S’abonner au mag
  • Portugal
  • Liga Sagres
  • 5e journée

Benfica recolle, Braga décolle

Par William Pereira
Benfica recolle, Braga décolle

Fait rare ce week-end au Portugal : il y a eu des surprises. Non, le fait que le Sporting se soit cassé la gueule contre Estoril n'en est pas une. Mais le nul de Porto à Rio Ave était moins prévisible. Du coup, derrière, c'est Benfica et Braga qui en profitent. Résumé.

Cinquième minute de jeu à l’Estadio da Mata Real, vendredi soir. Les projecteurs lâchent, tout le monde est plongé dans le noir total. Pour Benfica, cela ressemble à une mauvaise blague. Comme si ce petit con de destin voulait faire ressortir cette douloureuse cicatrice d’il y a deux ans, quand Porto venait s’imposer et remporter le titre de champion chez son pire ennemi. A l’époque, les stadiers avaient voulu gâcher la fête en éteignant l’éclairage de l’antre benfiquiste. A Paços de Ferreira, il n’y a pas eu de fête, et la coupure n’était pas volontaire, mais les hommes de Jesus ont tout de même flippé. Le retour de la lumière semble éblouir les visiteurs, qui, à peine réveillés, ne voient rien venir. Deux minutes après la reprise, Cicero ouvre la marque, 1-0 pour Paços.

Après un polémique match nul la semaine dernière et une prestation décevante en C1 il y a dix jours, Benfica confirme sa mauvaise forme. Avant de ressusciter grâce à Lima qui, en bon renard, plante une banderille suite à une bourde Mandandesque du portier adverse. Paços de Ferraira peut avoir des regrets, car malgré une nette domination lisboète, il y avait de la place pour déranger un peu plus l’invité du soir. Surtout qu’en face, Lima a décidé de marquer des buts affreux, dignes d’une compilation d’Inzaghi ou de Van Nistelrooy. Après un nombre incalculable d’occasions manquées, le Brésilien reprend tranquillement une passe de Maxi Pereira, venu chiper le ballon à trois défenseurs maladroits dans la surface adverse. Sans briller, Jorge Jesus et les siens repassent en tête de la Liga Sagres.

La bonne opération : Braga

Du jeu, des occasions, quelques cartons et même des buts : dans l’ombre du match de Benfica, le derby minhoto a tenu toutes ses promesse. Surtout pour Braga, qui confirme son retour en forme après la désillusion européenne contre Cluj. Et si les guerriers débutent timidement leur partie, laissant au Vitória le loisir de solliciter un Beto solide dans les cages, il n’empêche que les occasions les plus nettes leur appartiennent. Le milieu de terrain, définitivement rodé, propose un jeu très intéressant derrière le Portugais Eder. L’international y est encore une fois allé de son petit but suite à un travail monstre de l’inusable Alan. D’ailleurs, il compte trois pion au classement des buteurs à l’instar de son prédécesseur, Lima. Hugo Viana s’est contenté de mettre les siens à l’abri à la 87e, tranquillou. Braga va mieux. Braga est troisième, à un point de la tête du championnat.

La mauvaise opération : Porto

A trop penser au PSG, à trop penser que Rio Ave était une équipe de tapettes et à trop vouloir s’économiser pour mercredi, les dragons ont calé dans le bled des Quim, Postiga et Coentrão. Le match avait pourtant débuté comme prévu pour le FC Porto : on fait tourner le ballon doucement, on endort l’adversaire et on marque. L’ouverture du score vient indirectement de la patte de James Rodríguez. Sur coup franc, le Colombien enroule parfaitement son ballon. Oblak – qui est blanc comme ne l’indique pas son nom – le repousse sur Miguel Lopes qui marque dans le but vide. A peu près le seul truc bien de la part de l’international portugais, qui a brillé par son incapacité à délivrer un centre de qualité sur son côté droit. Bref, 1-0. Porto se la coule douce et s’endort. C’est à ce moment que Quentin Tarantini décide de tuer Hélton en inscrivant un doublé (79e et 85e). A chaque fois, Fernando, entré en cours de jeu, est fautif. C’est ce qu’on appelle un coaching perdant. Ou du moins nul, puisqu’au final, le crâne de Jackson Martínez permet aux siens de repartir avec un point. Y a mieux avant d’aborder la réception de la super-team du PSG…

Le loser : Sporting

Cinq points séparent les Leões des deux leaders de la Liga Sagres. C’est peu, d’autant qu’ils se déplaceront la semaine prochaine à l’Estádio do Dragão. Mais à voir la tronche de ce groupe, on est forcé de croire que l’écart grossira inexorablement dans les semaines et mois à venir. Surtout avec des statistiques semblables à celles du derby lisboète les opposant au promu Estoril : 20 tirs, dont 11 cadrés, 10 corners et 64% de possession. Le Sporting joue bien, oui. Mais le Sporting est nul à chier en attaque. Ricky van Wolfswinkel a beau avoir marqué un but décisif et réaliser un début de championnat correct, cela reste insuffisant. Autour du Hollandais, ce n’est guère mieux. Le troupeau de moutons a besoin d’avoir le feu à la laine pour se réveiller. Face à Estoril, il a été mené de deux but, avant d’arracher le nul au buzzer. A Porto, l’histoire risque d’être différente si le lion joue de la sorte…

Par William Pereira

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)
00
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg
  • Coupe de France
  • Quarts
  • OL-Strasbourg
Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Revivez la qualification de l'OL face à Strasbourg

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine