S’abonner au mag
  • Éliminatoires – Mondial 2014 – Europe

Cristiano joue les Zorro, l’Angleterre se replace

Par Régis Delanoë
Cristiano joue les Zorro, l’Angleterre se replace

Des triplés dont un signé Cristiano Ronaldo, la Belgique en état de grâce, l'Allemagne aussi, l'Italie poussive mais victorieuse, le faux pas des Pays-Bas, des Suisses et des Bosniens, la bonne opération anglaise et un tacle immonde dans le derby des Balkans. Résumé de la soirée des qualifications en Europe.

Groupe A :

La Belgique n’a pas manqué le premier de ses deux déplacements qu’il restait à effectuer, avant de recevoir le Pays de Galles lors de la dernière journée mi-octobre. C’était à Glasgow face à une Écosse en reconstruction, déjà hors course pour la qualification, et c’est passé sans souci grâce à Defour et Mirallas. Les Diables rouges en ont même profité pour accroître leur avance en tête du classement, puisque leur seul adversaire désormais pour la première place, la Croatie, a concédé le nul face au voisin serbe. Une opposition marquée par deux expulsions – une de chaque côté – dont une ultra mérité côté croate, avec un fauchage absolument dégueulasse signé du vétéran Šimunić. Un tacle barbare façon match de District. La Belgique est donc en tête avec 5 points d’avance sur la Croatie, alors que la Serbie a définitivement lâché l’affaire.

Macédoine/Pays de Galles 2-1 ; Serbie/Croatie 1-1-; Écosse/Belgique 0-2

Groupe B :

L’Italie n’a pas été brillante, mais elle a su s’imposer par la plus petite des marges grâce à deux « vieux » : Gilardino, buteur de la tête suite à un excellent travail de Candreva, et Buffon, auteur une fois encore d’arrêts XXL sur sa ligne de but. Il ne reste plus aux Transalpins qu’une victoire à assurer lors des trois dernières journées pour valider la qualif. Derrière, par contre, c’est ultra serré pour la place de barragiste, avec 4 équipes qui se tiennent en 1 point ! La Bulgarie garde un très léger avantage sur la République tchèque, l’Arménie et le Danemark. Les deux premières sélections citées s’affrontaient hier soir en République tchèque, où l’Arménie s’est superbement relancée grâce à une victoire arrachée mais méritée, malgré l’égalisation de Rosický. On est chaud pour lancer le hashtag #Mkhitaryan2014.

République tchèque/Arménie 1-2 ; Malte/Danemark 1-2 ; Italie/Bulgarie 1-0

Groupe C :

Il n’y a pas eu de suspense hier soir lors du derby entre Allemands et Autrichiens, avec la facile et attendue victoire des premiers. Un match marqué tout de même par l’ouverture du score signée Miroslav Klose, son 68e but en sélection. Le Brésil est déjà dans les têtes outre-Rhin. Pour la deuxième place, la Suède s’est idéalement positionnée, grâce aux 3 points chopés à Dublin face aux Irlandais, avec une passe décisive d’Ibra. Un résultat à confirmer mardi au Kazakhstan, alors que lors de la même soirée, les concurrents Autriche et Irlande s’affronteront.

Kazakhstan/îles Féroé 2-1 ; Allemagne/Autriche 3-0 ; Irlande/Suède 1-2

Groupe D :

Du grand n’importe quoi hier soir dans ce groupe D, avec un triplé d’Umut Bulut pour la Turquie face à Andorre et un quasi-exploit historique de l’Estonie face aux Pays-Bas, qui avaient jusqu’à présent réalisé un carton plein. Konstantin Vassiljev, obscur joueur d’Amkar Perm en Russie, avait du feu dans les jambes et de bonnes inspirations pour signer un doublé. Ça n’a pas suffi néanmoins, les Oranje obtenant dans le temps additionnel un péno transformé par Robin van Persie, alors que Robben avait ouvert la marque en tout début de match. Le classement reste inchangé, avec les Pays-Bas devant et trois concurrents pour un ticket de barragiste : Roumanie, Hongrie et Turquie. Le Roumanie/Turquie de mardi vaut très cher.

Vidéo

Roumanie/Hongrie 3-0 ; Turquie/Andorre 5-0 ; Estonie/Pays-Bas 2-2

Groupe E :

Avec son club d’AZ aux Pays-Bas, Johann Gudmundsson n’a jamais particulièrement flambé. Rien ne laissait penser qu’il allait claquer un magnifique triplé, avec trois patates calées dans les filets du gardien suisse Diego Benaglio. La Nati se voyait déjà au Brésil, mais ce décevant nul 4-4 montre qu’il va falloir cravacher jusqu’au bout. Car derrière, la Norvège revient, tandis que l’Albanie et l’Islande restent à l’affût. Reste que le niveau a l’air assez pauvre dans ce groupe E. La France serait bien inspirée de choper en barrage le deuxième de cette poule, quel qu’il soit…

Norvège/Chypre 2-0 ; Slovénie/Albanie 1-0 ; Suisse/Islande 4-4

Groupe F :

La bagarre à distance continue entre Russes et Portugais. Les premiers cités ont failli ne pas jouer hier, la faute à des intempéries sur Kazan. Maintenu, le match s’est soldé par une victoire logique face au Luxembourg. Ce fut nettement plus indécis en Irlande du Nord, où le Portugal a bien galéré, se trouvant un moment réduit à 10 (le pauvre Hélder Postiga est le fautif…) et mené 2-1. C’est là que Cristiano Ronaldo a pris les choses en main, avec d’abord deux buts de la tête et un troisième sur coup franc direct pour asseoir définitivement l’importante victoire. Israël, qui joue aujourd’hui, peut revenir dans la course à la qualification en cas de victoire face à l’Azerbaïdjan.

Vidéo

Russie/Luxembourg 4-1 ; Irlande du Nord/Portugal 2-4

Groupe G :

L’attaque d’ordinaire flamboyante de la Bosnie est cette fois restée muette à Zenica face à la Slovaquie. C’est ballot, car ce n’est vraiment pas le moment de flancher, alors qu’une qualification historique n’a jamais été si proche. Les Bosniens, qui jouent mardi le « retour » en Slovaquie, feraient bien de s’inspirer de la progression poussive mais efficace des Grecs, timides vainqueurs au Liechtenstein. Un résultat minimal qui leur permet de revenir à hauteur de Džeko et sa bande en tête du classement, tandis que la Slovaquie reste en embuscade.

Lettonie/Lituanie 2-1 ; Bosnie/Slovaquie 0-1 ; Liechtenstein/Grèce 0-1

Groupe H :

Scénario idéal pour l’Angleterre, qui a non seulement gagné sans trembler face à la Moldavie (Gerrard, Lambert et Wellbeck deux fois sont les buteurs du soir), mais qui a aussi vu son adversaire direct pour la qualification, le Monténégro, trébucher en Pologne (1-1). Résultat, l’Angleterre reprend la tête du classement de ce groupe H avant le périlleux déplacement en Ukraine la semaine prochaine. L’Ukraine qui a cogné Saint-Marin 9-0… Même pas drôle.

Ukraine/Saint-Marin 9-0 ; Pologne/Monténégro 1-1 ; Angleterre/Moldavie 4-0

Cheikh Sarr : « Tout seul, tu ne peux pas lutter contre le racisme »

Par Régis Delanoë

À lire aussi
Articles en tendances
23
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
  • C1
  • Quarts
  • PSG-Barcelone
Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)

Revivez la victoire de Barcelone à Paris (2-3)
43
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
  • Ligue 1
  • J29
  • Lyon-Brest (4-3)
Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest

Revivez la victoire épique de Lyon contre Brest
Logo de l'équipe Manchester City
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport)   Photo by Icon sport   - Photo by Icon Sport
Eduardo Camavinga of Real Madrid and Mateo Kovacic of Manchester City during the UEFA Champions League match, Quarter-finals, first leg, between Real Madrid and Manchester City played at Santiago Bernabeu Stadium on April 9, 2024 in Madrid Spain. (Photo by Bagu Blanco / Pressinphoto / Icon Sport) Photo by Icon sport - Photo by Icon Sport
  • C1
  • Quarts
  • Real Madrid-Manchester City (3-3)
Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable

Le Real et City offrent une empoignade mémorable
Logo de l'équipe Bayer 04 Leverkusen
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport   - Photo by Icon Sport
dpatop - 14 April 2024, North Rhine-Westphalia, Leverkusen: Soccer: Bundesliga, Bayer 04 Leverkusen - SV Werder Bremen, Matchday 29, BayArena. Leverkusen's Granit Xhaka (M) is cheered by his teammates after his goal to make it 2-0. IMPORTANT NOTE: In accordance with the regulations of the DFL German Football League and the DFB German Football Association, it is prohibited to exploit or have exploited photographs taken in the stadium and/or of the match in the form of sequential images and/or video-like photo series. Photo: Rolf Vennenbernd/dpa Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport
  • Bundesliga
  • J29
  • Leverkusen-Brême (5-0)
Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen

Et Neverkusen devint Meisterkusen
22
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)
  • Ligue des champions
  • Quarts
  • Arsenal-Bayern
Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Revivez Arsenal - Bayern Munich (2-2)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine