S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J14

En direct : Monaco – Paris S-G

Maxime Brigand
En direct : Monaco – Paris S-G
-

À jouer

Allez hop, c’est TER-MI-NE ! Le PSG s’impose finalement difficilement ici à Louis II (2-1) en se mettant dans la merde un peu tout seul. L’essentiel est là, sans trembler. Ciao les gros !

Carton jaune pour Yuri Berchiche.

Que le PSG se tend, bordel, assez incompréhensible. Même Alves s’y met. Le coup franc monégasque se termine par une reprise de Glik complètement foirée…

Et le CF de Di Maria est tranquillement capté par Subasic.

Neymar continue son petit festival technique et Mbappé se fait descendre dans la foulée. Faut marquer maintenant sinon ça va être le souk.

Wow, Falcao explose les reins de Marquinhos et allume Areola qui bloque parfaitement le ballon. Silva est tout rouge.

Changement pour Paris S-G. Javier Pastore remplace Julian Draxler.

Changement pour Paris S-G. Ángel Di María remplace Edinson Cavani.

Incroyable : CF de Moutinho parfait, dévié par Mbappé, qui file dans le but d’Areola. C’est pas fini messieurs !

GOOOOOOOOOOOOAAAAAAAAALLLLLLLLLL !

@Javier_Maté // C’est le seul qui a été à peu près au niveau.

Petite tâche d’Alves sur sa copie : cette sale faute sur Lopes qui file un bon coup franc biscuit à l’ASM.

Changement pour Monaco. Djibril Sidibé remplace Keita Baldé.

Cette prise de Moutinho sur Neymar : deux fois plus encore.

Ce contact Silva-Falcao : de l’amour.

Et poteau n°2. Rush encore sur le but monégasque, Cavani centre pour Neymar et Jemerson coupe le ballon qui termine sur le poteau. Dans la foulée, centre parfait pour Cavani qui claque sa tête juste à côté du but.

Fou : Neymar ouvre une nouvelle fois parfaitement pour Mbappé qui va piquer son ballon au-dessus de Subasic. Encore raté, ça fait rire Neymar.

Falcao répond, même finition. Triste.

Mbappé, raté numéro 36764. Mais tu vas marquer bonhomme ? Bon, t’es quand même pas mauvais, un peu rapide, on te pardonne.

Changement pour Paris S-G. Yuri Berchiche remplace Layvin Kurzawa.

Et voilà que Rabiot allume à son tour : ça file au-dessus. Belle approche, malgré tout.

Changement pour Monaco. Rachid Ghezzal remplace Youri Tielemans.

Belle cartouche pour l’ASM mais les flics sifflent un hors-jeu pour Baldé. Il n’y avait rien, vous l’avez aussi bien vu que moi.

Albert fait la gueule à Nathalie en tribunes. Sale ambiance.

Pan : 1-1 à Valence, Jordi Alba a calmé tout le monde.

Changement pour Monaco. Rony Lopes remplace Andrea Raggi. Passage au 4-4-2.

Par contre, Keita Baldé, va falloir être un peu plus égoïste, tu vois bien que le gominé à côté de toi n’a pas de griffes ce soir.

Allez Leo, t’as rien à perdre.

Vous laisserez vos coordonnées : on va préparer des K7 du match de Draxler.

C’est fou comme la vie de Fabinho aurait pu être dix fois plus belle.

Verratti peut boire tous les sky-coke du monde.

Nouvelle vague parisienne, cette fois Dani Alves tente un centre-tir. Faut pas prendre Danijel pour un guignol hein.

Et 2-0 pour le PSG, logique, classique. Même le banc ne tremble pas : ça applaudit, sereinement.

GOOOOOOOOOOOAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLL !

Carton jaune pour Almamy Touré, qui a plongé sur le dos de Neymar. Bizarre. Allez, bastonnez-vous pour définir le tireur.

Et penalty pour le PSG !

Tout fou Dani Alves : une bastos à 30 mètres qui décolle trop haut, bien trop haut.

Et ça continue encore, et encore. Draxler claque une roulette au milieu, Neymar lance ensuite Mbappé à droite qui tente un lob sur Subasic. Corner pour le PSG mais la taule est en préparation.

QUELLE OCCASION ! Wow. Le PSG combine parfaitement, Verratti lance Mbappé qui décale Cavani, qui remet pour Neymar, qui allume le poteau gauche de Subasic. Quel ouragan.

Mets un bonnet Albert.

Monaco repart comme il a attaqué la soirée : on saute à la gorge. Et Raggi tente des talonnades, oui.

Acte II, go.

Et 1-0 pour Valence. 1-0 pour Valence. 1-0. Pour. Valence.

Mi-temps ici, on baisse le rideau, ça fait 1-0 pour le PSG mais clairement,
il n’y a pas vraiment match. Qu’on nous redonne Rachon, et vite.

Carton jaune pour Neymar. Devant Ludovic Giuly et Didier Deschamps. Je pense à Dado là, tout de suite.

Oui @Champion-mon-frère, c’est quelque chose en 8. Vraiment.

Stéphane en a plein de le bec. Mais bon, c’est vrai que le PSG est beaucoup trop haut cette saison, ça en devient lassant. Neymar est en train de faire de Moutinho son jouet.

MAIIIIIIS ! Nouvelle occasion pour le PSG, Mbappé ouvre pour Draxler qui bute sur Subasic. Bah, ça va vite.

Nouveau festival de Mbappé qui casse les reins de Raggi, remise en retrait pour Neymar mais monsieur tente une louche. Pourquoi ?!

Tentative de réponse de l’ASM, Jorge lance la contre-attaque mais son centre est long, trop long. Mazette.

Il se prend pour qui Mbappé ? Aucun respect pour ses anciens copains, heureusement qu’Almamy l’a calmé.

Par contre, aucune variante dans les attaques parisiennes : des ouvertures derrière la défense de l’ASM, Subasic est toujours en avance. Dès que ça joue au sol, ça passe, alors on arrête les conneries, non?

Voilà : Glik passe devant Neymar et lui casse l’épaule. C’est comme ça qu’on t’aime Kamil.

Je me suis plus amusé avec le Sainté-Strasbourg de vendredi. Vraiment.

Allez, on veut du foot, du vrai. Le PSG n’est pas inquiété, se contente de jouer avec les bébés du prince. Et l’ambiance agace Stéphane Guy en plus.

Carton jaune pour Jemerson, pour nettoyage physique sur la cheville de l’otarie.

Bon, ça donne quoi à Valence ?

PAN ! Monaco a un peu d’honneur et Falcao réagit sur un coup franc qui passe juste au-dessus du but d’Alphonse. Les Philippines ont tremblé.

Petit bordel foutu par ce CF, ça donne un corner dans la foulée pour Monaco. Alors, alors ? Bah bonne intervention de Thiago Silva.

Carton jaune pour Layvin Kurzawa, dépassé par Keita Baldé. Oui, joli CF pour l’ASM. Allez, on lâche tout et on regarde ça.

Hop, point étape : 24 minutes de jeu ici, Paris mène tranquillement 1-0, domine, gère, étouffe l’ASM. Et pis c’est tout.

Et même Kurzawa commence à faire son numéro, c’est vraiment insupportable.

En vrai, ce n’est pas drôle, ça ne fait plus rire personne. Trop simple tout ça.

Que ça va être long pour les petits princes. Falcao commence à vouloir faire la fête tout seul, jamais bon signe.

#152 : Cavani ouvre le score pour le PSG au bout d’un petit festival de Rabiot qui sert Draxler sur un plateau. L’homme de cire remet dans l’axe pour Cavani, qui conclue. Ce qui fait 22 buts depuis le début de saison. Voilà, voilà.

GOOOOOOOOOOAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLL !

Nouveau ballon balancé au-dessus de la défense monégasque, ce qui devient un classique : Neymar pour Cavani cette fois, mais encore trop juste.

Et Fabinho, il est où? Un peu silencieux pour le moment, ressort tes pecs bonhomme !

Alerte : la poupée pleure. Sa frappe a été contrée, ça se comprend.

Belle ouverture de Dani, justement, pour Neymar mais le lieutenant Subasic intervient parfaitement. C’est mou pour le moment, j’ai la dalle moi.

Alves, c’est quand même un régal. Un truc luxueux.

Bon coup franc pour l’ASM : Moutinho cherche Falcao, trop court, trop mou, trop tout.

Avez-vous déjà vu un enfant perdu dans un espace vert ? Maintenant, oui, regardez Jorge.

C’est ça le meilleur relanceur du monde ? Foutaise.

Carton jaune pour Jorge. Normal.

MAIIIIS ! C’est quoi ce bordel? Deuxième occas’ pour le PSG : Alves se fait découper par Jorge au départ mais le ballon arrive dans les pattes de Mbappé, qui sert en retrait Cavani qui se plante. Au deuxième poteau, Draxler reprend… à côté. Et beh.

On revoit le même PSG que contre le Celtic. Un PSG avec un milieu excité, qui bouscule sans cesse les positions, où Pastore fait la gueule sur le banc et où on ne cherche pas à faire tourner le ballon mais plutôt à rapidement piquer.

Oui, le premier crochet monégasque : Baldé allume la cage de Areola mais ça file au-dessus. Aucun frisson.

Paris a déjà repris le contrôle du jeu, Verratti distribue les plats et Neymar a quelques envies de saloperies dans le crâne. On ne va pas s’ennuyer.

On voit quand même que l’ASM a envie de montrer le bout de son nez ce soir : il y a du pressing, de l’envie, quelques risques.

OOOOOH ! Première occasion énorme pour le PSG. Neymar s’amuse au milieu et lance Mbappé qui dribble Subasic et fusille le panneau publicitaire. Quel raté, mamamia.

Ouuuh, première perte de balle au milieu de Rabiot, mais l’ASM négocie mal le bordel. Dommage.

Je tiens à vous dire que Cavani a un pansement sur le coude.

Hajime !

Quelle mèche pour François Letexier. Le mec est à la hauteur du rendez-vous.

Ils sont là, ils sont beaux, ils sont chauds, oh oh oh oh oh oh oh.

Et on fout une gifle à son pote dès que Stéphane Guy dit « football circus ». C’est chouette comme jeu, vous verrez.

Oui, oui, pardon @philfrenhie : tout le monde en ronde, on se tient la main et on se file des liens. On pense aux copains, toujours.

Je viens de voir la giflette de De Rossi : c’est exceptionnel. Du sang et des larmes, je n’attends pas autre chose de cette soirée.

Le PSG, de son côté, reste dans ses baskets : classique 4-3-3, Rabiot en 6, tous les autres valides. Et monsieur Mbappé est là, oui, forcément.

On plonge notre tête dans le menu, allez : le colonel Jardim a décidé de réagir, cinq jours après l’écroulement face à Leipzig en C1. Oui, vous ne rêvez pas : c’est bien un 3-4-1-2 sur votre table, avec Raggi-Glik-Jemerson derrière, Moutinho en 10 et Falcao-Keita Baldé devant. Lemar et Jovetic sont absents, et alors? Même pas peur.

Ouvrières, ouvriers, camarades, sommes-nous revenus au temps des pharaons, à trimer sous les coups de Kylian Mbappé ? Et pour qui ? Pour le Qatar ! Ipagou oupou, Irrroutchèèn ioutchènémi aoutché ! Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs, bienvenue pour ce choc de la quatorzième journée du championnat de Gaule entre Lutèce et Munegu. J’espère que vous êtes brûlants. Perso, je sens la vapeur d’ici.

Maxime Brigand

Articles en tendances
30
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen  (3-0)
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Leverkusen
Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)

Revivez la finale Atalanta-Leverkusen (3-0)
Logo de l'équipe Atalanta
Lookman au triple galop
  • C3
  • Finale
  • Atalanta-Bayer Leverkusen (3-0)
Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Lookman au triple galop

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Birmingham City

France