1. // France – Ligue 1 – Le joueur de la 37e journée

Mevlüt Erding ding dong !

Le réveil a enfin sonné pour Mevlüt Erding, qui a réalisé le meilleur match de sa saison lors du déplacement de Saint-Étienne à Nantes samedi. À l’avant-dernière journée, il était temps. Avec un doublé et un pénalty provoqué, l’attaquant franco-turc permet à son équipe de croire encore à la C1 et prouve qu’il peut se débrouiller seul en pointe dans le schéma en 4-2-3-1 du père Galtier. De quoi convaincre le club du Forez de lui faire encore plus confiance pour l’exercice 2014-2015 ? Pas sûr…

7 12
Plus d’une décennie que Mevlüt Erding évolue en Ligue 1. D’abord avec Sochaux, puis le PSG, Rennes et enfin Saint-Étienne. Il y a joué 229 matchs en tout, pour 79 buts inscrits. De quoi se faire une opinion définitive de son niveau perso et de son apport aux équipes pour lesquelles il a évolué ? Et bien non. À part chez les Doubistes, dans son club formateur où il s’est révélé, l’attaquant franco-turc divise les fans et les observateurs du championnat de France. Ses soutiens vantent son état d’esprit combatif irréprochable, son envie de bien faire, son sens du but et ses statistiques très correctes (grosso merdo une dizaine de buts par saison). Difficile de leur donner tort. Ses haters avancent son irrégularité, son mental friable, son inutilité dans le jeu collectif et sa technique frustre. Là aussi, il est facile de leur donner raison. Arrivé à Saint-Étienne à la fin du dernier mercato estival pour se relancer, en provenance de Rennes où il était déjà censé se relancer après l’épisode parisien qui s’était mal terminé, Erding a eu la lourde tâche de remplacer numériquement Pierre-Eymerick Aubameyang. Et s’il a bien été recruté pour suppléer le Gabonais sur le terrain, alors l’erreur de casting paraît manifeste. Car les deux ne brillent pas au même poste : quand l’actuel joueur de Dortmund s’épanouit mieux sur un côté de l’attaque, Erding ne semble pouvoir évoluer qu’en pointe, où son côté opportuniste peut le mieux s’exprimer. Or, dans l’immuable système tactique en 4-2-3-1 de Christophe Galtier, il n’y a qu’une place à prendre dans l’axe de l’attaque, et Brandão n’est pas du genre facile à déloger du poste. D’où une première moitié de saison franchement tristoune pour le gars Mevlüt, qui a en plus sûrement payé son arrivée tardive dans le Forez, alors que le championnat était déjà bien entamé.

Relancé face à… Sochaux

Laissant entrevoir de bonnes dispositions avant la trêve hivernale, il a ensuite connu un hiver très compliqué. Mais comme on l’a vu aussi avec Gradel, Christophe Galtier n’est pas de ceux qui enfoncent ses joueurs lorsqu’ils sont dans la difficulté. Non, il préfère les couver et leur offre une nouvelle chance de s’exprimer quand le moment est venu. Ce moment pour Erding, c’était le 23 mars dernier à Geoffroy-Guichard contre Sochaux, « son » Sochaux. En petite forme ce jour-là, l’ASSE s’impose finalement 3-1 grâce à l’entrée décisive à la mi-temps d’Erding, auteur d’un doublé, son premier en L1 depuis Arles-PSG (1-2) le 29 janvier 2011, à l’époque où il était l’attaquant numéro un des Parisiens. Un doublé qui en a donc appelé un autre samedi soir et qui est venu gâcher la fête des Nantais devant leur public. Surtout, il permet à Saint-Étienne d’assurer la quatrième place minimum et d’espérer chercher la troisième place aux Lillois dans le money time. À La Beaujoire, le taureau franco-turc a semblé affûté comme rarement, et en confiance comme ça n’était plus arrivé depuis bien longtemps. Il a d’abord placé une belle tête sur un coup franc de Gradel, puis a provoqué le péno transformé par ce même Gradel, avant de conclure d’une géniale inspiration, le tout en une seule période, la première.

1 but toutes les 174 minutes

Suffisant pour assurer la victoire des Stéphanois. Et suffisant pour continuer de lui faire confiance la saison prochaine ? Pas si sûr… Il se murmure depuis cet hiver que des clubs turcs – dont Fenerbahçe, qui doit s’atteler à un renouvellement en profondeur de son effectif – s’intéressent à lui. International turc, il n’a jamais évolué ni même vécu au pays, lui le natif de Saint-Claude dans le Jura. Si son niveau de jeu continue de susciter le débat, une chose est sûre : Erding réussit statistiquement l’une des toutes meilleures saisons de sa carrière, avec en moyenne un but inscrit en championnat toutes les 174 minutes. C’est par exemple mieux qu’Aboubakar, Lacazette ou Kalou. Étant donné la forme de cet hiver, le moral dans les chaussettes d'alors et un temps de jeu proche du niveau de la Loire un 15 août, c’est déjà beau.

Youtube


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"Keep their heads ringin"...

Un gros Big Up à Mevlut et Gaméreau pour leur après PSG.

Reste plus qu'à marquer au Parc. "Mais ça, c'était avant".
Remplaçant de Brandao... Ça doit pas être évident à vivre.
Kaiser Franz Niveau : District
Même si erding marque régulièrement une petite dizaine de but par saison, il faut qu il reste une doublure l année prochaine. Les verts doivent prendre un 9 l année prochaine, erding est assez limité techniquement et n est pas un tueur devant le but
Au dessus c'est le soleil Niveau : Loisir
A 5 millions, on leur fait meme un paquet cadeau aux kebabs.
jean-registre Niveau : CFA2
Un doublé et ça fait un article sur lui déjà ?
Mmmmhhh you touch my tralalala!

Non mais ce titre sérieux! :D
https://www.youtube.com/watch?v=z13qnzUQwuI
Note : 1
Message posté par IlhaGrande
"Keep their heads ringin"...

Un gros Big Up à Mevlut et Gaméreau pour leur après PSG.

Reste plus qu'à marquer au Parc. "Mais ça, c'était avant".


Erding a mit le but de l'égalisation au Parc en coupe de la ligue cette saison ;)
Sinon, petite forme de l'hiver, ce n'est même pas une petite forme, c'est que Galtier lui préférait Brandao et qu'il avait un temps de jeu misérable.

Chose assez incompréhensible d'ailleurs puisqu'il avait très bien fini les matchs aller. Comme le dit l'article, il a vraiment été efficace pour son temps de jeu et pour voir que ses débuts étaient compliqués (transfert tardif plus blessure d'un mois). Il a même marqué 3 (ou 4) buts en sélection Turque sur la saison.

Galtier avait dit au moment du départ d'Aubam quelque chose du genre "on ne pourra pas le remplacer par un mais plusieurs joueurs". On a notamment pris un milieu plus offensif avec Corgnet (7 buts) + les 10 d'Erding, ça fait 17 buts (Aubam 19 l'an dernier). Ces deux joueurs s'entendent bien je trouve et sont loin d'avoir donné leur maximum cette saison, on peut fonder beaucoup d'espoir sur cette doublette l'an prochain. A côté, Hamouma (9), Brandao (5), Gradel (5), Tabanou (3), Mollo (1), ça fait 23 buts pour eux. Donc finalement on est aussi efficaces, mais c'est plus dilué dans l'effectif.

Pour l'an prochain, on peut compter sur Erding, il est clairement monté en puissance (partir seul au but sur l'action du péno, ou tenter le lob sur le 3e but, il ne l'aurait pas fait il y a quelques mois). On peut certes recruter un autre buteur, mais Erding peut aussi (surtout) évoluer à deux pointes.
Pinedhuitre22 Niveau : DHR
You touch my tralala, my ding ding dong!
Message posté par Vert&Blanc


Erding a mit le but de l'égalisation au Parc en coupe de la ligue cette saison ;)



Et bah j'ai dis de la grosse merde et je t'en remerci :)
Hey y a personne qui a relevé Dr Dre où c'est trop facile pour vous ?
Oh lui ketur a claqué un doublé tout le monde s'affole encore heureux qu'il claque des buts le ketur c'est son job
Sinon "MEVLUT" ça veut dire quoi ?
Thor de Phecda Niveau : CFA2
Message posté par GFrings
Oh lui ketur a claqué un doublé tout le monde s'affole encore heureux qu'il claque des buts le ketur c'est son job
Sinon "MEVLUT" ça veut dire quoi ?


c'est la naissance du prophete Modammed
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 12