Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Angers confirme, Lyon patine, Sainté coule

Incroyable, mais vrai : vainqueur sur le tard à Toulouse (0-2), Angers est ce soir co-leader provisoire du championnat à égalité avec le PSG. Le SCO devance Lille, porté par Osimhen face à Strasbourg (2-0), Nantes, vainqueur de Rennes (1-0), et Bordeaux, qui s'est imposé à Amiens (1-3). Toujours pas de succès en revanche pour Lyon, tenu en échec à Brest (2-2), et Saint-Étienne, battu à la maison par Metz (0-1) et avant-dernier ce soir. Enfin, Montpellier s'est adjugé le derby face à Nîmes (1-0).

Modififié

Nantes 1-0 Rennes

But : Touré (77e, sp)

Entre des Nantais qui n'ont pas pris un pion à la maison et des Rennais qui n'en ont encore encaissé aucun à l'extérieur, disons-le tout net, ce match puait le 0-0. Anthony Gautier ne l'entend pas de cette oreille, et accorde un péno à Rennes pour un tacle de Lafont sur Hunou sur la ligne de la surface de réparation. Mais M’Baye Niang a une pensée pour ses copains parieurs, et fait briller le portier nantais, qui se rattrape de son erreur (35e). Décidé à faire mentir les stats, Anthony Gautier indique - avec l'aide de la VAR - une nouvelle fois le point de penalty, en faveur des Nantais cette fois, pour une faute de main pas évidente de Morel. D'une panenka, Abdoulaye Touré met fin à la vilaine série nantaise, incapable de s'imposer depuis près de six ans contre Rennes. Pas le meilleur moyen de se faire accepter par les Bretons, mais le plus efficace pour passer devant son adversaire du soir au classement.

Note du match : 11/20, comme le nombre de matchs sans défaite de Rennes face à Nantes avant ce soir. Toutes les bonnes choses ont une fin.


Lille 2-0 Strasbourg

Buts : Osimhen (43e) et Rémy (64e)

Revivez le multiplex de Ligue 1

Cinquante ans qu'on n'avait pas vu un mec marquer six fois lors des sept premières journées sous le maillot du LOSC. Nul ne sait combien des témoins de cette époque sont présents au stade Pierre-Mauroy, ce soir, mais ce qui est sûr, c'est que ce demi-siècle d'histoire est tombé, effacé par le pied droit de Victor Osimhen, opportuniste sur un centre de Yazici mal dégagé par Mitrović. Proche du doublé, le Nigérian se mue ensuite en passeur décisif pour Rémy, auteur de son 65e but en Ligue 1. Légende.

Note du match : 8/10, comme l'implication de Victor Osimhen sur les dix buts lillois cette saison (six buts, deux passes dé) en championnat.


Brest 2-2 Lyon

Buts : Court (29e et 85e) pour les Ty'Zefs // Dembélé (28e) et Cornet (69e) pour les Gones

Mis sous pression par Jean-Michel Aulas, Sylvinho tranche dans le vif et sort Depay, Dubois, Aouar et Reine-Adelaïde de son onze de départ. Pas complètement suicidaire non plus, le Brésilien maintient sa confiance à son Moussa Dembélé, déjà cinq buts cette saison. Le meilleur buteur lyonnais le lui rend bien, en exploitant une perte de balle brestoise dans la surface, consécutive à un bon pressing de Martin Terrier. On pense les Lyonnais lancés, il n'en est rien : sur l'engagement, Yoann Court douche les Gones d'un tir vicieux et signe son premier but en Ligue 1, à 29 ans. Tout arrive, dans la vie, et ce n'est pas l'OL et Maxwel Cornet, buteur sur une passe décisive de Tousart, qui vous diront le contraire. Mais la vraie belle histoire du soir s'appelle Yoann Court, dont la reprise en pivot surprend Lopes et contraint l'OL à un cinquième match de rang sans succès.

Note du match : 15/20, comme le bilan de l'OL lors de ses vingt dernières confrontations face aux promus. Pas sûr que cela suffise à arracher un sourire à Jean-Michel Aulas.


Montpellier 1-0 Nîmes

Buts : Souquet (32e)

Histoire de garder un œil dessus et d'éviter de se le faire rayer sur le parking de la Mosson, Nîmes gare son bus dans sa surface de réparation. Du coup, Florent Mollet se fait un spécifique frappes lointaines en première période, sans succès. Le meneur de jeu montpelliérain pourra toujours demander conseil à Arnaud Souquet, qui transperce la défense nîmoise d'un parpaing du gauche en première intention, une petite minute après avoir été sauvé par la VAR pour une mimine dans la surface. Suffisant pour mettre fin à la belle série de quatre matchs sans défaite des Crocos.

Note du match : 5/10, comme le nombre de défenseurs alignés par Bernard Blaquart à la Mosson ce soir. Pas le moyen le plus efficace de marquer.


Toulouse 0-2 Angers

Buts : Alioui (88e et 90e+5)

Petit séisme au Stadium, où Max-Alain Gradel débute sur le banc des remplaçants. Un subterfuge, sans doute, d'Alain Casanova pour faire passer inaperçue l'entame très très timide de son équipe. Proche d'être puni par Bobichon, dont l'enroulé frôle la lucarne, le Téfécé prend progressivement le jeu à son compte, mais galère à s'approcher du but de Butelle. Tout le contraire des Angevins, qui arrosent la cage de Reynet en première période, mais envoient un paquet de ballons en tribunes. Une façon comme une autre de garder le public dans le coup, remarquez. Auteurs d'une vingtaine de frappes ce soir, le SCO finit par attraper le cadre, mais Reynet dépossède Casimir Ninga de son modjo (74e). Opportuniste, Rachid Alioui s'en empare, et libère les Angevins d'un coup franc monstrueux. Avant d'assurer, en contre et sur un service de Ninga, le premier succès angevin à l'extérieur cette saison.

Note du match : 15/20, comme le nombre de buts inscrits par Angers cette saison, ce qui en fait la meilleure attaque du championnat. Oui oui.


Saint-Étienne 0-1 Metz

But : Diallo (18e)

Ruffier blessé, Moulin aussi, c'est le jeune Stefan Bajic (17 ans) qui débute dans la cage stéphanoise. Pas un cadeau, tant l'ASSE est fébrile ces derniers temps et en début de match. Le gamin apprend vite, en tout cas, et ne met que 18 minutes à aller chercher le ballon au fond de ses filets. L'homme qui l'y a envoyé ? Habib Diallo, naturellement, auteur de son cinquième caramel de la saison. Derrière, Sainté réagit comme il joue en ce moment : plutôt timidement, même si Hamouma croit égaliser et que Nordin est proche d'obtenir un péno. Les Verts ont un peu reverdi après le repos, mais pas assez pour recoller et endiguer la crise. Pas sûr, à ce rythme, que Printant passe l'automne.

Note du match : 19/20, comme le classement ce soir de l'AS Saint-Étienne. Fais tes valises, Ghislain.


Amiens 1-3 Bordeaux

Buts : Mendoza (3e) pour Amiens // Adli (8e et 45e+1) et Kalu (73e) pour Bordeaux

Oubliez le psy ou les bouquins : pour apprendre à tourner la page dans la vie, allez plutôt faire un tour du côté de la Licorne et passez trois minutes avec Stiven Mendoza. Victime d'une agression à main armée au pays cet été et endeuillé le semaine dernière, le Colombien, aligné pour la première fois de la saison, se refait la cerise dès son premier ballon, un centre d'Otero qu'il pousse au fond. Bon, si vous êtes gardien et que vous voulez bosser votre jeu au pied, Régis Gurtner n'est pas forcément le meilleur mentor, en revanche. D'une relance plein axe, le portier amiénois permet à Yacine Adli d'égaliser d'un superbe enroulé dans la lucarne droite. La gauche est jalouse ? Alors le meneur de jeu bordelais y envoie un coup magnifique juste avant la pause pour s'offrir un doublé. Bordeaux n'ayant pas pris de but en deuxième période cette saison, on croit le match plié. Il l'est définitivement quand Kalu, latéral gauche d'un soir, crucifie Gurtner des 18 mètres après une bonne remise de Briand.

Note du match : 6/10, comme le nombre de buts (sur 12) inscrits dans le premier quart d'heure par les Girondins cette saison.



  • Résultats et classement de Ligue 1



    Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

    Hier à 11:35 Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 12
    Hier à 15:52 Gignac présente ses excuses après son but contre Veracruz 36
    Hier à 13:29 Jonathan Barnett est l'agent le plus puissant en 2019 39
    Partenaires
    Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    À lire ensuite
    Reims colle un ippon au PSG