Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 30e journée
  3. // Brest/Lille (1-2)

Lille ne rate pas le coche

Largement dominateur à Brest, Lille s'est très logiquement imposé, en dépit d'un certain manque de réalisme. C'est Nolan Roux, cet ancien Brestois, qui a offert la victoire aux Dogues en fin de match (1-2). Les voilà 5es au classement, à un petit point de Saint-Étienne.

Modififié
Brest-Lille : 1-2 (1-1)
Buteurs : Raspentino (10e) pour Brest. Kalou (18e) et Roux (79e) pour Lille.

Les Lillois ont saisi leur deuxième chance. Eux qui n'avaient pas su profiter des faux pas de leurs concurrents en s'inclinant face à Évian, y sont cette fois-ci parvenus à la faveur d'un succès à Brest. Un succès ô combien logique pour les Dogues, largement dominateurs cet après-midi, et qui ont su se ressaisir après l'ouverture du score précoce de leur adversaire. Avec ces trois points donc, ils se classent 5es, mais surtout, reviennent à un point de l'objectif, la 4e place détenue par Saint-Étienne. Assurément, une superbe opération.

Brest marque, puis Brest subit

Pas de grande surprise au coup d'envoi à Francis-Le Blé, si ce n'est chez les locaux, Hartock remplaçant l'excellent Thébaux dans les cages. Du reste, ce sont bien ces Brestois qui entrent le mieux dans cette rencontre. Les mouvements des attaquants bretons gênent l'arrière-garde lilloise, qui craque à la première occasion. Sur un coup franc depuis le côté gauche, Raspentino sollicite une première fois Elana d'une tête, avant de profiter du centre de Lesoimier pour battre le portier d'un plat du pied (1-0, 10e). Juste récompense pour l'activité brestoise, qui va cependant s'arrêter là. Relâchant la pression, les Bretons vont permettre au LOSC de se mettre au boulot, jusqu'à instaurer sa domination. Là aussi, première occasion, premier but : sur corner, Chedjou claque une tête croisée, coupée au second poteau par Kalou (1-1, 18e). Et les hommes de Rudi Garcia n'en restent pas là, eux. Mieux, ils montent en puissance au fil des minutes. Avec un gros pressing, les Dogues récupèrent bon nombre de ballons, alternent avec succès jeu court-jeu long. Ça joue bien, en somme. Mais de cette emprise cela dit, les hommes de Rudi Garcia ne parviennent pas à concrétiser. Payet et Rodelin tentent bien leur chance, mais leurs bonnes frappes fuient le cadre. À la pause, Landry Chauvin peut donc s'estimer heureux. Vraiment.

Roux abat son ex

Une tentative de Licka fait illusion, à la reprise. Parce que la nette domination des Nordistes se poursuit. Le milieu lillois bouffe toujours ces pauvres Brestois, battus dans tous les duels et maladroits à la relance. En revanche, ça pêche toujours niveau réalisme face aux buts. Les frappes sont rarement cadrées pour les Lillois, comme une tête de Rodelin ou une belle reprise de Béria. Seul Pedretti, avec un coup franc bien enroulé, parvient à trouver le rectangle. Mais c'est cette fois-ci brillamment détourné par Hartock. Les minutes filent, les hommes de Rudi Garcia ne donnent pas l'impression de vouloir pousser davantage, sans doute par peur du contre adverse. Et alors qu'on sent le nul se profiler, Pedretti lance Roux en profondeur : parti à la limite du hors-jeu, l'ancien Brestois ne tremble pas face au portier (1-2, 79e). Le LOSC peut souffler. Il quitte la Bretagne avec trois points, et réalise sa bonne opération au classement.

par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur