S’abonner au mag
  • Liga
  • J30
  • Real-Barcelone (2-1)

Le Real embobine le Barça

Par Adrien Candau
Le Real embobine le Barça

Largement dominé en seconde période, mais beaucoup plus tranchant et létal en contre, le Real a remporté d'un rien son bras de fer face au club catalan (2-1). De quoi permettre à la Maison-Blanche de prendre, provisoirement, la tête de la Liga.

Real Madrid 2-1 FC Barcelone

Buts : Benzema (13e), Kroos (28e) pour le Real // Mingueza (60e) pour le Barça

C’est une confrontation de style, dont le vainqueur ne ressort pas tout à fait glorieux… mais satisfait. Très satisfait, même. Le Real de Zinédine Zidane n’a pas tout réussi ce samedi soir, mais quand il a décidé de bien jouer, il l’a fait avec brillance et efficacité. Tout le contraire de ce Barça-là, inspiré dans la circulation de balle, mais trop souvent pataud et prévisible dans les deux surfaces. Surtout, les locaux ont signé la belle affaire du week-end en rapportant trois points qui leur permettent de devenir… leaders. Provisoires, mais leaders quand même.

À la poursuite de Vinícius

Dans un grand match, il s’agit souvent de trouver son rythme. Le Barça a décidé de débuter piano piano, comme un morceau de jazz : élégant, mais plan-plan. Les Catalans multiplient les dédoublements et les passes, mais l’ensemble est trop lent, trop prévisible. Tout le monde, blaugrana compris, semble trouver cette mayonnaise-là trop fade pour relever le menu du soir. Le Real a une tout autre mélodie en tête, beaucoup plus chaloupée, à l’image des attaques éclair emmenées par Vinícius et compagnie. Au quart d’heure de jeu, Valverde – brillant dans la sortie de balle – en profite pour mettre les gaz et transmettre à Vázquez. L’Espagnol trouve Benzema d’un centre ras de terre dans la surface, qui ouvre la marque d’une sublime talonnade derrière son pied d’appui. Rebelote, quinze minutes plus tard : Vinícius, intenable en contre, prend tout le monde de vitesse et obtient un coup franc parfaitement placé. Kroos, aidé par une déviation involontaire de Dest, transforme l’offrande en puissance et permet ainsi au Real de doubler son avantage. Vázquez, à la conclusion d’une énième attaque verticale des Madrilènes, est même à un rien d’ajouter un nouveau pion avant la pause, mais bute sur Ter Stegen.

Petit Real, grande victoire

Létale en contre, la Maison-Blanche décide de pousser le bouchon un peu trop loin en seconde période. Les gars de Zidane abandonnent le ballon au Barça, balancent un peu trop volontiers devant et finissent logiquement par payer l’addition. À la réception d’un centre d’Alba, Mingueza réduit la marque d’une reprise pas franchement académique. Beaucoup plus tranchants devant, les Catalans multiplient les départs de feu dans la surface adverse dans le sillage de la doublette Messi-Alba constamment dangereuse sur l’aile gauche. Le Real ne se remet la tête à l’endroit qu’après l’heure de jeu, quand Zidane fait entrer Isco et Marcelo pour redynamiser son onze. Le jeu madrilène n’en reste pas moins trop minimaliste, et Jordi Alba est même tout proche de tromper Courtois, à la suite d’une mauvaise passe en retrait d’Odriozola. Pressurisé et secoué de toutes parts, le Real ne peut plus que se bastonner en toute fin de match, et Casemiro se prend même un second jaune synonyme de rouge. Fâcheux, mais pas rédhibitoire : ballotées dans tous les sens, les fondations de la Maison-Blanche tiendront jusqu’au bout de la nuit. Un succès majeur pour le Real, qui reprend provisoirement la tête de la Liga en attendant le match de l’Atlético ce dimanche.


Real Madrid (4-3-3) : Courtois – Lucas Vázquez (Odriozola, 43e), Militão, Nacho, Mendy – Casemiro, Modrić, Kroos (Isco, 73e) – Valverde (Asensio, 61e), Vinícius (Marcelo, 72e), Benzema (Díaz, 73e). Entraîneur : Zinédine Zidane.

FC Barcelone (3-4-3) : Ter Stegen – Mingueza, Araújo (Moriba, 72e), Lenglet – Dest (Griezmann, 46e), Busquets (Roberto, 64e), De Jong, Alba – Pedri (Trincão, 81e), Messi, Dembélé (Braithwaite, 81e). Entraîneur : Ronald Koeman.

Résultats et classement de Liga
Tactique : le coup parfait de Zidane face au Barça
Dans cet article :
Thibaut Courtois revient dans le groupe du Real Madrid
Dans cet article :

Par Adrien Candau

Retour sur le petit chef d'oeuvre madrilène
Articles en tendances
Logo de l'équipe Bologna
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara
Foto Michele Nucci/LaPresse 21 Febbraio 2022, Bologna, Italia sport calcio Bologna f.c. Vs. Spezia calcio srl - Campionato di calcio Serie A TIM 2021/2022 - stadio Renato Dall'Ara Nella foto: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) Photo Michele Nucci/LaPresse February 21, 2022 Bologna, Italy sport soccer Bologna Vs. Spezia calcio srl - Italian Football Championship League A TIM 2021/2022 - Renato Dall'Ara stadium In the pic: Sinisa Mihajlovic (Bologna F.C.) - Photo by Icon sport
  • Italie
  • Bologna
Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès

Bologna a continué de verser le salaire de Mihajlović après son décès
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nice
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
Referee Clement TURPIN , Morgan SANSON of Nice, Khephren THURAM of Nice and Gaetan LABORDE of Nice during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique Gymnaste Club Nice at Groupama Stadium on February 16, 2024 in Lyon, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Lyon-Nice (1-0)
L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage

L’OGC Nice très remonté contre l’arbitrage
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Real Madrid

Zinédine Zidane