S’abonner au mag

Coachs : Le club des cinq

Par
Coachs : Le club des cinq

Les journalistes sportifs adorent manier la métaphore du «jeu des chaises musicales» pour parler du mercato des entraîneurs. Mais cette année en L1, avec neuf changements sur les bancs, c'est carrément une discothèque géante. Jean-Guy Wallemme (Lens), Paulo Duarte (Le Mans), Didier Ollé-Nicolle (Nice), Philippe Montanier (Valenciennes) et Laurent Guyot (Boulogne) vont connaître leur baptême du feu de la L1 ce week-end. Les petits veinards.

Jean-Guy Wallemme, Lens : le futur Der Zakarian ?

Il a déjà goûté aux joies d’un banc de L1. Enfin avec une fesse seulement dessus. En 2001, Jean-Guy Wallemme avait été co-entraîneur avec Rudi Garcia à Saint-Étienne pendant six mois. Avant que l’ancien défenseur lensois ne soit appelé au chevet d’une maison lensoise en piteuse état, le « grand blond » n’a pas spécialement brillé dans ses habits de coach (RC Paris, Rouen, Renaix, Roye et Paris FC). Pourtant, Gervais Martel n’hésite pas à lui confier les rênes du club artésien en 2008-2009. Des cinq bizuts, Wallemme est le seul qui va diriger un groupe cette saison qu’il a lui-même conduit à l’élite. Mais ce n’est pas pour autant qu’il jouit d’un crédit illimité. Au contraire. Si Gervais martèle qu’il a toute confiance en son entraîneur, cela ne l’a pas empêché de lui mettre dans les pattes Dominique Cuperly comme adjoint. La situation de Wallemme rappelle un peu celle de Michel Der Zakarian, ancien joueur nantais aux commandes des Canaris la saison dernière. Le président Kita l’avait finalement viré au bout de trois journées. Malgré des déclarations d’amour répétées.

Paulo Duarte, Le Mans : l’éleveur portugais

Ces dernières années, Le Mans a pris un malin plaisir à déflorer d’innocents techniciens. Avec succès (Hantz, Garcia) ou pas (Bertucci, Cormier). Cette saison, les Sarthois ont décidé de se payer de l’exotisme en recrutant le Portugais Paulo Duarte. Deux différences majeures avec ses camarades de promo : c’est le seul étranger et il a déjà connu la première division, avec l’Uniao Leira. En 2007, le disciple de José Mourinho prend la tête de la sélection nationale des Étalons du Burkina Faso. Bref, ses références sont plutôt flatteuses. Mais, en portugais ou dans un très bon français, Duarte n’hésite pas à gueuler. Le Mou manceau s’est déjà brassé avec le président Legarda au sujet du recrutement. Le Mans s’est encore fait piller (Gervinho, Pelé en attendant Coutadeur ?). Exceptés Ovono et Paulo Andrade, le “Sorcier Blanc” n’a vu personne poser ses valises dans la Sarthe. Peut-être que les joueurs sont effrayés par les méthodes du Portugais, qui organise trois séances d’entraînement par jour. Lui qui a l’habitude d’étalons, il va devoir se faire aux poneys manceaux.

Didier Ollé-Nicolle, Nice : le patient sorti de l’ombre

L’ancien défenseur respire mieux : Loïc Rémy va bel et bien rester dans le nid des Aiglons. La preuve que la direction de Nice ne se fout pas de lui. Il avait posé une condition à sa venue sur la Côte d’Azur : conserver dans son effectif l’attaquant ainsi que le gardien Ospina. Vœux exaucés. Didier Ollé-Nicolle, c’est l’histoire du type qui transforme en or tout ce qu’il touche. Il se fait la main sur Raon-l’Etape qu’il monte de la PH au National. Avant de qualifier Nîmes en demi-finale de la Coupe de France en 2005, il avait pris le temps de faire remonter Valenciennes au troisième échelon du foot français. Arrivé en 2006 à Clermont, “DON” a eu tout le loisir de peaufiner ses plans. Nice lui offre enfin la possibilité de sortir du souterrain et d’éclater aux yeux du grand public. Une preuve qu’il est mûr pour prendre de bonnes décisions en L1 ? Comme Frédéric Antonetti, il ne compte pas du tout sur Matt Moussilou…

Philippe Montanier, Valenciennes : la surprise du Ch’ti

Un comble. Philippe Montanier aura tout connu avec Boulogne-sur-Mer depuis son arrivée en 2004. Le CFA, le National, la montée en L2, la relégation évitée à la dernière minute en 2007-2008 et enfin la formidable épopée de l’an passé ponctuée d’un ticket pour l’élite. Mais il ne sera pas l’entraîneur de Boulogne cette saison. Le gâteau mais pas la cerise. En même temps, c’est lui tout seul qui a choisi de ne pas la bouffer. Car l’ancien adjoint de Robert Nouzaret en sélection de la Côte d’Ivoire a préféré déguster la L1 avec une autre formation. Celle du voisin valenciennois. La pilule est dure à avaler pour les dirigeants boulonnais alors que ceux de Valenciennes sont ravis du remplaçant d’Antoine Kombouaré. Montanier a joué profil bas mais n’est pas moins excité à l’idée de piloter le vaisseau valenciennois, à l’effectif nettement plus ambitieux que son ancien club. Et puis c’est bon, il reste dans le Nord, ça VA…

Laurent Guyot, Boulogne : le Jean-Claude Dusse

Le seul vrai puceau de la bande. Normal pour le plus jeune entraîneur de L1, âgé de 39 ans. Les tibias des attaquants de L1 se rappellent encore des tacles tout en douceur du défenseur de Nantes (1988-1998). Guyot se reconvertit et s’occupe pendant quatre ans du centre de formation nantais. Il quitte les Canaris alors que ses relations avec Waldemar Kita ne sont pas au beau fixe. Étrange pour une direction qui a tellement fait confiance aux jeunes pousses formées au club… Laurent Guyot va donc diriger pour la première fois de sa carrière une équipe. Il a tellement peur de se sentir dépaysé qu’il a amené avec lui plein d’anciens Nantais : Serge Le Dizet (adjoint), Frédéric Da Rocha et Kévin Das Neves. De toute manière, personne ne lui fera de reproches sur les résultats : tout le monde sait que Boulogne va descendre.

Par

Articles en tendances
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
03
Live : Lyon-Lens (0-2)
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens
Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)

Live : Lyon-Lens (0-2)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe Olympique Lyonnais
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport)   - Photo by Icon Sport
Kevin DANSO of Lens celebrate after scores during the Ligue 1 Uber Eats match between Lyon and Lens at Groupama Stadium on March 3, 2024 in Lyon, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Photo by Icon Sport
  • Ligue 1
  • J24
  • Lyon-Lens (0-3)
Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens

Les notes de Lyon-Lens
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine