S’abonner au mag
  • C1
  • Gr. G
  • Juventus-FC Barcelone (0-2)

Le Barça zappe la Juve

Par Adrien Candau
Le Barça zappe la Juve

Dominée, mais plombée par trois buts de Morata logiquement refusés à la suite de l'utilisation de la VAR, la Juve n'a pas pu contrecarrer le Barça, qui a affirmé sa supériorité technique après la pause.

Juventus 0-2 Barcelone

Buts : Dembélé (14e), Messi (90e+1, sp) pour le Barça

Difficile de savoir si Álvaro Morata va virer technophobe, à la suite du match de ce soir. Ce qui est certain, c’est que l’attaquant bianconero s’est vu refuser trois pions par l’arbitre, assisté par une VAR impitoyable avec les Piémontais ce mercredi. Plus réaliste et un ton au-dessus techniquement en seconde mi-temps, le Barça a lui proprement contrôlé son affaire et en a profité pour remporter un match dont l’issue lui permet de grimper en tête de son groupe de Ligue des champions.

Dembélé verni, Morata maudit

Heureux de figurer dans le onze type après avoir débuté sur le banc lors du Clásico, Antoine Griezmann, servi par Pjanić, enflamme d’entrée la soirée, en envoyant un caramel sur le poteau droit turinois. On ne joue que depuis deux minutes, mais le ton est donné : ce Barça ne va pas avoir besoin de grand-chose pour s’engouffrer dans les brèches piémontaises, ce mercredi. La Juve se bouge pourtant les miches, trouve quelques décalages grâce aux dézonages en série de Paulo Dybala, mais rien n’y fait : la Vieille Dame n’aura tenté qu’une frappe à la demi-heure de jeu. Même s’il convient de souligner que Morata se sera vu dans le même temps refusé deux pions à chaque fois pour hors-jeu, après vérification de la VAR. Plus réaliste, plus chanceux aussi, le Barça tergiverse moins, et Dembélé, d’une frappe lointaine contrée par Chiesa, ouvre la marque au quart d’heure de jeu. Messi, servi par une talonnade astucieuse de Griezmann, loupe ensuite le doublé, alors qu’il était dans une position idyllique pour enfoncer les Bianconeri. Finalement, l’affaire s’équilibre, et ce premier acte s’achève sur des séquences de possession stériles et plutôt rasoir des deux cotés.

Morata, rien ne VAR plus

Le Barça a heureusement l’élégance de commencer la seconde période sur une note technique plus relevée. Pjanić et De Jong passent la seconde dans l’entrejeu et Dembélé et Pedri, mieux servis, peuvent s’offrir quelques décalages inspirés sur les ailes. En souffrance, la Juve n’existe plus que par séquences, ce qui n’est pas loin de lui suffire pour revenir au score. Mais Morata, décidément poissard ce soir, se voit une fois de plus refuser un but, après avoir trompé Neto à bout portant, à la suite d’un centre en extension de Cuadrado. La VAR vient alors encore sanctionner l’ancien Colchonero, hors jeu d’un microscopique bout de mollet. Les Juventini n’en restent pas moins dominés, et Messi puis Griezmann loupent par la suite encore une fois le but du break côté catalan. Demiral, lui, vit manifestement plutôt mal le scénario du match, et chope un second jaune synonyme de rouge, après avoir savaté Pjanić dans l’entrejeu. Bernardeschi, tout juste entré en jeu, n’est pas plus adroit défensivement et déstabilise Fati dans la surface. Le penalty, transformé dans la foulée par Messi, vient alors conclure la sale soirée piémontaise. Pour le Barça, en revanche, tout baigne : les Blaugrana repartent avec trois points de l’Allianz Stadium et s’adjugent la première place de ce groupe G de la C1.


Juventus (4-2-3-1) :Szczęsny – Cuadrado, Demiral, Bonucci, Danilo – Bentancur, Rabiot (Bernardeschi, 84e), Kulusevski (McKennie, 75e), Chiesa, Dybala- Morata (Arthur, 82e). Entraîneur : Andrea Pirlo.

FC Barcelone (4-2-3-1) : Neto – Sergi Roberto, Araujo (Busquets, 46e), Lenglet, Jordi Alba – Pjanić, De Jong – Dembélé (Fati, 66e), Griezmann (Firpo Junior, 88e), Pedri (Braithwaite, 90e) – Messi. Entraîneur : Ronald Koeman.

Cheikh Sarr : « Tout seul, tu ne peux pas lutter contre le racisme »

Par Adrien Candau

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Manchester City
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport)   Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
  • C1
  • Quarts
  • Real Madrid-Manchester City (3-3)
Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
  • Ligue des champions
  • Quarts
  • Arsenal-Bayern
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine