1. //
  2. //
  3. // Coupe d'Ukraine
  4. // Dynamo Kiev/Shakhtar Donetsk

Quand Mbokani a été exclu « à vie » de la RDC

Arrogant, sûr de lui, Dieumerci Mbokani peut montrer certaines faces noires de sa personnalité. Et s'il ne jouera pas la finale de Coupe d'Ukraine ce soir avec le Dynamo Kiev, son exclusion « à vie » de l'équipe nationale congolaise en 2011 est un élément explicatif.

Modififié
45 16
Dieumerci Mbokani ne jouera pas la finale de la Coupe d'Ukraine. Ce jeudi soir, le choc Dynamo KievShakhtar Donetsk se jouera sans lui. Pourquoi ? Parce que début mai, le Congolais est parvenu à se friter avec son entraîneur, Serhij Rebrov. Parce que ce dernier en avait marre de voir la nonchalance de son attaquant aux entraînements. Parce que malgré son faible rendement - 3 buts en 13 matchs toutes compétitions confondues –, le Congolais se prenait pour Dieu et estimait qu'il devait toujours jouer. En deux mots : parce qu'il énerve beaucoup de gens en Ukraine. Malgré un talent indéniable, Mbokani s'est souvent fait remarquer par son caractère ingérable. Et s'il est resté « correct » en club, ça n'a pas toujours été le cas avec sa sélection.

21 buts à 19 ans


31 janvier 2015, aux alentours de 18h50, Dieumerci Mbokani affiche son plus grand sourire : c'est lui le héros national, lui qui vient de qualifier la République démocratique du Congo pour la demi-finale de la CAN 2015 en s'offrant un doublé contre le… Congo (2-4). Alors que son pays était mené 2-0, il sonne la révolte avant, dans les arrêts de jeu, d'assurer la victoire et la première présence des Congolais dans le dernier carré du tournoi depuis 1974. Et pourtant, l'ancien Monégasque n'aurait jamais dû se retrouver là, acclamé comme un héros.

Repéré à 19 ans par Claude Leroy alors qu'il enquille les buts – 21 en 27 matchs - sous les couleurs de New Bel'Or SC (D2), Mbokani honore sa première sélection nationale en 2004. S'il n'est pas sélectionné pour la CAN 2006, il devient de plus en plus indiscutable dans une sélection qui ne parvient néanmoins pas à se montrer efficace sur la scène internationale, étant éliminée dès le premier tour de la CAN 2008 tout en loupant chaque qualification pour la Coupe du monde. Mbokani reste longtemps une des stars de l'équipe jusqu'à ce que le Français Robert Nouzaret prenne les commandes des Léopards, en 2010. Pour dénoncer le manque d'organisation de sa sélection, Mbokani refuse tout d'abord une convocation face à l'Égypte en août. Un mois plus tard, il revient contre le Sénégal avant d'être de nouveau écarté en octobre pour des raisons disciplinaires. Alors qu'il est en pleine galère du côté de Monaco, Dieumerci annonce qu'il ne fera son retour en sélection que lorsque Nouzaret sera parti. Mais, sentant qu'il a fait une erreur, le joueur s'excuse et est rappelé en mars 2011 pour une rencontre qualificative pour la CAN 2012 contre l'île Maurice. Et là, la folie va prendre le dessus.

La rébellion sous Nouzaret


Probablement certain d'être accueilli en véritable sauveur par le peuple, ses coéquipiers et son entraîneur, Mbokani ne se fait sûrement pas de bile quant à sa titularisation contre les pauvres Mauriciens qui ne prendront pas un seul point au final. Alors quand Robert Nouzaret annonce qu'il prendra place sur le banc et sera remplacé sur le terrain par Lomana LuaLua (Omonia Nicosie) et Yves Diba Ilunga (Najran), le sang du Monégasque ne fait qu'un tour. Frustré, humilié, Mbokani simule une blessure pour pouvoir déguerpir sans devoir se taper cette rencontre à partir du banc. Alerté, Nouzaret renvoie donc son attaquant qui pète littéralement un câble. Il enlève son maillot, le jette au sol et quitte le terrain du centre d'entraînement.

La sentence tombe quelques jours plus tard : Nouzaret ne voudra pas de Dieumerci Mbokani dans son équipe tant qu'il sera sélectionneur de la RDC. Pire : certains médias annoncent même le renvoi à vie de Mbokani de sa sélection sur ordre de la Fédération. Deux mois plus tard, il se confie au groupe de presse belge Sud Presse. « J'ai eu des problèmes avec le coach, pas la Fédération. Il a dit que j'avais jeté le maillot de l'équipe nationale à terre, mais c'est faux. Il a menti ! (…) J'adore mon pays. (...) Ce coach est spécial, il arrive au terrain avec des slaches (belgicisme signifiant des sandales un peu pourlingues, ndlr) et c'est l'entraîneur des gardiens qui fait la séance. Moi, j'ai envie de bosser avec des pros. Si un nouveau sélectionneur arrive et qu'il veut me sélectionner, je dirai direct oui ! »

Retour en grâce avant la retombée


Peut-être entendu par les cieux, Mbokani voit Nouzaret dégager quelque temps plus tard, lui qui démissionne à quatre jours d'un match crucial face au Sénégal parce qu'il n'a pas « les meilleures conditions de travail » comme il l'expliquera à Okapi, la radio sénégalaise. Quoi qu'il en soit, la chance continue de sourire à Dieumerci qui voit son mentor Claude Leroy revenir à la tête des Léopards et le rappeler presque immédiatement en sélection. Cela n'empêchera pas Mbokani de faire la forte tête et de refuser pendant quelques mois de porter la tunique nationale – invoquant des problèmes relationnels avec… la Fédération - avant de faire son retour en grande pompe. Mais le caractère de (l'ex ?) attaquant de Kiev n'a absolument pas changé : ses suspensions à Anderlecht pour mauvais gestes et insultes à l'arbitre auraient dû alerter les dirigeants ukrainiens avant d'engager Mbokani qui, après une première saison plutôt réussie, est retombé dans les méandres de sa personnalité. Tout profit pour Artem Kravets, 15 fois buteur cette saison et probablement un des plus grands dangers pour le Shakhtar ce jeudi soir…

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il est en lice pour remporter le Melon d'or africain après tant d'années de supremacie d'Eto'o
Dieumerci, le mec qui est parti d'Anderlecht pour 800 000€ vers l'ennemi juré - le Standard - pour planter un doublé à ses anciennes couleurs dans le match pour le titre! Et revenir deux ans plus tard chez les mauves comme si de rien n'était! Un grand mercenaire du football belge!
hisoka
Ya qu'en Afrique que les joueurs ont le melon avant même d'avoir fait quoique ce soit... Ile me fait un peu penser a Taraabt
Tres bon joueur mais qui n'a pas le caractere pour jouer dans une grande equipe, Eto'o a un ego surdimensionne mais c'est quand meme un niveau au dessus. Dommage il pourrait jouer pour de bon challenger en Europe de l'Ouest et au lieu de ca il se gache.
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 3
Je ne veux absolument pas passer pour un zemmouresque, ni créer la polémique en disant ça, mais pourquoi est ce qu'à chaque fois qu'un joueur de foot fait "ça", il faut que ce soit un renoi ou un rebeu ?
D'ailleurs, je ne trouve même pas forcément qu'il s'agisse d'un défaut tant il en faut souvent du caractère à ces niveaux là pour continuer de se surpasser. Mais entre Eto'o, ce type, Nasri, Anelka, Evra, Adebayor, Balo, KP Boateng, etc et même le Z,
bien sûr sans faire d'exclusivisme tant on peut trouver des Joey Barton ou des Ibra, qu'est ce que explique qu'il y ait une majorité de forte têtes dans la communauté citée ci-dessus, par rapport aux "nordiques" comme le dirait Sagnol ?
Est ce à cause de la presse qui nous présente la situation de cette façon là ? A cause des conditions sociales différentes qui font que certains estiment avoir une revanche à prendre ? Est ce que c'est tout simplement comme ça ?
A savoir.
Note : 5
Alors lui c'est vraiment le genre de gars qui nuit au football. C'est vraiment un abruti complet. J'en arriverais presque à souhaiter qu'il ne retrouve jamais un club pro.

Et le pire, c'est que ce genre de gars a toujours une deuxième chance, puis une troisième puis une quatrième... et c'est seulement au bout de 15 ans qu'on se rend compte que peu importe l'environnement dans lequels ils évoluent, ce type de footballeur finit toujours par foutre la merde.
Rastashaman Niveau : CFA
Message posté par dizzymusictv
Je ne veux absolument pas passer pour un zemmouresque, ni créer la polémique en disant ça, mais pourquoi est ce qu'à chaque fois qu'un joueur de foot fait "ça", il faut que ce soit un renoi ou un rebeu ?
D'ailleurs, je ne trouve même pas forcément qu'il s'agisse d'un défaut tant il en faut souvent du caractère à ces niveaux là pour continuer de se surpasser. Mais entre Eto'o, ce type, Nasri, Anelka, Evra, Adebayor, Balo, KP Boateng, etc et même le Z,
bien sûr sans faire d'exclusivisme tant on peut trouver des Joey Barton ou des Ibra, qu'est ce que explique qu'il y ait une majorité de forte têtes dans la communauté citée ci-dessus, par rapport aux "nordiques" comme le dirait Sagnol ?
Est ce à cause de la presse qui nous présente la situation de cette façon là ? A cause des conditions sociales différentes qui font que certains estiment avoir une revanche à prendre ? Est ce que c'est tout simplement comme ça ?
A savoir.


Alors va dire ça à Cassano, Osvaldo, Barton (comme tu disais)... Des mecs qui ont eu des problèmes de discipline y'en a plein et de toutes les couleurs.
Après je vois pas ce qu'on reproche à Eto'o, il a le melon parce que le mec était juste un des meilleurs attaquants au monde mais je n'ai jamais entendu de faute professionnelle de sa part (sauf recemment avec la Samp, mais jamais avant).
Idem pour Nasri, mis à part son caractère de merde en sélection, je ne crois pas qu'un seul coach en club se soit plaint de son comportement (Anelka non plus d'ailleurs)
Bref merci de me corriger si je me trompe.
Estebanana Niveau : CFA
Message posté par dizzymusictv
Je ne veux absolument pas passer pour un zemmouresque, ni créer la polémique en disant ça, mais pourquoi est ce qu'à chaque fois qu'un joueur de foot fait "ça", il faut que ce soit un renoi ou un rebeu ?
D'ailleurs, je ne trouve même pas forcément qu'il s'agisse d'un défaut tant il en faut souvent du caractère à ces niveaux là pour continuer de se surpasser. Mais entre Eto'o, ce type, Nasri, Anelka, Evra, Adebayor, Balo, KP Boateng, etc et même le Z,
bien sûr sans faire d'exclusivisme tant on peut trouver des Joey Barton ou des Ibra, qu'est ce que explique qu'il y ait une majorité de forte têtes dans la communauté citée ci-dessus, par rapport aux "nordiques" comme le dirait Sagnol ?
Est ce à cause de la presse qui nous présente la situation de cette façon là ? A cause des conditions sociales différentes qui font que certains estiment avoir une revanche à prendre ? Est ce que c'est tout simplement comme ça ?
A savoir.


Mais qu'est ce que tu racontes ? Tu es sérieux ? Non, non, je refuse de le croire.

Bref, Mbokani est probablement le joueur le plus moche du monde, ça il peut le revendiquer.
Sinon la RDC atteint les demi-finales de la CAN en 98 (et les quarts en 2002)
Message posté par Melon
Dieumerci, le mec qui est parti d'Anderlecht pour 800 000€ vers l'ennemi juré - le Standard - pour planter un doublé à ses anciennes couleurs dans le match pour le titre! Et revenir deux ans plus tard chez les mauves comme si de rien n'était! Un grand mercenaire du football belge!


Il est revenu en disant "je vais vous rendre les 2 titres que je vous ai volé"...et il l'a fait. :)
C'est un joueur très difficile à gérer, mais s'il est bien encadré et que son coach est patient et compréhensif, il peut te rendre la confiance et bien plus. Il n'y a qu'à voir ses passages en Belgique : nié par Vercauteren à Anderlecht, il se casse au Standard où il reçoit de la confiance. Résultat : deux titres consécutifs (les premiers depuis 25 ans) en étant pratiquement le meilleur joueur de son équipe (qui comprenait quand même Witsel, Fellaini, Defour et Jovanovic entre autres), et en scorant dans les deux trois matchs décisifs contre Anderlecht. Par après, il s'égare à Monaco, Anderlecht revient le chercher, l'encadre à fond et met tous les atouts de son côté. Résultat : deux saisons et deux titres en étant le meilleur attaquant du championnat.
Bref s'il est dans de bonnes conditions, c'est un top attaquant. Avec un cerveau normal et un caractère plus facile à gérer et surtout un meilleur esprit (le gars fout pas grand chose à l'entrainement), il aurait pu jouer dans un club du top parce que le gars sait TOUT faire.
Pour moi s'il y a de l'eau dans le gaz en Ukraine, il peut revenir à Anderlecht quand il veut.
En tant qu'anderlechtois, je pense pouvoir dire qu'ils sont rares, très rares, les supporters mauves qui ne fantasment pas sur son retour chez nous.

Apparemment, il n'y a qu'Anderlecht qui a compris que si tu lui donnes le statut de titulaire indiscutable, il te le rendra bien comme il faut (ce qu'avait fait Standard, Anderlecht et le coach ukrainien lors la 1ere saison....ce que n'ont pas fait Monaco, Wolfsburg et le coach ukrainien lors de sa 2eme saison).

C'est ça, Mbokani.

Tu lui dis qu'il est le choix numéro 1 et il jouera comme un choix numéro 1.

Tu lui dis qu'il n'est pas le choix numéro 1 et il ne se battra pas pour le devenir et te donnera du "choix numéro 4" même s'il était "le choix 1 bis" à la base.
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : -1
Message posté par Rastashaman


Alors va dire ça à Cassano, Osvaldo, Barton (comme tu disais)... Des mecs qui ont eu des problèmes de discipline y'en a plein et de toutes les couleurs.
Après je vois pas ce qu'on reproche à Eto'o, il a le melon parce que le mec était juste un des meilleurs attaquants au monde mais je n'ai jamais entendu de faute professionnelle de sa part (sauf recemment avec la Samp, mais jamais avant).
Idem pour Nasri, mis à part son caractère de merde en sélection, je ne crois pas qu'un seul coach en club se soit plaint de son comportement (Anelka non plus d'ailleurs)
Bref merci de me corriger si je me trompe.


Ah bah si quand même, Eto'o en sélection, c'est limite pas forcément mieux que Mbokani. Et je sais de quoi je parle. Ce qui a fait qu'il reste aussi longtemps le chef, c'est juste qu'il a eu pendant très longtemps le soutien populaire, et énormément de fric aussi. Bref on s'égare.

Nasri, perso j'y crois pas trop au complot qu'on dénonce contre lui, si tout le monde se plaint, c'est qu'il est pas forcément un ange. Et Anelka, bah, c'est Anelka quoi, moi perso je l'aime bien, mais je comprends que certains aient pu être choqué quand le mec a dit qu'il fallait que son coach se mette à genoux pour qu'il revienne.

Moi même faisant partie d'une minorité, je trouve que la France gagnerait parfois à faire un peu moins la vierge effarouchée à chaque fois qu'on parle d'origine sociale ou de couleur. C'est pas un crime si grave que ça de dire qu'un mec est noir quand il est effectivement noir. Après concernant les fortes têtes, je fais pas du tout un amalgame tant on a des Fekir, des Matuidi, des Bedimo qui sont encore plus doux que des agneaux, je constate juste quelque chose, et me pose des questions.
Southernlife Niveau : Loisir
"...d'assurer la victoire et la première présence des Congolais dans le dernier carré du tournoi depuis 1974"
La RDC joue les demies Finales de la CAN-1998 apres avoir eliminé le Cameroun en 1/4. Demi perdu face à l'Afrique de Sud de Mc Carthy 2-0... Puis livre l'un des plus grand match de toutes l'histoire de la CAN en petite finale ( Menée 4-1 jusqu'à 89', elle remonte à 4-4 contre le Burkina pays organisateur et gagne au TB)

"...étant éliminée dès le premier tour de la CAN 2008" La RDC participe tour à tour à la CAN 2000 (1 er tour); 2002 ( 1/4 de final eliminée par le Grand Senegal), 2004 ( 1er Tour), 2006 ( 1/4 eliminée par l'Egypte invincible). Ensuite, elle a manqué trois CAN de suite de 2008,2010 et 2012. Ne revient qu'en 2013 premier tour et 2015 1/2 et troisieme place..

C'est etonnant que les journaleux de so foot disent autant de n'importe quoi dans un seul article alors que Wikipedia sait tout.
Estebanana Niveau : CFA
Message posté par dizzymusictv


Ah bah si quand même, Eto'o en sélection, c'est limite pas forcément mieux que Mbokani. Et je sais de quoi je parle. Ce qui a fait qu'il reste aussi longtemps le chef, c'est juste qu'il a eu pendant très longtemps le soutien populaire, et énormément de fric aussi. Bref on s'égare.

Nasri, perso j'y crois pas trop au complot qu'on dénonce contre lui, si tout le monde se plaint, c'est qu'il est pas forcément un ange. Et Anelka, bah, c'est Anelka quoi, moi perso je l'aime bien, mais je comprends que certains aient pu être choqué quand le mec a dit qu'il fallait que son coach se mette à genoux pour qu'il revienne.

Moi même faisant partie d'une minorité, je trouve que la France gagnerait parfois à faire un peu moins la vierge effarouchée à chaque fois qu'on parle d'origine sociale ou de couleur. C'est pas un crime si grave que ça de dire qu'un mec est noir quand il est effectivement noir. Après concernant les fortes têtes, je fais pas du tout un amalgame tant on a des Fekir, des Matuidi, des Bedimo qui sont encore plus doux que des agneaux, je constate juste quelque chose, et me pose des questions.


"y en a des biens hein !"

T'es le fiston d'Hortefeux ?
Good Kompany Niveau : DHR
Mbokani si on lui greffe le cerveau de Christophe Jallet il est meilleur footballeur que Drogba.
Mais bon comme disait Brassens quand on est con...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
45 16