S’abonner au mag
  • Euro 2020
  • Gr. C
  • Pays-Bas-Ukraine

Frank de Boer, le ver est dans l’Oranje

Par Douglas de Graaf
Frank de Boer, le ver est dans l’Oranje

Nommé sélectionneur des Pays-Bas à la surprise générale en septembre 2020, l'entraîneur à insuccès Frank de Boer était coupable avant même d'avoir commencé son oeuvre. Mais alors que les Oranje entament leur Euro ce soir contre l'Ukraine, l'ancien défenseur a tout fait pour aggraver son cas. Obstiné, insensible, sourd aux critiques et tenant d'une philosophie de jeu barbante et dépassée, FDB va couler sans vergogne des Pays-Bas qui se sont déjà résignés au désastre annoncé.

Youpi, les Pays-Bas retrouvent une grande compétition internationale pour la première fois depuis 2014. Mais au pays de Johan Cruyff, la joie et l’excitation ont vite laissé place au fatalisme et à la résignation. Le forfait de Virgil van Dijk pour l’ensemble de la compétition ? L’incertitude autour de Matthijs de Ligt, out pour le premier match contre l’Ukraine ? Pire : la persistance de Frank de Boer au poste de sélectionneur.

De Boer, un imposteur à la tête des Pays-Bas

Depuis sa nomination en septembre 2020, c’est peu dire que le technicien de 51 ans a cristallisé les critiques. Au fond, De Boer était déjà considéré comme coupable avant même que son « procès » ne débute. Comment expliquer qu’un entraîneur successivement licencié par l’Ajax (après 2 saisons vierges de titres en 2016), puis l’Inter (après 3 petits mois et une 12e place de Serie A), Crystal Palace (un record de 4 défaites en 4 matchs et 0 but inscrit) et enfin Atlanta United se retrouve à occuper le poste prestigieux de sélectionneur des Pays-Bas ? Frank de Boer n’a aucune légitimité, aucun crédit (il n’a même pas réussi à faire venir son propre adjoint), et encore moins pour assumer le lourd héritage du très populaire Ronald Koeman, qui avait ramené tant d’espoir dans les rangs néerlandais.

Néanmoins, FDB aurait pu renverser l’opinion s’il était resté à sa place, en tentant simplement de ne pas ruiner tout le travail accompli par l’actuel entraîneur du Barça. « J’aimerais poursuivre dans la voie de Koeman » , annonçait d’ailleurs Frank de Boer au moment de sa nomination. Dès son premier match, un amical contre le Mexique (0-1), De Boer rétropédale en changeant de système (un traditionnel 4-3-3 à la place du 4-2-3-1). Aujourd’hui, voilà qu’on retrouve les Pays-Bas en train de patauger dans un hérétique 5-3-2. Un système installé le 2 juin contre l’Écosse (2-2)… à dix jours du premier match de l’Euro ! Et même l’appel à l’aide des fans néerlandais n’y changera rien.

De Boer, tête de mule

Car au-delà de ses résultats (médiocres) et de son incapacité rageante à proposer le moindre fond de jeu, c’est la manière dont De Boer exerce sa fonction qui ne passe pas. Le sélectionneur manque de toutes les qualités nécessaires pour être un entraîneur de haut niveau : empathie, ouverture d’esprit et aisance dans la communication. De Boer assure avoir prévenu tous les joueurs recalés de leur non-sélection pour l’Euro ? Les principaux intéressés se sont chargés de témoigner du contraire en direct dans les médias. De Boer assure que Donny van de Beek a disputé plus de 4000 minutes de jeu cette saison ? Le sélectionneur a tout simplement confondu le cireur de banc de Manchester United avec Davy Klaassen. De Boer affirme que Queensy Menig peut évoluer piston gauche ? L’ailier de Twente n’est même pas dans sa liste, à l’inverse de… Quincy Promes. Quant au gardien titulaire Jasper Cillessen, il a été écarté sans ménagement alors que son test positif à la Covid-19 ne remettait pas en cause sa participation à l’Euro. Encore ? De Boer a interdit aux joueurs concernés par un transfert (coucou Memphis Depay) de passer les examens médicaux destinés à boucler leur futur. En sachant qu’une potentielle blessure à l’Euro pourrait remettre en cause un transfert de rêve, oui.

De Boer est plus généralement un obstiné, déconnecté de toutes les critiques ( « je ne suis pas du genre à se préoccuper de ce qu’on dit de moi » , clamait-il d’ailleurs lors de sa présentation), qui n’a qu’une seule vision du football, et qui s’entête à vouloir l’implémenter : la possession jusqu’à la nausée. Dans le seul but de priver l’adversaire du ballon. D’où le 5-3-2 avec des défenseurs centraux et des latéraux qui passent leur temps à se renvoyer la chiche. Son retour à ce système qui a pourtant exaspéré les fans d’Atlanta en dit long sur son absence de remise en question. « C’est logique (qu’on ait du mal dans ce système), reconnaissait Gini Wijnaldum en conférence de presse il y a quelques jours. C’est une découverte pour certains joueurs. » Car De Boer veut faire passer son intérêt individuel avant celui de la sélection. Ne blâmez pas Frenkie de Jong, Stefan de Vrij, Wijnaldum et Depay : l’échec annoncé des Pays-Bas à l’Euro ne sera pas le leur, mais celui de leur borné sélectionneur.

Analyse, paris à prendre & meilleurs bonus : Retrouvez notre pronostic Pays-Bas – Ukraine sur le match de ce soir !
Dans cet article :
Dans cet article :

Par Douglas de Graaf

Articles en tendances
Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
07 Kylian MBAPPE (psg) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris and Toulouse at Parc des Princes on May 12, 2024 in Paris, France.(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J33
  • PSG-Toulouse (1-3)
Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Mbappé, un départ pas vraiment comme une légende

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Pays-Bas

Logo de l'équipe Allemagne
Equipe de football d Allemagne during the International friendly match between France and Germany at Groupama Stadium on March 23, 2024 in Lyon, France.(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Equipe de football d Allemagne during the International friendly match between France and Germany at Groupama Stadium on March 23, 2024 in Lyon, France.(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
Pronostic Allemagne Pays-Bas : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Allemagne Pays-Bas : Analyse, cotes et prono du match amical international

Pronostic Allemagne Pays-Bas : Analyse, cotes et prono du match amical international