S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • Ce qu'il faut retenir de la 22e journée

Paris passe la vitesse supérieure, les Olympiques se neutralisent

Par Gabriel Cnudde
Paris passe la vitesse supérieure, les Olympiques se neutralisent

Outre la victoire écrasante de Paris sur Angers (5-1), cette journée de Ligue 1 a réservé quelques belles surprises : une victoire de Troyes, quatre buts marqués par Monaco, une victoire pour la première de Courbis... Bref, un bien beau week-end de football.

Les OL/OM font toujours couler énormément d’encre

Oui, on nous vend ces rencontres comme des chocs qu’ils ne sont pas toujours. Oui, les « Olympico » sont bien souvent de grosses opérations commerciales. Seulement, voilà quelques années que les rencontres entre Lyon et Marseille ne sont plus que de simples matchs de Ligue 1. À chaque fois que ces deux équipes se rencontrent, il y a de quoi en parler pendant une semaine ou plus. Le match de ce dimanche soir à Lyon a encore donné aux supporters et aux spécialistes beaucoup de grain à moudre. Il y a eu cette erreur d’arbitrage ayant amené l’égalisation lyonnaise. Il y a eu aussi le match inhumain de Steve Mandanda, qui aurait mérité de garder une clean sheet ce dimanche soir. Il y a eu aussi cette maladresse lyonnaise et quelques faits de jeux qui feront jaser. Comme d’habitude. Au final, on pourra parler et parler encore de ce match, la réalité pour les deux équipes est bien triste : ce match nul n’arrange personne.

L’analyse définitive du week-end : Troyes va s’en sortir

Il suffit parfois d’un léger souffle pour déclencher des mécaniques impressionnantes. La victoire des Troyens à Lille pourrait bien être la petite pichenette nécessaire à un envol attendu. Le twist serait magnifique, Troyes, condamné à la Ligue 2 depuis le début de la saison, qui renaît d’entre les morts pour se maintenir dans l’élite. Avec ses onze petits points, l’ESTAC a encore le temps de se sauver. Les hommes de Claude Robin vont remporter leurs trois prochains matchs, face à Nantes, Guingamp et Bastia. Avant de replonger face à l’ASSE et au Gazélec. La suite, c’est une fin de saison très irrégulière, ponctuée de coups d’éclats mémorables, comme cette victoire pleine de panache face au Paris Saint-Germain, le 12 mars. Libéré après son doublé face au LOSC, Jimmy Cabot enchaîne les performances de qualité et finit par séduire Arsène Wenger, qui met le paquet pour le recruter dès l’ouverture du mercato d’été. Une fois le maintien assuré, la mairie de Troyes fait bâtir une statue à la gloire de Claude Robin.

Vous avez regardé Reims – Saint-Étienne et vous n’auriez pas dû

Déjà qu’en temps normal, Reims et Saint-Étienne ne sont pas réputés pour produire les jeux plus léchés de la Ligue 1. Mais si ces deux équipes doivent en plus évoluer sur une pelouse tellement ignoble qu’elle transforme la moindre passe au sol en ballon totalement imprévisible et inexploitable, il y a peu de chance de les voir élever leur niveau de jeu. Passées la vision d’horreur de la pelouse du stade Auguste-Delaune, il a fallu s’habituer aux ballons longs et aux duels de la tête. Les compositions d’équipe auraient pu mettre la puce à l’oreille, puisque Christophe Galtier et Olivier Guégan avaient tous les deux choisis d’aligner trois défenseurs centraux au coup d’envoi. Ambition, quand tu nous tiens. Le reste a été somme toute assez classique : Reims a poussé, mais l’ASSE a pu compter sur un excellent Stéphane Ruffier, auteur de plusieurs parades décisives. Sur leur seul tir cadré de la rencontre, les Verts ont ouvert le score, avant d’être rejoint dans les derniers instants de la rencontre. En bref, l’après-midi a dû être très longue pour les jardiniers amateurs de football. Plus sérieusement, impossible de réclamer un meilleur spectacle sur une surface aussi inadaptée à la pratique du football.

La polémique de la machine à café : Laurent Blanc a-t-il raison de préférer Lucas à Cavani ?

« Edinson est un petit peu moins bien en ce moment pour diverses raisons, mais ce match de Caen a permis à Lucas de prendre conscience de certaines choses. Si ses qualités individuelles permettent d’améliorer l’équipe, je suis preneur. » « Dans certaines circonstances, j’ai fait un choix à Caen qui m’a donné entièrement satisfaction. Je ne vois pas pourquoi je ne persisterais pas un petit peu avec ce choix-là si les joueurs ont la bonne idée de confirmer. Cela peut redonner de la motivation à tout le monde. » Les déclarations de Laurent Blanc au sujet d’Edinson Cavani sont on ne peut plus claires : l’attaquant uruguayen a perdu sa place de titulaire dans l’attaque du Paris Saint-Germain. Alors que Lucas lui a été préféré, et que les prestations du Brésilien ont été convaincantes, le choix de Laurent Blanc divise. D’abord parce que, selon certains, difficile d’en vouloir à un attaquant de pointe qui ne joue pas à son poste. Ensuite, parce que reléguer sur le banc le joueur le plus cher de l’histoire du club est un aveu d’impuissance de grande ampleur. Quoi qu’il en soit, la saison d’Edinson Cavani devient de plus en plus compliquée…

Le top 5

Jimmy Cabot (ESTAC) – Un doublé contre Lille et une victoire pour Troyes. Ce week-end, il est interdit de faire une blague nulle sur le blaze de Jimmy. C’est compris, Michel Der Zakarian ? Cheick Diabaté (Girondis de Bordeaux) – 5 buts sur les 4 derniers matchs pour le grand attaquant. On ne s’y attendait pas forcément, mais le bon coup MPG du moment, il est là. Andy Delort (SM Caen) – Avec l’éclosion de GK Nkoudou, on n’entendait plus trop parler d’Andy Delort, l’ex-futur meilleur joueur du championnat. Le revoilà. Danijel Subašić (AS Monaco) – Encore un penalty arrêté par le portier monégasque, qui n’en a pas encaissé un seul sur les cinq derniers. Costaud. Ángel Di María (Paris Saint-Germain) – Quand Ángel est lancé, personne ne peut l’arrêter. Pas même Romain Thomas.

Le geste

Cœur avec les doigts.

Ils l’ont dit

« Je vais faire attention en m’asseyant de ne pas avoir trop mal aux fesses. » Avec l’âge, Ghislain Printant risque de souffrir de plus en plus des hémorroïdes. « Ça commençait à devenir dur les conférences de presse. Ce soir, je suis très content de vous rencontrer. » Pour Claude Robin, en revanche, s’asseoir sur les chaises de la salle de presse, c’est un peu moins douloureux. « Comme vous le savez déjà, je ne prête guère attention à notre classement. » On s’en fout du classement quand on a Ben Arfa. N’est-ce pas, Claude Puel ? « Je ne suis pas en colère, je suis déçu surtout. » Dommage, il va falloir attendre encore un peu pour voir Frédéric Antonetti craquer. « Ça va vite le PSG. » Réaction pleine de logique de Vincent Manceau devant le tableau d’affichage à la fin de PSG/SCO.

Le tweet

Le blockbuster du moment

La stat’

Un régal pour le supporter de Louis-II. Sinon Bahlouli, il a fait fermer des bouches déjà ?

Les résultats et le classement de Ligue 1

L’OM lance « l’opération minots » pour remplir le virage Nord face à Villarreal

Par Gabriel Cnudde

À lire aussi
Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-3)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Paris, Frankreich, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) Torjubel, jubelt nach seinem treffer zum 1:0 waehrend des UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 Spiels zwischen Paris Saint-Germain vs Real Sociedad im Parc des Princes am 14. Februar 2024 in Paris, Frankreich. (Foto von Harry Langer/DeFodi Images) Paris, France, 14.02.24: Kylian Mbappe (Paris Saint-Germain) celebrates after scoring his team's first goal during the UEFA Champions League 2023/2024 - Round of 16 match between Paris Saint-Germain vs Real Sociedad. at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Harry Langer/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Real Sociedad PSG : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue des champions + 15€ offerts sans déposer d'argent
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OM

Jimmy Cabot

03
Live : Lyon-Lens (0-3)
Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)

Live : Lyon-Lens (0-3)
02
Revivez la victoire du PSG à Lens (0-2)
Revivez la victoire du PSG à Lens (0-2)

Revivez la victoire du PSG à Lens (0-2)

Revivez la victoire du PSG à Lens (0-2)
21
Revivez la victoire de Lens contre Séville (2-1)
Revivez la victoire de Lens contre Séville (2-1)

Revivez la victoire de Lens contre Séville (2-1)

Revivez la victoire de Lens contre Séville (2-1)
00
En direct : Lens-Lyon (0-0)
En direct : Lens-Lyon (0-0)

En direct : Lens-Lyon (0-0)

En direct : Lens-Lyon (0-0)
60
En direct : Arsenal - Lens (6-0)
En direct : Arsenal - Lens (6-0)

En direct : Arsenal - Lens (6-0)

En direct : Arsenal - Lens (6-0)

Lucas