fiorentina nomme son nouvel entraîneur
Dans cet article :

Par Florian Cadu

À lire aussi
10
Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)
  • C4
  • Finale
  • Olympiakos-Fiorentina
Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)

Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)

Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)
Articles en tendances
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Mohamed BOUHAFSI, journalist prior the French Cup match between Havre Athletic Club and Stade Malherbe Caen at Stade Oceane on January 7, 2024 in Le Havre, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • France
  • Médias
Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Mohamed Bouhafsi : « Sur le racisme, on est dans la politique du pas de vague »

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux
C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux

C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux

C'est le moment de créer une équipe de So Foot Ligue pour tenter de gagner plein de cadeaux

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Fiorentina

10
Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)
Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)

Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)

Revivez Olympiakos - Fiorentina (1-0)

Andrea Pirlo

Italie