S’abonner au mag

L1 : Des nababs chez les Ch’tis !

Par
L1 : Des nababs chez les Ch’tis !

Match de feu hier soir entre Lens et Marseille à Bollaert : un bon 3-3 bien débridé, avec des buts et des actions de classe. Un match qui a tenu toutes ses promesses. Pour autant, est-ce que ce Nord contre Sud nous a réconciliés avec la L1 ? Euh, pas vraiment. Explications...

Putain de L1 ! Il aura fallu attendre la semaine où la dernière équipe française se fait jeter de Coupe d’Europe (l’OM chez les Ruskoffs) pour voir enfin les clubs hexagonaux se lâcher pendant ce week-end…Bordel de dieu !

Lyon : 3-0 et une première mi-temps à 100 à l’heure à Monaco, Bordeaux : 3-0 et une première mi-temps boostée contre Strasbourg, et enfin Marseille et Lens : 3-3 et 90 minutes de pleine bourre à Bollaert.

Comme si après s’être fait sortir de la cour des Grands européenne, les meilleurs clubs français avaient repris leurs billes pour s’éclater entre eux sous le préau…Parce que là, ça a joué !

12 buts et de l’action : l’action Canal + qui va crever le plafond. Kader Keita, Henrique, Cavenaghi, Cheyrou, Mangane, Cissé, Nasri : dé-chaî-nés, les gars ! La tête du championnat qui s’anime enfin au sommet entre l’OL, Bordeaux, Nancy et Marseille !

En fait, il est là le mal français : c’est la Coupe d’Europe. Il ne faut plus jouer la C1 et la C3. Il faut se désister et laisser ça aux Turcs et aux Hollandais, c’est la seule façon d’avoir un championnat de cette intensité. Comme disait le regretté Robert Chapatte : « Quels que soient les sports, c’est toujours en championnats de France que les Français sont les meilleurs » …

Voilà. C’était notre contribution amicale et gratuite à l’amélioration de la L1.

Lens-Marseille ? Super match. Une mi-temps chacun : la première aux Marseillais, la seconde aux Lensois. A la base, une tôle commune au milieu de la semaine : les Sang et Or tapés par les frangins du Nord (1-2 contre Lille) et les Phocéens, bastonnés au goulag (0-2 à St-Petersbourg).

Et puis une soufflante commune au milieu de la semaine : Leclerc a passé l’effectif lensois à l’abrasif le lendemain de la morsure des Dogues lillois et Diouf a pourri ses troupes, façon Capitaine Haddock, à la descente de l’avion from Russia en les traitant publiquement de « nababs » et de « vizirs » . Voilà pour la remotivation…

En première mi-temps, du grand Marseille, du grand Nasri, du grand Kaboré, et surtout du très très grand Cheyrou, à l’origine du premier but de Nasri et auteur lui-même d’un second but de bison. Montée dans l’axe, récup’ charognard à la Bodmer-Keita et frappe à ras de terre aux 16 mètres : droit au but, pas de quartiers, pas de prisonniers ! 2-0 pour l’OM à la 28ème.

Dans les buts, Mandanda rajoute quelques galons à ses épaules. L’OM impressionne par sa densité et son pressing dans la moitié adverse et perfectionne un aspect de son jeu jusque-là en friche : le jeu long en redoublements, notamment sur les côtés. Signe que l’OM progresse encore. Détail amusant : avec Valbuena, le ballon circulait bien, et sans Valbuena (ce qui était le cas à Bollaert), le ballon circule mieux ! Tout ça pour dire que Mathieu a tendance à un peu trop garder la chique et à ralentir parfois le jeu. Ceci dit, il la perd rarement.

Deuxième mi-temps, réveil lensois avec l’entrée de Carrière. Marseille s’est bizarrement arrêté de jouer, par excès de confiance ou par fatigue (remember le Goulag mercredi soir !) ?

L’OM se fait bouffer au milieu puis dans ses 16 mètres. Les dagues les plus acérées éventrent sa défense : Maoulida (57ème), Mangane (65ème) et Rémy d’un missile à ras du poteau (73ème). 3-2 pour Lens !

Le coaching de Gerets a peut-être été un peu douteux : à la 61ème, quand l’OM menait 2-1, il a choisi une option “offensive” en faisant rentrer Akalé et Ziani en lieu et place de Ayew (certes un peu éteint sans s’être jamais vraiment allumé) et surtout le solide Kaboré, pas franchement déméritant.

Le milieu phocéen a été sans doute dégarni défensivement. En tout cas, les Lensois en ont profité pour investir la moitié adverse, envahissant l’axe et les côtés grâce notamment à un Belhadj étincelant. Grisés par ce succès mérité, les trois points bien au chaud, la communion avec leur public totale, l’accolade avec JPP sur leur trois buts, les Lensois sont allés rendre les clefs de l’appart. Mais en oubliant de fermer les robinets…Djibril Cissé leur facture alors les dégâts des eaux à la 89ème sur service d’Akalé : 3-3, score final ! JPP est furax mais too late.

Match nul qui n’arrange personne. Marseille est à trois points de Nancy (4ème) et Lens est quasiment premier non-relégable avec seulement deux points d’avance sur le couple parisianno-sochalien.

Petite consolation : si Lens joue comme il a joué en deuxième mi-temps contre l’OM, c’est à dire comme quand il avait matraqué l’OL 3-0 à Bollaert, Gervais Martel peut déjà réserver une petite place dans sa vitrine pour une autre Coupe de la Ligue, fin mars…Paris est prévenu.

Chérif Ghemmour

Par

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
10
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
  • Ligue 1
  • J22
  • Brest-OM
Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !

Revivez la victoire de Brest contre l'OM (1-0) !
Logo de l'équipe Nantes
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
04 Nicolas PALLOIS (fcn) - 23 Randal KOLO MUANI (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Football Club de Nantes and Paris Saint-Germain at Stade de la Beaujoire on February 17, 2024 in Nantes, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
  • Ligue 1
  • J22
  • Nantes-PSG (0-2)
Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Paris l’emporte aux forceps à Nantes

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine