S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J11
  • Monaco-PSG (3-2)

Paris, il serait temps d’apprendre à tenir

Par Andrea Chazy
Paris, il serait temps d’apprendre à tenir

Pourtant largement dominateur en première période, le PSG a dû se résoudre à repartir du Rocher les poches vides. Un accident de parcours qui ne doit plus arriver dans un club comme le PSG.

Évidemment que cela arrive de chuter. Après huit victoires de rang en Ligue 1, un déplacement à Monaco n’avait rien d’un rendez-vous sans accroc pour un PSG qui avait déjà en tête sa manche retour face à Leipzig ce mardi en Ligue des champions. Mais voilà, Paris n’a même pas vacillé face à un adversaire réellement plus fort que lui sur un match. Non, le PSG s’est sabordé, tout seul, comme un grand, face à une formation monégasque qui doit encore se demander comment elle a pu continuer à y croire et à voir son rêve le plus fou se réaliser après quarante-cinq minutes où elle aurait probablement signé pour éviter l’humiliation. Une soirée où le PSG aurait dû provisoirement prendre huit points d’avance sur le LOSC et dix sur l’ASM, où Mbappé aurait pu alors fêter son centième but en Ligue 1, où Paris aurait fait le plein de confiance avec la reprise des cadences infernales impulsées par le retour de la C1. Certes, le pion refusé (probablement injustement) à Moise Kean en première période pèse lourd, mais certainement beaucoup moins que la démission collective d’une équipe parisienne méconnaissable au retour des vestiaires.

« C’est inadmissible »

Le visage dépité de Thomas Tuchel sur l’affreuse bévue d’Abdou Diallo qui amène le penalty du 3-2 transformé par Cesc Fàbregas résume assez bien la bouillie proposée par ses ouailles à Louis-II ce vendredi soir. Au coup de sifflet final, Kylian Mbappé n’excluait pas totalement l’excès de confiance et promettait que l’équipe « allait se remettre en question » avant Leipzig. Un simple relâchement et puis tout repart comme prévu ? Les chiffres vont plutôt dans le sens de l’accident. C’est la première fois depuis le 23 février que Paris encaisse deux buts lors d’un même match de Ligue 1 (face à Bordeaux, 4-3), le club de la capitale vient de connaître sa deuxième contrariété après avoir mené de deux buts depuis le rachat de QSI. Mais cette absence en seconde période rappelle plutôt la chute physique et mentale entrevue en Allemagne le 4 novembre dernier, où Paris avait craqué après une bonne première demi-heure.

En conférence de presse ce vendredi soir, Thomas Tuchel confiait sa surprise à la suite de ce dénouement malheureux : « Peut-être que c’était trop facile, peut-être que les joueurs ont eu l’impression qu’il y avait déjà 3 ou 4-0, alors qu’il n’y avait que 2-0. Je n’ai pas d’explications, je ne peux que dire qu’on doit accepter toutes les critiques nous concernant parce qu’on a complètement arrêté de jouer au foot. On a complètement arrêté de faire ce qui est nécessaire pour gagner, de défendre en bloc, de rester en bloc, d’être attentif dans le dos. On a totalement perdu notre performance, c’est clairement notre responsabilité. » Presnel Kimpembe en zone mixte, qui sera suspendu pour le match au Parc des Princes mardi, était de son côté en colère : « Il n’y a pas d’explication, on fait une bonne première période où tout le monde se donne malgré la fatigue et les pépins physiques. Puis on fait vraiment une seconde période catastrophique, c’est inadmissible même, on n’a pas le droit de faire une seconde période comme ça avec une telle équipe et les talents dans l’effectif. Inquiétant ? Non, car c’est le foot, ça arrive. Il va falloir se relever et lever la tête pour mardi. Une faute professionnelle ? Notre faute, ça c’est sûr. » Au moins, les deux hommes étaient sur la même longueur d’ondes.

Trop durs avec le PSG ?

Une deuxième interrogation émerge : est-ce qu’on en attendrait trop de ce PSG-là ? Christophe Galtier, l’entraîneur du LOSC, allait dans ce sens devant la presse cette semaine : « Il y a des critiques aujourd’hui sur le PSG qui me paraissent insensées. On est durs avec eux. Ils jouent depuis quelques semaines avec une deuxième équipe, qui serait une bonne équipe de Ligue 1, mais qui ne serait pas championne. Ils sont performants malgré une liste d’absents incroyables.(…)Contre Rennes, équipe qui joue la C1, un Paris très, très diminué arrive à gagner 3-0 sans trop trembler ! Je ne suis pas là pour prendre la défense de Thomas(Tuchel), mais c’est lourd, ils ont dix ou onze absents, avec l’enchaînement des matchs… »

Il est vrai aussi qu’à quatre jours d’une rencontre décisive en Ligue des champions, Thomas Tuchel devait composer une nouvelle fois sans Mauro Icardi, Juan Bernat, Julian Draxler, Idrissa Gueye ou Marco Verratti, tandis que Neymar n’était pas encore au top et qu’Ángel Di María était en sélection argentine. Les changements du soir de Tuchel ont de façon évidente été pensés pour cette rencontre : Mbappé et Di María sont sortis autour de l’heure de jeu, Neymar a seulement joué la dernière demi-heure et Leandro Paredes une vingtaine de minutes. L’ex-coach du BvB a raté son coup, mais il sait pertinemment que Paris sera jugé sur ce qu’il proposera mardi. Et là, en mondovision, il n’y aura pas la place pour les oublis.

Paris se pète les dents contre le Rocher monégasque
Dans cet article :
Dans cet article :

Par Andrea Chazy

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Monaco

Logo de l'équipe Monaco
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Monaco and Paris Saint Germain at Stade Louis II on March 1, 2024 in Monaco, Monaco. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Monaco and Paris Saint Germain at Stade Louis II on March 1, 2024 in Monaco, Monaco. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Le PSG encore ralenti à Monaco

Le PSG encore ralenti à Monaco

Le PSG encore ralenti à Monaco
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)