S’abonner au mag
  • International
  • Équipe de France

Mbappé capitaine : le patron n'est plus incognito

Par Alexandre Lejeune
Mbappé capitaine : le patron n’est plus incognito

Didier Deschamps a fini par trancher ce lundi la question du capitanat chez les Bleus : celui qui portera désormais le brassard s’appelle Kylian Mbappé. Un choix assez peu surprenant qui ne fait que confirmer la nouvelle dimension prise par le joueur en sélection, mais qui lui confère aussi des responsabilités supplémentaires.

Pour son premier rassemblement post-Mondial, Didier Deschamps se savait particulièrement attendu par la presse. Plusieurs sujets étaient à dépoussiérer : la nouvelle hiérarchie des gardiens, le positionnement en arrière latéral de Camavinga, celui de Giroud, la cérémonie pour les néoretraités, Karim Benzema aussi forcément, et un bout de tissu qui a largement cristallisé l’attention des journalistes. Sur le brassard, laissé vacant depuis le choix de Lloris de mettre fin à son aventure chez les Bleus, le sélectionneur a d’abord lâché ceci : « Je vais utiliser ces premiers jours du rassemblement pour en discuter avec les joueurs concernés. Et il n’y en a pas cinq. » Difficile néanmoins d’imaginer que DD n’avait pas sa petite idée derrière la tête avant de rejoindre Clairefontaine et que quelques simples discussions auraient pu changer la donne. La décision est finalement arrivée tôt, ce lundi soir, et a été révélée par le journal L’Équipe : Kylian Mbappé devient dès cette semaine le nouveau capitaine de l’équipe de France. Un choix qui ne surprendra que très peu de monde, avec Varane qui a lui aussi fait ses adieux à la sélection, Giroud pas là pour rester encore dix ans, Griezmann comme seule alternative crédible, et surtout, Mbappé à qui il est compliqué de refuser quoi que ce soit. Cette nomination ne devrait pas pour autant éteindre tous les débats, et l’attaquant du PSG va désormais être plus attendu que jamais sur le terrain, mais aussi en dehors. 

Un profil de capitaine encore à définir…

S’il n’y a que peu de doutes sur ses performances sur le pré – en témoigne sa dernière sortie dohanaise avec les Bleus -, il est en revanche logique de se demander quel type de capitaine peut bien être le joueur de 24 ans. Première interrogation : comment va-t-il se comporter avec les médias ? Ceux-ci ont été habitués à recevoir des poncifs du précédent capitaine, qui était bien souvent, et à sa décharge, le pompier de service envoyé pour désamorcer chaque petite étincelle, afin de faire croire à une unité permanente au sein du groupe France. Avec Mbappé, beaucoup plus libre dans sa manière de s’exprimer et qui n’a pas peur de se positionner publiquement sur des sujets parfois brûlants (l’affaire des droits à l’image ou les débordements de Le Graët, par exemple), les conférences de presse pourraient devenir immanquables. Mais, là encore, pas sûr que le Bondynois accepte de se rendre à chaque avant-match ou après-match devant les micros, quand on sait qu’il n’avait pas souhaité parler pendant le Mondial, motivé par la volonté de se concentrer uniquement sur le ballon.

Deuxième questionnement : ce choix va-t-il être compris et approuvé de tous ? Malgré l’évolution constante de son statut hors terrain et de son importance dans le jeu des Bleus, Kylian Mbappé ne représente « que » 66 capes, alors qu’Antoine Griezmann en comptabilise 117 au total. L’homme aux cheveux roses, présent depuis plus de neuf ans dans les listes de Deschamps, n’aurait-il pas mérité le brassard ? N’était-il pas le logique successeur de Lloris ? Pas pour DD donc, qui a pourtant avancé le critère de la légitimité comme important dans son choix ce lundi. Selon les informations du Figaro, celui qui fête ce mardi ses 32 ans aurait été déçu par cette décision, et réfléchirait même à son avenir international, alors qu’une partie de ses potes ont choisi d’arrêter, et que Pogba, son fidèle allié, ne revient toujours pas. Pour la défense de Mbappé, qui a fait comprendre depuis bien longtemps que l’âge lui importait peu, il suffit de remonter dans le temps pour comprendre que sa jeunesse n’est pas un obstacle à ce rôle, quand on se souvient que Lloris est devenu capitaine à 23 ans et 10 mois, et quand Platini, lui, l’a été pour la première fois à 24 ans et 2 mois.

… et un côté rassembleur à révéler

Enfin, il reste à savoir si le numéro 10 des Bleus pourra réussir à se montrer davantage fédérateur avec ses partenaires. Peut-il être le chef de bord quand le bateau tanguera ? Sa causerie à la mi-temps de la finale du dernier Mondial – appuyée par celle de Steve Mandanda – semble lui donner le crédit nécessaire pour mobiliser ses coéquipiers dans les moments chauds. Mais il n’y aura plus la place pour les petites querelles avec d’autres joueurs, comme cela était notamment arrivé avec Giroud en juin 2021, lorsque le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France se plaignait de « ballons qui n’arrivent pas » en visant indirectement Mbappé. « Je pense que le fait d’être capitaine l’incitera encore plus à s’intéresser aux autres. Quand il était plus jeune, c’était normal qu’il s’occupe d’abord de lui, qu’il ait une approche plus autocentrée, surtout à un poste plus égoïste que les autres, estime Bixente Lizarazu dans les colonnes de L’Équipe ce mardi. Mais il n’a plus 19 ans, il a fait un sacré chemin et, à 24 ans, porter le brassard l’aidera à grandir encore en tant qu’homme. » En l’espace de moins de deux mois, Mbappé a donc pris le pouvoir au PSG (où il a été capitaine pour la première fois lors du match contre Pays de Cassel) et chez les Bleus. Et qui sait, il pourra peut-être bientôt postuler pour devenir Premier ministre ?

Dans cet article :
Tactique : à quoi s’attendre lors de ce Pays-Bas-France
Dans cet article :

Par Alexandre Lejeune

À lire aussi
Articles en tendances
01
Revivez Autriche-France (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Autriche-France
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)
01
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Slovaquie
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
22
Revivez le match Croatie - Albanie  (2-2)
  • Euro 2024
  • Gr. B
Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)
21
Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)
  • Euro 2024
  • Gr. F
  • Portugal-Tchéquie
Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)

Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)

Revivez Portugal-Tchéquie (2-1)
11
Revivez Ecosse-Suisse (1-1)
  • Euro 2024
  • Gr. A
  • Écosse-Suisse
Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

11
Revivez Ecosse-Suisse (1-1)
Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Revivez Ecosse-Suisse (1-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

France

Kylian Mbappé