S’abonner au mag
  • France
  • Coronavirus

Jean-Michel Aulas, la vérité si je mens…

Par Nicolas Kssis-Martov
Jean-Michel Aulas, la vérité si je mens…

Le président de l’Olympique lyonnais, avec son habituel penchant pour foutre le chambard à peu de frais, a balancé sa petite bombe en plein crise du coronavirus : « une saison blanche ». L’idée d'annuler purement et simplement la saison 2019-2020 n’est pas originale, et partout en Europe, des voix commencent à le réclamer au nom du bon sens ou de son bénéfice. Mais si, au-delà des petits calculs, ce brave Aulas avait raison dans un intérêt supérieur au sien ?

Naturellement personne n’est dupe. Oublier cette saison de Ligue 1 et repartir en 2020-2021 avec un classement vieux de deux ans, c’est d’abord pour l’OL l’assurance de retrouver la Ligue des champions en restant sur le bon souvenir d’un exploit contre la Juventus. L’argument des mal-classés et des relégables – une pensée pour les Toulousains – ne constitue qu’un aimable cache-sexe pour dissimuler les intentions très onanistes de Jean-Michel Aulas. Comment lui en vouloir ?

Pour le coup, ses préoccupations très égoïstes rejoignent des considérations éminemment pragmatiques. Nul ne sait quand cette situation de blocage hors norme et surtout, on l’espère, exceptionnelle va cesser. Un retour sur les terrains pour les pros semble très hypothétique – avec les problématiques de la préparation physique – alors que les amateurs sont eux aussi contraints de ranger les crampons. Mais la logique et l’équité sportive devraient conduire à suspendre le cours des compétitions en attendant des jours et des multiplex meilleurs. Voilà pour les petites affaires du ballon rond.

Le ballon au service de la nation

Et si nous parlions désormais des grandes affaires de la nation ? Et donc de savoir si nos brillants pensionnaires de Ligue 1, Ligue 2 ou National ne donneraient pas une petite leçon d’exemplarité à un pays où l’on se bat pour des pâtes devant les rayons vides à Auchan ? Quand les employés des crèches sont réquisitionnés pour soulager les personnels hospitaliers, quand l’ensemble des salariés prient pour ne pas perdre de son salaire avec le confinement, quand les personnes en EPHAD sont privées de leurs proches, le plus beau geste patriotique que le foot pourrait offrir au peuple français serait justement de s’oublier. De montrer en jetant ce classement aux oubliettes de l’histoire et des statistiques combien il a pris conscience de ce retour inattendu, voire violent, de la peur et du drame dans notre quotidien. Si un virus nous rappelle la fragilité de nos sociétés si protégées, jusque dans nos comportements les plus anodins, comment une banale question de phase qualificative ou de barrage pourrait importer d’une quelconque manière ?

En s’asseyant sur le banc de touche pour cette saison, le foot dirait ou expliquerait clairement la nature de ce que nous vivons, de l’épreuve que nous traversons tous ensemble et parfois désunis. Il s’agirait d’accorder à cette épreuve la valeur qu’elle doit conserver dans nos esprits. Ce que le moindre licencié de district FFF ou FSGT a compris et supporte au quotidien serait enfin reconnu par ceux qui profitent d’habitude des chants des ultras et des millions des droits télé. Le foot y reconstituerait un peu son unité comme fait social et il y trouverait une place et une fonction nouvelle au sein de la République. Jean-Michel Aulas n’a sûrement guère été effleuré par de tels enjeux lorsqu’il est intervenu dans le débat avec sa calculette à la main et son sourire en coin tourné vers l’OM. Prenons-le au mot et à contre-pied : le foot est quelque chose de bien trop sérieux pour le laisser aux footballeurs.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Nicolas Kssis-Martov

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Lyon Duchère