S’abonner au mag
  • Justice
  • Procès Mendy

Affaire Benjamin Mendy : les particularités anglaises du procès

Par Léo Tourbe
Affaire Benjamin Mendy : les particularités anglaises du procès

Débuté le 10 août dernier, le procès de Benjamin Mendy, accusé de huit viols, d'une tentative de viol et d'une agression sexuelle, fait couler beaucoup d'encre en France, mais aussi en Angleterre. Jugé au tribunal de Chester, voici quelques points pour mieux saisir les enjeux du procès à travers les particularités du système anglais.

En Angleterre, un procès qui peut s’étaler sur des mois

C’est l’une des principales différences entre les systèmes français et anglais. En France, l’instruction a lieu en amont, avec un juge d’instruction qui livre un première décision. Outre-Manche, « on refait tout, tout, tout. Le témoin peut revenir plusieurs fois. S’il y a dix témoins, ça peut durer cinq heures par témoin. En Grande-Bretagne, il y a une enquête faite par la police mais ensuite toute l’instruction se fait au tribunal », explique Me Solenn Le Tutour, responsable de la commission internationale Paris-Londres au barreau de Paris, permettant une collaboration entre avocats français et britanniques. Cela s’explique par le fait que le système judiciaire anglais est dit « accusatoire » , c’est-à-dire que les deux parties débattent et se contredisent, laissant ainsi au juge le rôle d’un arbitre. En France, ce dernier participe davantage aux échanges. Commencé le 10 août dernier, le procès de Benjamin Mendy est ainsi supposé se conclure début novembre, alors qu’il aurait pu durer deux à dix jours devant la cour d’assises.

Le procureur décrit les faits de manière très crue parce qu’il doit convaincre les jurés que l’accusé est coupable. Il doit susciter chez eux un dégout, une aversion pour lui.

La défense et l’accusation sont à égalité

« L’équivalent des procureurs sont des avocats qui représentent la Couronne. Ces avocats sont désignés par le Crown Prosecution Service (CPS), sont à égalité avec la défense et doivent déterminer la culpabilité du mis en cause au-delà du doute raisonnable. En France, on a un représentant de l’État – le procureur – qui n’est pas du tout à égalité avec la défense. C’est l’État avec toute sa puissance », détaille Me Solenn Le Tutour. Ce CPS travaille avec la police et le ministère de la Justice mais n’en est pas dépendant, alors que le parquet français est hiérarchiquement soumis au Ministère de la Justice. Autre différence notable : dans les tribunaux français, le procureur est au même niveau que le juge, au-dessus de la défense, tandis que chez les Anglais, le Crown prosecutor est placé au même niveau que l‘accusation.

Le jury est uniquement constitué de civils et détermine seulement la culpabilité du mis en cause

« En France, dans le jury en assises, il y a trois magistrats et six jurés civils, monsieur et madame tout le monde. Or en Angleterre, ce ne sont que des jurés civils qui déterminent la culpabilité », décrit l’avocate. Ce qui a pour conséquence de changer la stratégie du procureur, lequel va généralement vouloir jouer sur la corde sensible des jurés, non-habitués à cette situation. « Le procureur décrit les faits de manière très crue parce qu’il doit convaincre les jurés que l’accusé est coupable. Il doit susciter chez eux un dégout, une aversion pour lui. En France, on fait un peu moins ça parce que les magistrats n’ont pas besoin d’être choqués ». Ici, le jury détermine la culpabilité et la peine de l’accusé, alors qu’au Royaume-Uni, c’est le juge seul qui va décider de la sévérité de la peine.

Les victimes sont seulement considérées comme des témoins

Une autre grande différence avec la France, c’est qu’en Angleterre, les victimes ont un statut de témoins. Elles ne sont donc pas considérées comme des victimes comme on pourrait l’entendre en droit français. « Si M. Mendy avait été jugé en France, les plaignantes auraient pu se constituer partie civile. C’est-à-dire qu’elles auraient pu être entendues en tant que partie au procès, demander des dommages et intérêts, intervenir, avoir un avocat. Ce n’est pas du tout le cas en Angleterre, où elles sont simplement des témoins. Elles font des demandes de dommages et intérêts devant les juges civils mais elles n’ont aucun droit au cours du procès », explique Me Solenn Le Tutour.

Dans cet article :
Dans cet article :

Par Léo Tourbe

Propos de Me Solenn Le Tutour recueillis par LT.

Articles en tendances
31
Revivez OM-Shakhtar (3-1)
  • C3
  • Barrages
  • OM-Shakhtar (3-1)
Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)

Revivez OM-Shakhtar (3-1)
11
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • PSG-Rennes
Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)

Revivez le nul entre Paris et Rennes (1-1)
Logo de l'équipe Lille
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
Bastien DECHEPY during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint-Germain Football Club and Stade Rennais Football Club at Parc des Princes on February 25, 2024 in Paris, France. (Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)
  • France
  • Arbitrage
Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs

Ces arbitres qui cachent une forêt d'erreurs
41
Revivez OM-Montpellier (4-1)
  • Ligue 1
  • J23
  • OM-Montpellier
Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Revivez OM-Montpellier (4-1)

Votre avis sur cet article

Les avis de nos lecteurs:

Dernières actus

Nos partenaires

  • Vietnam: le label d'H-BURNS, Phararon de Winter, 51 Black Super, Kakkmaddafakka...
  • #Trashtalk: les vrais coulisses de la NBA.
  • Maillots, équipement, lifestyle - Degaine.
  • Magazine trimestriel de Mode, Culture et Société pour les vrais parents sur les vrais enfants.
  • Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Manchester City

Logo de l'équipe Manchester City
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen.  Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng   - Photo by Icon Sport
240213 Erling Braut Haaland of Manchester City during the UEFA Champions League football 1/8 final between FC Copenhagen and Manchester City on February 13, 2024 in Copenhaugen. Photo: Ludvig Thunman / BILDBYRÅN / kod LT / LT0600 fotboll football soccer fotball champions league fc copenhagen manchester city bbeng - Photo by Icon Sport
Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Pronostic Manchester City Brentford : Analyse, cotes et prono du match de Premier League

Benjamin Mendy

24
Revivez Lorient-Marseille (2-4)
Revivez Lorient-Marseille (2-4)

Revivez Lorient-Marseille (2-4)

Revivez Lorient-Marseille (2-4)