S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • Présentation
  • Lille

La fiche du LOSC

Par Adrien Hémard et Eric Carpentier
La fiche du LOSC

Lille aux trésors. Après des mois de gestation, le nouveau LOSC va enfin montrer sa tronche, mais personne ne sait à quoi il va ressembler. Avec un recrutement pléthorique de joueurs venus pour la plupart d'Amérique du Sud, on ne sait quoi penser si ce n'est que Bielsa doit être sacrément content. Le sorcier argentin a enfin vu tous ses caprices exaucés, que ce soit dans le vestiaire ou à la pelleteuse. Mais à part ça, que valent les Dogues, et surtout, existe-t-il des limites au LOSCUnlimited ?

Le coup de soleil de l’été

Face à la pauvre actu de ce début de juin, Marcelo Bielsa avait décidé de faire le show. Pour son deuxième entraînement, l’Argentin a animé la journée des journalistes invités pour le premier quart d’heure de l’entraînement du LOSC. Deux jours avant, El Loco faisait déjà la Une pour son absence (polémique ?) de la reprise de l’entraînement. Cette fois, il est bien là, et les médias aussi. Après avoir aperçu les caméras et appareils photo entre son bureau et le terrain, Bielsa prend peur et temporise une dizaine de minutes. Le temps que ses joueurs et adjoints occupent le terrain, et surtout les objectifs de ces journalistes, carajo ! El Loco en profite pour partir dans le sens inverse, contourner les bureaux, et longer le terrain jusqu’à l’exact opposé de la porte d’entrée, et donc des journalistes. Un habile détour de 200 mètres. À un détail près : il n’y a pas de porte de ce côté du terrain. Mierda. Demi-tour pour Marcelo, la queue entre les jambes. S’il tente bien d’ouvrir une porte coulissante en route, le coach argentin doit se résigner à passer devant les médias, en souriant, évidemment. Alors que sa femme lui avait dit de regarder les journalistes dans les yeux, Marcelo ne peut, semble-t-il, toujours pas les voir. Une épopée suffisante pour enflammer la presse, et pour que le graphiste de L’Équipe ponde le schéma de l’année :


Attention talent !

Koffi, Caju, Ballo-Touré, Ié, Malcuit, Maia, Mendes, Araujo, Pépé, Ponce… Difficile d’y voir clair avec tout ce soleil débarqué dans le Nord cet été. Et si la lumière ne venait finalement ni de Thiago Mendes et de ses lourdes à 30 mètres, ni de Thiago Maia et de son transfert record pour le club – comme Marvin Martin avant lui –, ni de Luiz Araujo, le Brésilien plus sûr que Neymar, ni même de l’explosion de Nicolas de Préville après ses quatorze buts la saison passée ? Et si on mettait plutôt une pièce sur Yassine ? Oui, parce que cette année, Benzia by Bielsa va enfanter du nouveau Yazid. Buteur chez les jeunes, mais trop léger à ce poste pour les grands, éphémère milieu défensif sous Antonetti, mais pas convaincu par la tâche, Yassine Benzia va cette saison jouer avec le numéro 10 dans le dos. Et il ne faudra pas bégayer en le voyant éliminer son adversaire direct d’une roulette avant de servir ses avants dans la profondeur. Meilleur passeur du championnat, il va claquer un doublé contre Lyon et un autre pour sa première sélection en Coupe du monde avec l’Algérie. La suite ? Successeur désigné du génial Lakhdar Belloumi, il va voir Farès Bahlouli lui prendre sa place, être prêté à Dijon puis disparaître des radars. Putain d’éternel recommencement.


L’équipe type

Maignan – Malcuit, Soumaoro, Ié, Ballo-Touré – Amadou, Mendes, Benzia – Pepe, de Préville, Araujo


Coefficient de solubilité dans une République en marche : 100%

Le LOSC, c’est la nouvelle start-up en vogue de Ligue 1, et de loin la plus Macrompatible. Rachetés par Gérard Lopez, un entrepreneur ambitieux, les Dogues bouleversent les règles établies depuis plusieurs mois. D’abord en investissant sur des jeunes perles à haute valeur ajoutée, comparables à de jeunes nerds sortis des meilleures écoles françaises. Comme toute start-up qui se respecte, Lille est aussi un laboratoire à idées sorties du brillant cortex frontal d’El Loco. Oui, Marcelo Bielsa est le Steve Jobs ch’ti. Et à l’image des Keynote d’Apple, tout le monde attend le nouveau coup de génie tactique de l’Argentin après son 3-3-3-1 marseillais. À force de brainstorming, les Nordistes ont même adopté un slogan en anglais : LOSC Unlimited. Amazing. D’ailleurs, eux aussi sont menés par une bouille faussement juvénile : Nicolas de Préville, 26 ans. Comme pour le président en marche, la révolution du LOSC ne se fait pas sans quelques polémiques. Si les Lillois ne touchent pas au code du travail, ils ont congédié sans vergogne des syndicalistes historiques, dont le leader Mavuba. Ciao Rio. Et puis, à l’image de Mathias Fekl, à peine confirmé à haut niveau en tant que ministre de l’Intérieur et déjà congédié, Sébastien Corchia a dû faire ses valises pour Séville. Bref, le LOSC est en marche, n’en déplaise à Martine Aubry.


Taux de résistance à Kylian Mbappé : 8%

Personne n’a oublié le 100e but en Ligue 1 de Monaco, la saison passée. Surtout pas Franck Béria. Ringardisé en un duel, le numéro 18 lillois a préféré se retirer dans les bureaux du LOSC sur ce coup de vieux soufflé par le gamin. Trois jours plus tard, Malcuit assistait depuis les tribunes de Geoffroy-Guichard à l’assassinat en direct de son gardien d’une feinte clinique et froide. Dans le reste de la défense lilloise, que des nouveaux ou presque, qui vont devoir se fader un Mbappé lancé à pleine vitesse dans le dos d’un pressing haut. Autrement dit, un carnage. Si, la saison dernière, Lille a été planté dix fois en trois matchs par Monaco, dont un seul avec Killer Kylian sur le terrain, cette fois, ça va être sanglant. Maillot rouge et short marron à prévoir pour les Dogues.


Le quiz

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Adrien Hémard et Eric Carpentier

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Lille

Logo de l'équipe Reims
05 Yunis ABDELHAMID (sdr) during the Ligue 1 Uber Eats match between Stade de Reims and Toulouse Football Club at Stadium Municipal on February 4, 2024 in Toulouse, France. (Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport)
05 Yunis ABDELHAMID (sdr) during the Ligue 1 Uber Eats match between Stade de Reims and Toulouse Football Club at Stadium Municipal on February 4, 2024 in Toulouse, France. (Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport)
Pronostic Reims Lille : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Reims Lille : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Reims Lille : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs