S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J26
  • Bordeaux-Nice

Mac Baysse

Par Mathieu Rollinger
Mac Baysse

Revenu chez lui, à Bordeaux, pour consolider la charnière girondine, Paul Baysse connaît un tout autre sort en étant aujourd’hui le troisième défenseur central dans l’esprit de Gustavo Poyet. Déjà destitué en juin dernier à Nice, qu'il croisera dimanche en Gironde, c'est comme si tout le monde s'amusait à lui retirer la chaise juste au moment où il pensait s'asseoir légitimement sur son trône.

Il devait être l’homme providentiel. Le 10 janvier dernier, les Girondins de Bordeaux officialisaient une recrue de choix en faisant revenir Paul Baysse au bercail. Une tête bien connue du championnat pour sécuriser un secteur défensif défaillant, où Jérémy Toulalan et le Serbe Jovanović, en alternance avec Lewczuk, avaient bouclé laborieusement l’année 2017. Jocelyn Gourvennec, alors encore en poste, pensait avoir trouvé celui qui pourrait enfin tenir la baraque, et sauver sa tête. Sauf que tout a volé en éclats dès sa deuxième titularisation. Le revers à domicile face à Caen (0-2) voit la Gourve se faire remercier et Paul Baysse privé des deux matchs suivants à cause d’un carton rouge.

Le temps de purger sa suspension, le décor a complètement changé : c’est désormais Gustavo Poyet qui est à la barre et le voilà doublé par un nouveau duo improbable composé d’un Pablo revenu de nulle part (d’un prêt d’un an aux Corinthians plus exactement) et de la révélation Jules Koundé. Autant dire que le scénario qui s’écrit n’était pas celui proposé au moment du casting. « Pablo est arrivé à faire quelque chose d’important, à trouver l’équilibre avec Jules Koundé. Ça marche très bien, se justifiait le coach uruguayen en conférence de presse au début du mois. Il me met dans une position difficile avec Paul Baysse. C’est dur pour Paul, mais j’ai déjà parlé avec lui. Mais c’est comme ça, c’est le football. »

Zéro match de Coupe d’Europe

Une décennie après avoir quitté sa Gironde natale, Paul Baysse pensait pourtant réaliser à 29 ans la prophétie en retrouvant son club formateur. « C’est en quelque sorte un retour à la maison, clamait-il lors de son arrivée en provenance de Málaga. J’ai fait mes classes ici. Je vois beaucoup de visages connus. C’est ma ville, mon club. Je suis parti depuis dix ans et cela fait dix ans que j’attends ça. C’est un rêve qui se réalise. » Car avant son retour, l’Aquitain n’a jamais eu sa chance à Bordeaux, n’ayant disputé aucun match en pro sous le scapulaire. Baysse s’est d’abord exilé à Sedan en 2008, avant de faire ses classes à Brest puis Saint-Étienne. Là où il a pu construire sa réputation grâce à sa polyvalence, sa régularité, son état d’esprit irréprochable et aussi un peu grâce à sa tignasse. C’est donc sans grande surprise, malgré le charisme de son compère Dante, qu’il s’empare du brassard de capitaine dès sa deuxième saison à Nice. Un mandat lors duquel il a contribué à la belle saison des Aiglons, accrochant une qualification pour les barrages de la Ligue des champions au terme d’une saison historique.

En fin de contrat, il n’avait pourtant pas été conservé par la direction azuréenne. « J’avais donné ma priorité à Nice, on passe à autre chose, je suis ouvert à tous les projets » , soupirait-il alors qu’il voyait l’occasion de vivre sa première expérience européenne lui passer sous le nez. On ne va pas remuer le couteau… Le ballon est rond ailleurs. » Direction l’Espagne. Sauf que le poignard n’avait pas fini son travail et que le ballon ne roule pas forcément dans le bon sens pour tout le monde : il a fallu que Paulo tombe chez la lanterne rouge de la Liga, Málaga. Une nouvelle désillusion pour un gars qui ne demande qu’à grandir.

Poyet : « C’est moi le problème, ce n’est pas lui »

Après six mois d’exil, le revoilà donc en France, avec un destin un peu foireux. Sous les ordres de Poyet, Paul Baysse n’est apparu que 29 minutes sur le terrain en entrant deux fois en fin de match. Pourtant, rien ne semble acquis pour le défenseur et l’Uruguayen lui a récemment tendu une perche, faisant comprendre que sa chance n’était pas définitivement passée. « Paul est un joueur qui mérite de jouer en ce moment, a expliqué Poyet ce lundi au micro de RMC. C’est moi le problème, ce n’est pas lui. Je pense qu’il va beaucoup jouer d’ici à la fin de la saison. Il était suspendu à un moment où nous avons gagné deux matchs de suite. J’avais une décision importante à prendre, j’ai décidé de ne pas le faire jouer. C’est la seule raison, il n’y a pas autre chose. Il s’entraîne bien, c’est un leader. » Même si Baysse reste pour l’instant un roi sans royaume.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Mathieu Rollinger

Articles en tendances
01
Revivez Autriche-France (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Autriche-France
Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)

Revivez Autriche-France (0-1)
00
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France  (0-0)
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Pays-Bas-France
Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)

Revivez le nul entre les Pays-Bas et la France (0-0)
Logo de l'équipe France
Les notes des Bleus
  • Euro 2024
  • Gr. D
  • Pays-Bas-France (0-0)
Les notes des Bleus

Les notes des Bleus

Les notes des Bleus
01
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
  • Euro 2024
  • Gr. E
  • Belgique-Slovaquie
Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)

Revivez Belgique-Slovaquie (0-1)
22
Revivez le match Croatie - Albanie  (2-2)
  • Euro 2024
  • Gr. B
Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)

Revivez le match Croatie - Albanie (2-2)
10
Revivez Espagne-Italie (1-0)
  • Euro 2024
  • Gr. B
  • Espagne-Italie
Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Revivez Espagne-Italie (1-0)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Nice

Paul Baysse

France