S’abonner au mag
  • Angleterre
  • Chelsea

Chelsea, l’opportunité Sarri

Par Florian Cadu
Chelsea, l’opportunité Sarri

Dans une période où il pourrait voir nombre de joueurs clés s'en aller, Chelsea a de quoi être inquiet. Mais les Blues peuvent également profiter de ce virage pour repartir sur de bonnes bases. Avec la séduisante philosophie de Maurizio Sarri comme nouveau socle.

Eden Hazard. N’Golo Kanté. Thibaut Courtois. Willian. David Luiz. Michy Batshuayi. Álvaro Morata. Telle est la longue liste des partants possibles cet été à Chelsea. Autant dire que s’ils perdent les trois premiers noms – qui représentent aussi les départs les plus probables –, les supporters londoniens auront des raisons de faire la gueule. Car il s’agit tout simplement des trois meilleurs éléments de leur équipe.

C’est donc avec une certaine appréhension que les habitués de Stamford Bridge attendent impatiemment la reprise de la Premier League (synonyme de clôture du marché des transferts). Mais à y regarder de plus près, cet éventuel virage pourrait être beaucoup plus profitable qu’envisagé s’il est bien géré. Les Blues ayant besoin de se réinventer, la reconstruction doit être réalisée au plus vite. Et c’est en partie pour cela que Maurizio Sarri a été choisi par les dirigeants pour les trois prochaines années.

Reconstruire pour réapprendre à sourire

Arrivé de Naples, Sarri n’a pas accepté le plus simple des challenges en s’engageant en Angleterre. À la tête d’une équipe qui paraît en fin de cycle – en témoigne sa cinquième place au classement de l’an passé –, le technicien accroc aux cigarettes (il en fumerait cinq paquets par jour selon Dries Mertens) va avoir du mal à stopper la nicotine en 2018-2019. Devant lui s’ouvre en effet un chantier d’enfer et la pression qui va avec. Mais l’entraîneur en est conscient : il va devoir faire du beau, du frais, du sexy avec une nouvelle bande – en raison des départs donc, mais aussi des arrivées, comme celles de Jorginho pour 57 millions d’euros et d’un attaquant de pointe qui pourrait être Gonzalo Higuaín.

Du frais, du beau et du sexy à Chelsea ? Oui. Coutumiers d’un jeu souvent vertical, parfois efficace, mais rarement enthousiasmant ces dernières années, les Bleus ont, avec Sarri, une occasion en or pour modifier un tant soit peu leur style. Le tacticien, qui « apprécie » José Mourinho, mais se sent « plus proche » de Pep Guardiola, dispose du profil idoine pour mener à bien cette mission. Architecte d’un Napoli régalant les yeux depuis 2015, l’Italien n’a pas grand-chose à voir avec Antonio Conte, duquel la gagne, la rentabilité, le sacrifice et le travail sont les mots préférés.

Plaisir et kiff au programme

S’il impose également des efforts conséquents à ses joueurs, Sarri, lui, préfère parler de plaisir. Un terme oublié à Chelsea, pour le plus grand malheur d’Hazard, qui s’en est régulièrement plaint. « Si une équipe s’amuse, les supporters s’amusent souvent aussi. C’est très important, a ainsi osé son nouveau coach lors de sa présentation officielle. Nous voulons atteindre des objectifs de haut niveau, mais le premier est de s’amuser. » Encore ? « Mon objectif est de m’amuser et d’être compétitif dans chacune des compétitions. Le plus beau cadeau que vous pouvez recevoir dans la vie est de s’amuser en travaillant. Je veux apporter ma philosophie sur le terrain. Toutes les bonnes choses apportées par Antonio ne changeront pas, mais vous devez imposer votre philosophie. »

Son plan, peut-être pas tout à fait partagé par son employeur, est donc simple : ne pas réclamer de dépenses déraisonnables niveau mercato (même s’il a pointé des faiblesses en charnière centrale), faire bien jouer son groupe, « ramener de la joie » , préparer une nouvelle spirale, mais ne pas être obligé de choper des titres tout de suite. « Je suis beaucoup plus un homme de terrain qu’un manager. Je suis l’un des seuls managers ennuyés par le marché des transferts. Ma tâche comme entraîneur est de faire grandir les joueurs qu’on a » , lâche-t-il carrément. Dans son discours, pas ou peu d’allusions aux résultats sportifs concrets. Seulement des promesses sur l’esthétisme observé sur le pré et sur l’abandon d’un bus portugais ou italien posé devant les cages quand le score est à l’avantage de César Azpilicueta et ses potes. Ce qui lui vaut déjà un surnom en opposition directe à un certain ex de la maison : le Special Fun. En sera-t-il digne ?

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Florian Cadu

Articles en tendances
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
  • Ligue 1
  • J24
  • Monaco-PSG
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
Logo de l'équipe France féminines
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images)  Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images)   - Photo by Icon Sport
Seville, Spainen, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France schaut waehrend des Spiels der UEFA Women's Nations League 2024 Final zwischen Spain vs France im La Cartuja Stadion am 28. February 2024 in Seville, Spainen. (Foto von Manu Reino/DeFodi Images) Seville, Spain, 28.02.2024: Herve Renard, head coach of France looks on during the UEFA Women's Nations League 2024 Final match between Spain vs France at the La Cartuja Stadium on February 28, 2024 in Seville, Spain. (Photo by Manu Reino/DeFodi Images) - Photo by Icon Sport
  • Ligue des nations
  • Finale
  • Espagne-France (2-0)
Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Renard et les Bleues : maux croisés

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

00
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)
Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Revivez le nul entre Monaco et le PSG (0-0)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Chelsea

Logo de l'équipe Manchester City
Phil Foden (Manchester City) kontrolliert den Ball, RB Leipzig vs Manchester City, UEFA Champions League 2023/2024 - Group G, Red Bull Arena am 04. October 2023 in Leipzig, Deutschland. (Foto von Marco Steinbrenner/DeFodi Images) Phil Foden (Manchester City) controls the ball, 2. Spieltag at Red Bull Arena on October 4, 2023 in Leipzig, Germany. (Photo by Marco Steinbrenner/DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Phil Foden (Manchester City) kontrolliert den Ball, RB Leipzig vs Manchester City, UEFA Champions League 2023/2024 - Group G, Red Bull Arena am 04. October 2023 in Leipzig, Deutschland. (Foto von Marco Steinbrenner/DeFodi Images) Phil Foden (Manchester City) controls the ball, 2. Spieltag at Red Bull Arena on October 4, 2023 in Leipzig, Germany. (Photo by Marco Steinbrenner/DeFodi Images) - Photo by Icon sport
Pronostic Manchester City Chelsea : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Chelsea : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Chelsea : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

N'Golo Kanté

22
Revivez le nul des Bleus en Grèce
Revivez le nul des Bleus en Grèce

Revivez le nul des Bleus en Grèce

Revivez le nul des Bleus en Grèce
41
Revivez France-Écosse (4-1) !
Revivez France-Écosse (4-1) !

Revivez France-Écosse (4-1) !

Revivez France-Écosse (4-1) !