S’abonner au mag
  • Ligue 1
  • J20
  • OL-OM (1-0)

Revivez la victoire de Lyon dans l'Olympico (1-0)

Par Adrien HEMARD DOHAIN
Revivez la victoire de Lyon dans l'Olympico (1-0)
1 - 0

Terminé

C'EST TERMINE ! L'OL s'offre l'OM à l'issue d'un tout petit Olympico, dont on ne retiendra que le résultat. Lyon respire, Marseille continue son surplace. 

A bientôt pour de nouvelles aventures sur sofoot.com, a ciao bonsoir !

Le temps additionnel est terminé, sur le papier. L'OM repart de son camp.

Gigot vient s'en prendre à Tolisso, qui reste à terre après avoir pris un dégagement pleine pomme. Un peu de tension !

Le contre lyonnais pour plier l'affaire... Corner !

Bon, là Clauss vient de réussir à ne pas contourner un mur d'une personne, mais bon.

 

Les rares illuminations phocéennes sont signées du numéro 7, joueur le moins impliqué du club, parait-il.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Alexandre Lacazette est remplacé par Adryelson.

L'OM continue de pousser face à des Lyonnais qui ne jouent plus depuis un long moment, mais bien appliqués défensivement.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Paul Akouokou remplace Nemanja Matić

🔀 Changement pour Olympique de Marseille. Quentin Merlin est remplacé par Ulysses Garcia.

L'éclair Malick Fofana, qui prend de vitesse Clauss et Ounahi avant de centrer pour Nuamah, maladroit. 

MAITLAND NILES SAUVE SUR LA LIGNE ! Le petit piqué d'Aubameyang était parfait, mais c'est un autre ancien Gunners qui vient le prive de l'égalisation !

Enfin une position de frappe pour Aubameyang, qui dévisse totalement.

🟨 Carton jaune pour Azzedine Ounahi

L'OM récupère le ballon de plus en plus vite et haut, mais ne sait toujours pas quoi en faire ensuite.

Pas le temps de contrer pour l'OM, l'OL se replie très, très vite.

Nuamah le botte directement dans les gants de Pau Lopez. 

Onana à la faute, et bon coup franc à l'angle droit de la surface pour l'OL.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Gift Emmanuel Orban est remplacé mar Malick Fofana.

L'ENVOLEE DE LOPES ! L'OM se montre enfin dangereux sur une succession de frappe, dont une cadrée par Harit, déviée et qui file doucement vers le but mais le Portugais s'envole pour claquer le ballon.

L'OM tente de se rebeller, mais c'est timide.

Jordan Veretout manque cruellement à l'OM ce soir.

Amine Harit le dépose dans la zone idéale pour... Anthony Lopes.

Premier bon centre de Clauss, qui va chercher un corner. 

Aumabeymang a donc glissé dans le couloir gauche, façon époque stéphanoise. Ca l'inspirera peut-être, enfin.

🟨 Carton jaune pour Nemanja Matić

🔀 Changement pour Olympique de Marseille. Abdoul Meité est remplacé par Jonathan Clauss.

🔀 Changement pour Olympique de Marseille. Iliman Ndiaye est remplacé par Faris Pemi Moumbagna.

Le centre le plus dangereux de la soirée côté marseillais est donc signé Samuel Gigot, après une longue séquence où aucun joueur offensif n'a pris d'initiative.

Alors qu'on nous annonce les entrées à venir de Clauss et Moumbagna... Et si ?

LA PARADE DE LOPEZ ! L'Espagnol se couche bien sur une frappe au sol de Nuamah, seul dans la surface, mais pas assez convaincu au moment de décocher.

Aubameyang trouve enfin une passe intéressante en profondeur pour Luis Henrique, qui rate son contrôle et annihile l'action à lui seul.

ORBAN BUTE SUR LOPEZ ! La reprise au second poteau ne surprend pas l'Espagnol, bien sur ses appuis. Corner !

Oh le boulevard laissé par Bamo Meïté dans son dos... Les Champs-Elysées, c'est une ruelle coupe gorge à côté.

Nouveau plan de jeu côté OM : tout pour Aubameyang.

Implication ou pas, la vie sans Jonathan Clauss, c'est quand même autre chose côté OM.

C'est reparti à Lyon. Pas de coup d'envoi sur la barre, cette fois.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Nicolás Tagliafico remplace Corentin Tolisso. Réorganisation à suivre ?

Tout ça c'est à cause de Marcelino, Vitinha et Clauss, de toute façon.

Les chiffres disent la même chose : l'OL a la main mise sur ce choc.

C'est la pause à Lyon où l'OL mène logiquement au score dans ce match très fermé. L'OM n'est pas au rendez-vous.

🟨 Carton jaune pour Jake O'Brien.

L'OM joue complètement à l'envers, les retours d'Ounahi et Harit ne changent rien : c'est le néant dans le jeu.

LACAZETTE ENCORE ! Une action aussi brouillonne que celle du but, avec une nouvelle percée de Nuamah, une nouvelle chute de Lacazette mais cette fois c'est le poteau qui renvoie la deuxième tenative du Général ! 

Lyon n'est pas flamboyant, mais plus entreprenant, et c'est donc tout à fait logique même si le but est à l'image de ce premier acte : brouillon.

⚽ LACAZETTE EN DEUX TEMPS ! Le Général s'écroule au duel avec Meïté avant de rouler pour pousser le ballon au fond, sur un beau centre de Nuamah au bout de la première action construite de la soirée.

Aucun ballon touché dans la surface lyonnaise pour l'OM. Voilà voilà.

Jean Onana perd patience face au manque de solution, et décoche un pétard qui passe looooooin des buts d'Anthony Lopes. Mais loin, hein. Vraiment.

Le ballon a du mal à s'approcher des deux surfaces, en dehors des passes en retrait.

Niveau physique, l'intensité est au rendez-vous. Il nous faut les autres ingrédients maintenant, à commencer par un peu de justesse technique.

Ah, tiens, Ililan Ndiaye est sur la pelouse.

Harit s'en charge, mais ça ne donne rien.

Un bon coup franc excentré à venir pour l'OM. L'OL est déjà à six fautes commises (1 seule pour l'OM).

Mine de rien, Lyon est en train de prendre le desuss petit à petit, on dirait.

Encore une faute sifflée par Benoît Bastien. 

Les duels s'intensifient, mais on attend toujours un premier bonbon à se mettre sous la dent.

Balerdi vient saluer Nuamah. OLYMPICOOOOO

Attention, je n'aime pas le petit faux rythme qui s'installe là messieurs.

Les centres de Meïté, c'est autre chose que ceux de Clauss.

L'intensité est là, des deux côtés. On attend des occasions franches maintenant.

OHHHH ORBAN ! Tagliafico lui avait ouvert le chemin du but, mais la recrue lyonnaise a contrôlé à l'envers... Heureusement pour l'OM.

Ounahi prend sa chance à 25 mètres mais dévisse dans le kop nord.

Orban fait danser Balerdi mais rate totalement sa frappe (si c'en était une ?) ensuite...

Les Lyonais sont très bas quand ils n'ont pas le ballon, l'OM est face à un mur.

La glue, cette fois, pour Luis Henrique. Miam.

Nuamah profite d'une perte de balle basse des Marseillais pour débouler dans le camp phocéen, mais s'emmêle les pinceaux en bout de course.

Oh Luis Henrique qui foire un contrôle évident sans pression adverse...

L'OL s'installe aux abords de la surface marseillaise et met à son tour la pression. Il est bien parti, cet Olympico.

La réponse des Gones avec une frappe lointaine et écrasée de Matic, dans la niche de Lopez.

Le ballon tourne dans les pieds des Lyonnais, qui reprennent leurs esprits.

Les Marseilllais mettent le pied sur le ballon dans la foulée. On attend le ralenti...

LA BARRE POUR HARIT SUR LE COUP D'ENVOI ! Le Marocain a frappé direct, on est passé proche de la clim du siècle !

La flamme olympique est allumée, c'est parti au Groupama Stadium !

Edward Norton en tifo, ça donne le ton de la soirée. Ca va cogner !

Le Groupama Stadium est loin d'être plein, en dehors de l'interdiction de déplacements pour les Phocéens. Tristesse.

Et vous, ils vous excitent cet Olympico ? Pour les supporters marseillais, c'est à double tranchant : saison relancée, ou achevée ?

Côté marseillais, Gattuso conserve son nouveau 4-3-3 avec Luis Henrique sur l'aile gauche, et le retour des Marocains Harit et Ounahi pour proposer un peu de football. A noter aussi la première de Quentin Merlin.


Niveau compo, Pierre Sage opte pour un 3-4-3 avec Matic et Orban titulaires.

Le 16e reçoit le 8e, sur le papier. Mais en cas de victoire, l'OM peut remonter à la 6e place à égalité avec le LOSC (4e) et Monaco (5e). De son côté, Lyon doit montrer qu'il n'y a pas que sur le mercato qu'on peut être offensif chez les Gones.

BONSOIR LA FAMILLE ! Prêt pour cet Olympico qui sent la trouille ? 

C'EST TERMINE ! L'OL s'offre l'OM à l'issue d'un tout petit Olympico, dont on ne retiendra que le résultat. Lyon respire, Marseille continue son surplace. 

A bientôt pour de nouvelles aventures sur sofoot.com, a ciao bonsoir !

Le temps additionnel est terminé, sur le papier. L'OM repart de son camp.

Gigot vient s'en prendre à Tolisso, qui reste à terre après avoir pris un dégagement pleine pomme. Un peu de tension !

Le contre lyonnais pour plier l'affaire... Corner !

Bon, là Clauss vient de réussir à ne pas contourner un mur d'une personne, mais bon.

 

Les rares illuminations phocéennes sont signées du numéro 7, joueur le moins impliqué du club, parait-il.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Alexandre Lacazette est remplacé par Adryelson.

L'OM continue de pousser face à des Lyonnais qui ne jouent plus depuis un long moment, mais bien appliqués défensivement.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Paul Akouokou remplace Nemanja Matić

🔀 Changement pour Olympique de Marseille. Quentin Merlin est remplacé par Ulysses Garcia.

L'éclair Malick Fofana, qui prend de vitesse Clauss et Ounahi avant de centrer pour Nuamah, maladroit. 

Enfin une position de frappe pour Aubameyang, qui dévisse totalement.

🟨 Carton jaune pour Azzedine Ounahi

L'OM récupère le ballon de plus en plus vite et haut, mais ne sait toujours pas quoi en faire ensuite.

Pas le temps de contrer pour l'OM, l'OL se replie très, très vite.

Nuamah le botte directement dans les gants de Pau Lopez. 

Onana à la faute, et bon coup franc à l'angle droit de la surface pour l'OL.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Gift Emmanuel Orban est remplacé mar Malick Fofana.

L'ENVOLEE DE LOPES ! L'OM se montre enfin dangereux sur une succession de frappe, dont une cadrée par Harit, déviée et qui file doucement vers le but mais le Portugais s'envole pour claquer le ballon.

L'OM tente de se rebeller, mais c'est timide.

Jordan Veretout manque cruellement à l'OM ce soir.

Amine Harit le dépose dans la zone idéale pour... Anthony Lopes.

Premier bon centre de Clauss, qui va chercher un corner. 

Aumabeymang a donc glissé dans le couloir gauche, façon époque stéphanoise. Ca l'inspirera peut-être, enfin.

🟨 Carton jaune pour Nemanja Matić

🔀 Changement pour Olympique de Marseille. Abdoul Meité est remplacé par Jonathan Clauss.

🔀 Changement pour Olympique de Marseille. Iliman Ndiaye est remplacé par Faris Pemi Moumbagna.

Le centre le plus dangereux de la soirée côté marseillais est donc signé Samuel Gigot, après une longue séquence où aucun joueur offensif n'a pris d'initiative.

Alors qu'on nous annonce les entrées à venir de Clauss et Moumbagna... Et si ?

LA PARADE DE LOPEZ ! L'Espagnol se couche bien sur une frappe au sol de Nuamah, seul dans la surface, mais pas assez convaincu au moment de décocher.

Aubameyang trouve enfin une passe intéressante en profondeur pour Luis Henrique, qui rate son contrôle et annihile l'action à lui seul.

ORBAN BUTE SUR LOPEZ ! La reprise au second poteau ne surprend pas l'Espagnol, bien sur ses appuis. Corner !

Oh le boulevard laissé par Bamo Meïté dans son dos... Les Champs-Elysées, c'est une ruelle coupe gorge à côté.

Nouveau plan de jeu côté OM : tout pour Aubameyang.

Implication ou pas, la vie sans Jonathan Clauss, c'est quand même autre chose côté OM.

C'est reparti à Lyon. Pas de coup d'envoi sur la barre, cette fois.

🔀 Changement pour Olympique Lyonnais. Nicolás Tagliafico remplace Corentin Tolisso. Réorganisation à suivre ?

Tout ça c'est à cause de Marcelino, Vitinha et Clauss, de toute façon.

Les chiffres disent la même chose : l'OL a la main mise sur ce choc.

C'est la pause à Lyon où l'OL mène logiquement au score dans ce match très fermé. L'OM n'est pas au rendez-vous.

🟨 Carton jaune pour Jake O'Brien.

L'OM joue complètement à l'envers, les retours d'Ounahi et Harit ne changent rien : c'est le néant dans le jeu.

LACAZETTE ENCORE ! Une action aussi brouillonne que celle du but, avec une nouvelle percée de Nuamah, une nouvelle chute de Lacazette mais cette fois c'est le poteau qui renvoie la deuxième tenative du Général ! 

Lyon n'est pas flamboyant, mais plus entreprenant, et c'est donc tout à fait logique même si le but est à l'image de ce premier acte : brouillon.

⚽ LACAZETTE EN DEUX TEMPS ! Le Général s'écroule au duel avec Meïté avant de rouler pour pousser le ballon au fond, sur un beau centre de Nuamah au bout de la première action construite de la soirée.

Aucun ballon touché dans la surface lyonnaise pour l'OM. Voilà voilà.

Jean Onana perd patience face au manque de solution, et décoche un pétard qui passe looooooin des buts d'Anthony Lopes. Mais loin, hein. Vraiment.

Le ballon a du mal à s'approcher des deux surfaces, en dehors des passes en retrait.

Niveau physique, l'intensité est au rendez-vous. Il nous faut les autres ingrédients maintenant, à commencer par un peu de justesse technique.

Ah, tiens, Ililan Ndiaye est sur la pelouse.

Harit s'en charge, mais ça ne donne rien.

Un bon coup franc excentré à venir pour l'OM. L'OL est déjà à six fautes commises (1 seule pour l'OM).

Mine de rien, Lyon est en train de prendre le desuss petit à petit, on dirait.

Encore une faute sifflée par Benoît Bastien. 

Les duels s'intensifient, mais on attend toujours un premier bonbon à se mettre sous la dent.

Balerdi vient saluer Nuamah. OLYMPICOOOOO

Attention, je n'aime pas le petit faux rythme qui s'installe là messieurs.

Les centres de Meïté, c'est autre chose que ceux de Clauss.

L'intensité est là, des deux côtés. On attend des occasions franches maintenant.

OHHHH ORBAN ! Tagliafico lui avait ouvert le chemin du but, mais la recrue lyonnaise a contrôlé à l'envers... Heureusement pour l'OM.

Ounahi prend sa chance à 25 mètres mais dévisse dans le kop nord.

Orban fait danser Balerdi mais rate totalement sa frappe (si c'en était une ?) ensuite...

Les Lyonais sont très bas quand ils n'ont pas le ballon, l'OM est face à un mur.

La glue, cette fois, pour Luis Henrique. Miam.

Nuamah profite d'une perte de balle basse des Marseillais pour débouler dans le camp phocéen, mais s'emmêle les pinceaux en bout de course.

Oh Luis Henrique qui foire un contrôle évident sans pression adverse...

La réponse des Gones avec une frappe lointaine et écrasée de Matic, dans la niche de Lopez.

Le ballon tourne dans les pieds des Lyonnais, qui reprennent leurs esprits.

Les Marseilllais mettent le pied sur le ballon dans la foulée. On attend le ralenti...

LA BARRE POUR HARIT SUR LE COUP D'ENVOI ! Le Marocain a frappé direct, on est passé proche de la clim du siècle !

La flamme olympique est allumée, c'est parti au Groupama Stadium !

Edward Norton en tifo, ça donne le ton de la soirée. Ca va cogner !

Le Groupama Stadium est loin d'être plein, en dehors de l'interdiction de déplacements pour les Phocéens. Tristesse.

Et vous, ils vous excitent cet Olympico ? Pour les supporters marseillais, c'est à double tranchant : saison relancée, ou achevée ?

Côté marseillais, Gattuso conserve son nouveau 4-3-3 avec Luis Henrique sur l'aile gauche, et le retour des Marocains Harit et Ounahi pour proposer un peu de football. A noter aussi la première de Quentin Merlin.


Niveau compo, Pierre Sage opte pour un 3-4-3 avec Matic et Orban titulaires.

Le 16e reçoit le 8e, sur le papier. Mais en cas de victoire, l'OM peut remonter à la 6e place à égalité avec le LOSC (4e) et Monaco (5e). De son côté, Lyon doit montrer qu'il n'y a pas que sur le mercato qu'on peut être offensif chez les Gones.

BONSOIR LA FAMILLE ! Prêt pour cet Olympico qui sent la trouille ? 

Par Adrien HEMARD DOHAIN

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Liverpool
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
13.01.2024, Fussball 1. Bundesliga 2023/2024, 17.Spieltag, FC Augsburg - Bayer Leverkusen, in der WWK-Arena Augsburg, Trainer Xabi Alonso (Leverkusen) lächelt. DFL and DFB regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video. - Photo by Icon Sport
Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Plus de 300€ à gagner avec Leverkusen & Liverpool (+100€ DIRECT de Bonus)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Actus OL

Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
10 Alexandre LACAZETTE (ol) during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique de Marseille at Groupama Stadium on February 4, 2024 in Lyon, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)
10 Alexandre LACAZETTE (ol) during the Ligue 1 Uber Eats match between Olympique Lyonnais and Olympique de Marseille at Groupama Stadium on February 4, 2024 in Lyon, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)
Pronostic Lyon Lens : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue 1 + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Lyon Lens : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue 1 + 15€ offerts sans déposer d'argent

Pronostic Lyon Lens : Analyse, cotes et prono de l'affiche de Ligue 1 + 15€ offerts sans déposer d'argent

Actus OM

Logo de l'équipe Olympique de Marseille
Pierre-Emerick AUBAMEYANG of Marseille celebrates his goal during the UEFA Europa League match between Olympique de Marseille and Shakhtar Donetsk at Orange Velodrome on February 22, 2024 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)
Pierre-Emerick AUBAMEYANG of Marseille celebrates his goal during the UEFA Europa League match between Olympique de Marseille and Shakhtar Donetsk at Orange Velodrome on February 22, 2024 in Marseille, France. (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)
Pronostic Clermont OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Clermont OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

Pronostic Clermont OM : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1