S’abonner au mag

Serie A – AS Roma, saison pourrie

Par
Serie A – AS Roma, saison pourrie

D'expulsions idiotes en défaites infamantes, la saison des Giallorossi a ressemblé à un long chemin de croix. A peine en course pour une place en UEFA, le club de la capitale italienne se prépare en outre des années compliquées. Requiem pour une équipe qui fit rêver l'Europe entière.

A quoi reconnaît-on une équipe en fin de cycle ? Réponse : au fatalisme qui commence d’un coup à suinter des déclarations de ses joueurs-clés. Voici donc Simone Perrotta, l’homme de l’ombre de la Roma des années Totti, sur la difficile saison que traverse son club : « Cela fait quatre ans que nous enchaînons les bons résultats, et forcément au bout d’un moment, les choses ne vont pas comme on le voudrait. Cela ne nous plaît pas, mais ça arrive » .

Les choses ? Ce matin, la Roma est classée sixième du championnat italien, avec un capital de 54 petits points. Elle ne regarde même plus devant : la quatrième et dernière place qualificative pour la Ligue des Champions se joue dix points plus haut, entre la Juventus, la Fiorentina et le Genoa. Trois équipes contre lesquelles les Romains se sont lourdement inclinés (3-1 à Gênes, 4-1 à Florence, et 4-1 aussi face à la Juve à Rome), un signe qui ne trompe pas. Derrière, Palerme et l’Udinese menacent même la qualification en Europa League. Qu’ont déjà en poche les ennemis de la Lazio, qui ont remporté dans la semaine la Coupe d’Italie, humiliation suprême. La Roma non-européenne un an après avoir joué les quarts de finale de la Ligue des Champions et quelques dizaines de mois après avoir ridiculisé le Real Madrid et Lyon : sacrée déprime.

A l’heure des bilans, les responsabilités semblent partagées. Il y a bien sûr la malchance. Totti, Francesco Totti, aura joué cette année sur une seule jambe, quand il aura joué –c’est la fin de carrière qui approche. D’autres absences et blessures ont suivi : Juan, Perrotta, Vucinic. De telle sorte que c’est l’inoffensif milieu à tout faire Matteo Brighi, viré de la Juve il y a quelques saisons, qui s’est retrouvé en première ligne, à demander la balle, faire des passes décisives et planter du but décisif. Pour preuve, il a été le joueur le plus utilisé par Spalletti, devant De Rossi, qu’on a vu de mauvaise humeur constante de septembre à mai.

De Rossi n’était pas le seul à faire la gueule. En fait, c’est toute l’équipe qui a perdu ses nerfs au fur et à mesure que les événements contraires s’enchaînaient. Les joueurs de la Louve ont ainsi collectionné les expulsions cette saison, pour des fautes toujours plus connes les unes que les autres. Avec 85 cartons jaunes et 12 cartons rouges, la Roma est bonne dernière du classement du fair play de la Serie A. Et ça pourrait être pire.

Bon, et puis il y a Spalletti. En rupture de relationnel avec ses joueurs et sa présidente, l’homme qui restera dans l’histoire pour avoir mis au point le jeu le plus léché et original en Europe ces dernières années s’en ira sans doute à la fin du mois. Direction la Juve, le Milan, ou un break au poste de consultant. Pour le remplacer, on parle de Marco Giampaolo (Sienne) ou de Massimo Allegri (Cagliari) : des bons choix.

A part ça, le club est à vendre un jour, et sauvé le lendemain. Une chose est sûre, les thunes se sont envolées. Pas pour rien que les transferts annoncés –Acquafresca, Matri, Thiago Motta– ne se feront sans doute pas. En fait, on prie secrètement pour qu’ils ne se fassent pas du tout. Car la meilleure arme de la Roma, c’est encore son centre de formation : après De Rossi, Aquilani, Pepe et D’Agostino (aujourd’hui à l’Udinese), on annonce le jeune Filippo Scardina, né en 1992 et prochain Totti. Plutôt que de devenir un club comme les autres, ça vaut bien le coup de passer quelques années au purgatoire.

Samedi, 18h

Roma-Catane

OM : les chantiers de Gasset

Par

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium
In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage
22
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
  • C3
  • Barrages
Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille

Revivez Shakhtar Donetsk - Olympique de Marseille
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine