S’abonner au mag
  • Foot & Politique
  • Angleterre

Brian Clough-Liz Truss : match nul, 44-44

Par Chérif Ghemmour
Brian Clough-Liz Truss : match nul, 44-44

Sans grande surprise, la Première ministre anglaise Liz Truss a démissionné ce jeudi. Son séjour au 10 Downing Street aura duré exactement 44 jours. La même durée funeste accomplie par Brian Clough à la tête de Leeds United en 1974...

Pour Brian Clough, la postérité s’est chargée de restituer son passage mouvementé chez les Peacocks à travers le livre décapant de David Peace, The Damned Utd (2006), et le film assez réussi qui s’en inspirait, The Damned United (2009). Il appartiendra sans doute aux auteurs de la célèbre série TV The Crown de relater la déchéance de cette pauvre Miss Mary Elizabeth Truss !

Mais bien sûr que je suis un champagne socialist. Mais la différence entre moi et un Tory, c’est que lui garde tout son argent pour lui, tandis que moi, je le partage.

Un derby Leeds-Norwich !

Politiquement, d’abord, tout sépare Brian Clough de Liz Truss. Cloughie était profondément de gauche, un socialiste pur et dur, proche des syndicalistes et du parti travailliste qui, à deux reprises, lui proposa d’être candidat aux législatives. Moqué comme étant un champagne socialist (équivalent de la gauche caviar, chez nous), le bon Brian répondait : « Mais bien sûr que je suis unchampagne socialist. Mais la différence entre moi et un Tory(un conservateur), c’est que lui garde tout son argent pour lui, tandis que moi, je le partage. » Et toc ! Ancien attaquant brillant de Middlesbrough puis de Sunderland, Brian se révéla en tant qu’entraîneur quand il prit les rênes en 1967 de Derby County, qu’il mena de la D2 jusqu’au titre de champion d’Angleterre en 1972. Durant le début des années 1970, il s’en prit avec acharnement au grand club du moment, Leeds United (champion 1969 et 1974), coaché par Don Revie. Il accablait tout autant le style de Leeds ( « le jeu sale et les tricheries » ) que la personnalité de Revie. Or, en juillet 1974, quand Don Revie, justement, fut appelé à prendre en main la sélection anglaise, le board des Peacocks appela son pire ennemi pour le remplacer : Brian Howard Clough ! Ce dernier lâcha le club de Brighton pour arriver dans le West Yorkshire. Problème : à sa nomination le 22 juillet, il retarda sa venue au club d’une semaine pour achever des vacances familiales à Majorque, ce qui déplut beaucoup. Surtout, Clough vint sans son fidèle assistant, Peter Taylor. Deux erreurs qu’il paya très cher par la suite…

Liz Truss, née à Oxford, est pourtant issue d’une famille très à gauche, avant de rejoindre le parti conservateur au milieu des années 1990. Détail amusant, son père enseignait les maths à l’université de Leeds, et c’est dans cette même ville qu’elle fit une partie de sa scolarité… Dotée d’un gros caractère, « la Demoiselle de fer » se fit brillamment élire en 2010, puis réélire en 2015, 2017 et 2019 dans la circonscription du South West Norfolk, dont la ville principale est Norwich. Ces quatre titres régionaux d’affilée la firent remarquer au sein de l’appareil du parti conservateur au point qu’elle fut tour à tour, à partir de 2014, secrétaire d’État et ministre sous David Cameron, Theresa May et Boris Johnson. Libérale de choc en matière sociale et économique, elle succède à « Bojo » , Premier ministre démissionnaire, au 10 Downing Street, le 5 septembre dernier en remportant l’élection à la direction du parti conservateur…

Cloughie et Lizzy : the final countdown…

Tout le monde connaît la déclaration que fit Brian Clough lors de sa première causerie aux joueurs de Leeds, pourtant champions en titre : « Foutez-moi toutes vos médailles, tous vos prix et toutes vos breloques dans la plus grande foutue poubelle que vous pourrez trouver. Parce que vous n’en avez pas gagné une seule honnêtement. Vous avez remporté tout cela par de la putain de tricherie. » Une prise de parole incendiaire qui heurta ses gars qui, dès lors, pour la plupart, se rangèrent progressivement dans la défiance vis-à-vis de ce drôle de nouveau coach. Malheureusement, les résultats qui suivirent furent désastreux : après 8 matchs (4 nuls, 3 défaites et une victoire) et une place tout en bas du classement, la direction de Leeds United mit fin à ses fonctions le 12 septembre 1974. On raconte que le board avait pris cette décision à la suite d’une réunion des joueurs qui avaient carrément voté pour l’exclusion de leur coach. Ce n’est donc pas, à proprement parler, d’une décision de limogeage prise par le haut, mais plutôt « en interne » , à travers un clash continu entre un entraîneur et son groupe. Toujours aussi bravache, Brian commenta son licenciement de la sorte : « C’est un jour terrible… pour Leeds United. » Son bail chez les Peacocks avait duré 44 jours, un triste record dans l’histoire de la D1 anglaise. Heureusement pour lui, Clough sut rebondir à Nottingham Forest qu’il mena de la D2 au titre de champion d’Angleterre en 1978 et au double succès en C1 1979 et 1980.

Première ministre du Royaume, Liz Truss dévoila le 23 septembre dernier sa politique budgétaire marquée par une politique fiscale de choc, très droitière. Les baisses d’impôts massives induisaient la suppression de la tranche supérieure d’impôt sur le revenu. Le soutien colossal pour faire face aux factures énergétiques avait aussi fait craindre un dérapage des comptes publics. La baisse importante des marchés financiers au Royaume-Uni, la livre Sterling en chute libre ainsi que la peur d’une crise financière ont poussé la Banque d’Angleterre à désavouer indirectement la politique de la Première ministre, contrainte à abandonner son programme économique. Le style autoritaire de Miss Truss avait conduit, comme pour Boris Johnson à la fin de son règne, à une cascade de démissions de ses ministres… Et comme pour Bojo ou bien même Margaret Thatcher (et Brian Clough à Leeds), c’est de la contestation interne, au sein du parti conservateur, que sa déchéance a été actée. Sa démission n’a pas été la résultante d’une décision par le haut, prise par le souverain Charles III (il n’en a pas le pouvoir), ni par une défaite aux élections générales. Le bail de Liz Truss aura duré aussi 44 jours, record du plus court mandat au 10 Downing Street, que détenait depuis près de deux siècles un autre conservateur, George Canning : 118 jours. Et malheureusement pour elle, elle aura peu de chances de remporter dans le futur deux Coupes d’Europe.

Dans cet article :
Deux purges en play-off d’accession au Championship
Dans cet article :

Par Chérif Ghemmour

À lire aussi
Articles en tendances
Logo de l'équipe Allemagne
Retrouvailles à Dachau
  • Euro 2024
  • Gr. A
  • Allemagne-Écosse (5-1)
Retrouvailles à Dachau

Retrouvailles à Dachau

Retrouvailles à Dachau

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

01
Revivez Serbie-Angleterre (0-1)
Revivez Serbie-Angleterre (0-1)

Revivez Serbie-Angleterre (0-1)

Revivez Serbie-Angleterre (0-1)
11
Revivez Slovénie - Danemark (1-1)
Revivez Slovénie - Danemark (1-1)

Revivez Slovénie - Danemark (1-1)

Revivez Slovénie - Danemark (1-1)
12
Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)
Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)

Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)

Revivez Pologne-Pays-Bas (1-2)

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Norwich City

Angleterre