S’abonner au mag
  • Culture Foot

Elias Krantz : « Pas mal de joueurs semblent se reposer sur Zlatan »

Propos recueillis par Simon Capelli Welter
Elias Krantz : «<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>Pas mal de joueurs semblent se reposer sur Zlatan<span style="font-size:50%">&nbsp;</span>»

En Suède, les gens sont réputés pour leur capacité à aller chercher bonheur. D’ailleurs, il y a un bon petit groupe qui s’appelle Hhappiness. Mieux, son guitariste, Elias Krantz, a la particularité d'avoir joué au foot en 2e division suédoise..

Alors, Elias, la Suède est déjà sortie de l’Euro. Pour toi, c’est logique ou c’est plutôt décevant ? Bien sûr, je suis déçu. Je pense qu’on a été malchanceux contre l’Angleterre et j’attends une réaction contre la France.

Que penses-tu de ton équipe nationale ? Ben, ça va globalement. Disons que c’est une équipe en construction. Mais on a pu voir au cours du premier match contre l’Ukraine que beaucoup de ces jeunes joueurs n’ont pas encore assez d’expérience pour ces matchs internationaux.

Quel est le principal problème de l’équipe ?Je pense que l’équipe est dans une phase intermédiaire, entre une façon un peu conservatrice, un peu défensive de jouer, et une façon plus moderne, plus offensive, que le coach essaie d’inculquer. Aussi, ce qui arrive parfois, c’est que nos défenseurs attaquent trop ou vice-versa. Et puis bon, un autre problème est que pas mal de joueurs semblent se reposer sur Zlatan.

Au sujet de Zlatan, est-ce que tu penses qu’il n’a pas de chance de jouer pour la Suède (parce que l’équipe n’est pas à son niveau) ou, au contraire, que l’équipe ne devrait pas autant se reposer sur lui, parce qu’il ne peut pas être le messie ? S’il ne joue pas bien, l’équipe n’a pas de plan B…Cela ne devrait pas poser de problème d’avoir un joueur comme lui dans une équipe, et pourtant la Suède joue plutôt mieux quand il n’est pas là. Le football suédois ne me semble traditionnellement pas fait pour des joueurs comme Zlatan ; il semblerait qu’ils n’ont toujours pas trouvé les ajustements nécessaires pour faire briller à la fois cette individualité et l’équipe.

Tu as toi-même joué au foot, tu jouais à l’époque à l’AIK Stockholm et tu as d’ailleurs joué contre l’équipe d’Ibra, Malmö ? Oui, mais il n’était pas là. C’était la finale de Coupe des 16 ans et je me rappelle que nous avions gagné…

Quel genre de joueur étais-tu ? Un milieu offensif. Zidane était mon joueur préféré, d’ailleurs.

Et pourquoi as-tu arrêté le foot? Tu as connu des blessures, c’est ça?Oui. Au genou et à l’aine.

Et puis il semblerait aussi que tu n’aimais pas tant que ça être un footballeur…Autant j’aimais le foot, oui, autant je n’appréciais pas tout ce qu’il y avait autour… (silence entendu)

Mais tu regardes encore des matchs, quand même ?Ah ben oui, j’aime voir de bons matchs, de belles actions, mais je suis plus un fan du jeu qu’un supporter à proprement parler. Mais bon, j’ai tout de même un joueur préféré… Zlatan, bien sûr!

Voir: le clip de Bananas

Ecouter: le streaming de leur ep du même nom, Bananas

Propos recueillis par Simon Capelli Welter

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Logo de l'équipe Paris Saint-Germain
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Takefusa KUBO of Real Sociedad and Bradley BARCOLA of PSG during the UEFA Champions League match between Paris Saint-Germain and Real Sociedad de Football at Parc des Princes on February 14, 2024 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)
Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG & Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Près de 200€ à gagner avec PSG &amp; Bayern (+100€ de bonus en CASH offerts) !

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine