1. //
  2. // 16es
  3. // Résumé

Toulouse tout en douceur, Metz tout en douleur

La Coupe de la Ligue a encore accouché de quelques folies. Et c'est la moindre des choses. Un exemple ? Ce soir, Nancy a marqué quatre buts. Dans un même match, oui.

Modififié
0 6

Châteauroux 0-2 Bordeaux

Buts : Kamano (40e), Ounas (84e) pour Bordeaux



Toulouse FC 1-0 AJ Auxerre

But : Jullien (53e) pour Toulouse

La route de Lorient sied aux Rennais

Un bon vieux but de Christopher Jullien avant l'heure de jeu et la Ville Rose continue sa route. Une victoire qui aura un sens seulement si l'aventure va au bout. Et comme ce Téfécé-là a une gueule à aller au Stade de France au printemps prochain...


Dijon 1-1 (4-5 tab) Sochaux

Buts : Bahamboula (12e) pour Dijon // Karanović (15e) pour Sochaux

Tout s'est presque joué en trois minutes. Bahamboula pour ouvrir côté dijonnais, Karanović pour revenir côté sochalien. Match fou ? À l'Est, ça se règle aux tirs au but et à ce petit jeu, c'est Sochaux qui s'en sort.


Paris FC 1-1 (6-7 tab) FC Metz

Buts : Missi Mezu Ko (27e) pour le Paris FC // Nguette (65e) pour Metz

Metz avait un tirage abordable, Metz n'avait pas le droit de se planter et Metz est passé. Pour autant, les Grenats n'ont pas de quoi fanfaronner. Mené à la mi-temps, le onze de Philippe Hinschberger est revenu dans la partie grâce à une égalisation de Nguette. Aux tirs au but, seul Mevlüt Erding a manqué sa tentative, les Grenats validant leur billet pour le prochain tour grâce à un dernier arrêt de David Oberhauser.


Bastia 1-1 (3-4 tab) Guingamp

Buts : Marange (45e+2) pour Bastia // Privat (28e) pour Guingamp

Bastia et Bifouma sont chauds dans leur Armand-Cesari, mais c'est Guingamp qui ouvre le score grâce à Sloan Privat à l'affût sur corner. L'En Avant tente sa chance en contre, jusqu'à la tête de Marange, au deuxième poteau et juste avant la mi-temps pour l'égalisation. Une égalisation pas forcément méritée pour les Bretons, mais validée aux tirs au but. Comme un symbole, Ludovic Blas, champion d'Europe U19 ardemment courtisé par Aulas en début de saison, met le tir au but décisif et affrontera Lyon au prochain tour.


Clermont Foot 1-2 Marseille

Buts : Centonze (52e) pour Clermont // Machach (45e), Gomis (68e) pour Marseille



AS Nancy-Lorraine 4-2 Stade Malherbe Caen

Buts : Puyo (8e, 62e), Mandanne (15e, 37e), pour Nancy // Makengo (14e, 50e) pour Caen

Hourra football à Marcel-Picot ! Malgré un joli doublé de Makengo – qui n'est pas un sandwich McDonald's, mais bien un attaquant de Caen –, les Normands quittent la compétition. Car le mercredi, à Nancy, c'est champagne. Pic de beauté du spectacle, le pétard de Puyo de trente mètres qui finit sous la barre caennaise. Puyo s'offre un doublé, Mandanne aussi. Nancy, c'est le Brésil.

Les résultats de Coupe de la Ligue



Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est frappant de voir à quel point Trejo a marché sur le milieu d'Auxerre. À côté, Bodiger a vraiment semblé bien pâle, et pourtant il a touché un nombre fou de ballons. (Et il est vraiment pas mal en coups de pieds arrêtés, définitivement, même si on le savait déjà.)
volontaire 82 Niveau : CFA2
Bodiger c'est faible.. Il se sauve grâce à sa "patte gauche" sur coup de pied arrêté mais pour le reste...

C'était vraiment un match affreux sincèrement, je plains les pauvres gars qui sont allé voir ça..

Même si depuis la télé commenté par Thierry Adam c'était pas bien plus agréable.
Ok ce soir il est pas au niveau et il fait un match plutôt moyen, mais a côté de Sylla, Bodiger c'est Maradona.
Quoiqu'en dise Thierry Adam, ce soir il a à peu près absolument tout foiré, entre ses appels, ses prises de balle et ses dribbles quand il arrivait à garder le ballon.
Et pour en revenir à Bodi, c'est le fait qu'il soit tout seul en position de milieu défensif qui le fait faire un mauvais match. Il n'est jamais aussi bon que quand il a quelqu'un à côté de lui pour orienter et le couvrir quand il prend des initiatives - ce que Blin a fait à plusieurs reprises déjà, contre Guingamp, Paris et Monaco (avec les résultats que l'on connaît).
En fait, le problème de Dupraz c'est qu'il doit choisir entre Blin (un mec vraiment sous-estimé qui gratte vraiment beaucoup de ballons), Bodiger, Trejo et Toivonen comme titulaires, sans compter les briscards que sont Sirieix, Doumbia et Akpa-Akpro, qui sont encore là (même si on a tendance à les oublier) ainsi que les jeunes qu'on a vu ce soir (Cafaro, Sangaré), pour trois places. C'est pas dégueu.
1 réponse à ce commentaire.
Bon au moins on ne sera pas sortis dès le premier match de cette CdL qui ressemble à coupe de Ligue désormais (Sochaux excepté, mais bien sympathique de les voir en lice). Là les garçons il faut se reprendre, en arriver aux tirs au but face au Paris FC (sans lui manquer de respect) ce n'est pas satisfaisant. À cela ajoutons notre mauvaise série en Ligue et le déplacement à Rennes dimanche, il faut vraiment se remettre au travail pour engranger les points qui permettraient de passer l'hiver sereinement.
Ce match a remis à jour certaines de nos faiblesses qui s'accentuent ces derniers temps, la défense poreuse, l'attaque trop hésitante... Bien entendu il ne s'agit pas d'exiger un 3-0 contre Nice, mais il y a un minimum raisonnable que Metz peut atteindre avec les efforts adéquats. Gageons que les Grenats vont retrouver leur état d'esprit de septembre et leur combativité!

P.S.: bravo Nancy pour votre passage avec la manière, nos meilleurs ennemis méritent bien qu'on salue leur performance.
Ce commentaire a été modifié.
Caribou West Niveau : DHR
C'est une très bonne initiative que de modifier la légende de la photo par rapport au titre de l'article, chose que vous faites trop peu mais généralement réussie. Mais dans le cas présent, "Oscar Trejo et le TFC foncent vers le Stade de France", c'est vraiment pertinent ? On vous a dit que c'était les 16èmes ?
Euh, on vous a dit que la finale sera pas au Stade de France cette année ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6