Moura flippe de jouer au PSG

Modififié
1 18
Certains clubs luttent pour joindre les deux bouts. Le PSG, lui, s’achète des joueurs à tour de bras. Et avec six mois d’avance. L’été dernier, contre toute attente, le club parisien a enrôlé Lucas Moura. La bombe de São Paulo (19 sélections, 3 buts avec la Seleção) finit la saison brésilienne avant de prendre, le 1er janvier 2013, le premier vol pour la France.

Véritable star au Brésil, le futur milieu offensif de Paris a confié à Canal + « suivre le parcours du PSG à distance. (…) Tout arrive très vite pour moi, je suis encore surpris d'être sollicité, je suis timide, mais je m'habitue petit à petit, je commence à être à l'aise. »

Considéré comme un garçon équilibré, celui qui porte le pompeux surnom de « nouveau Rivelino » n’est pas totalement serein : « Les ambitions du PSG et la présence des Brésiliens ont fini par me convaincre. Mais c’est vrai que ce transfert record (40 millions d’euros) reste dans un coin de ma tête. Thiago Silva me dit beaucoup de bien du club (…). J’appréhende ce départ pour Paris, je ne sais pas comment ça va se passer » , avoue le Brésilien de 20 ans.

Appréhender et garder la tête froide, on a connu pire pour réussir.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lamouchi59 Niveau : CFA
Ménez aussi flippe...
Les défenses adverses flippent également...
Parti comme c'est parti, il risque plus d'y avoir une réorganisation tactique et que ce soit Pastore qui en fasse les frais, plutôt que Menez, qui, malgré son irrégularité, reste quand même l'un des meilleurs joueurs du club.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 18