Les premiers coups de Pioche

Durant sa longue et brillante carrière, Alex Ferguson n’a pas fait beaucoup d’erreurs. Avec le départ de Jaap Stam à la Lazio, la gestion du jeune Paul Pogba en est peut-être l’une des seules. Ou peut-être cet échec n’était le fait que des ambitions débordantes d’un ado impatient. 2009-12, retour sur l’acte I de Pogba à Manchester United.

1k 49
Dans l’histoire du football britannique, Blackburn ne pèse pas lourd face à Manchester United. Au palmarès : trois titres de champion d’Angleterre. Le dernier en date, en 1995, remporté au nez et à la barbe des Red Devils (sacre officialisé lors de la dernière journée, avec un point d’avance), au milieu de l’hégémonie mancunienne des nineties. Mais il y a bien un autre jour où le club du Lancashire a joué un sale tour à son illustre voisin. Le 31 décembre 2011, Sir Alex Ferguson fête son 70e anniversaire, et stupeur à Old Trafford : sur un doublé de Yakubu Aiyegbeni, Blackburn gâche la fête de Fergie (2-3). Ce qui n’empêchera pas les Rovers de finir le championnat dans la charrette, pendant que MU se fera souffler le titre par un maître dramaturge nommé Agüero. Est-ce que cette défaite a coûté le trophée à Man United ? Peut-être. Une chose est sûre, elle a fait basculer le destin d’un homme : Paul Pogba.


En ce jour de réveillon, la formation de Sir Alex est décimée. Michael Carrick doit jouer les roues de secours en défense centrale. Dans ce qui reste de l’effectif mancunien, un jeune Français de 18 ans qui s’est fait un nom en équipe de jeunes croit tenir sa première titularisation chez les pros. Mais le nom de Paul Pogba n’apparaît pas dans le XI du manager écossais. Au milieu ? Antonio Valencia et Park Ji-sung. Pogba, lui, ne quittera pas le banc jusqu’au coup de sifflet final. « Là, j’ai baissé les bras. J’étais dégoûté » , avouera plus tard le Français, dans un portrait qui lui est consacré par Téléfoot. Un mois après la défaite contre Blackburn, le gamin de Roissy-en-Brie entre en jeu contre Stoke et fait ses débuts en Premier League. Mais sa décision est prise, il va quitter Manchester United.

Conflit MU vs Le Havre


« Faut être gonflé » , avoue Pierre Mankowski. Quand Pogba annonce la nouvelle à son sélectionneur de l’époque chez les Bleus, le coach ne cache pas sa surprise, sans pour autant tenter d’influencer le choix de son poulain. « Il était remplaçant à Manchester United, il commençait à faire des bouts de match, et là, il prenait un risque. C’était comme recommencer à zéro » , poursuit Mankowski, qui a suivi la génération 93 de Pogba des U16 aux U20. Déjà, à l’automne 2009, la Pioche avait fait le grand saut de l’autre côté de la Manche sans avoir terminé sa formation au centre du Havre Athletic Club. Un transfert contesté par le club normand, arguant que le joueur et sa famille avaient signé un contrat de non-sollicitation, avant que l’affaire ne s’arrange finalement à l’amiable.


À quinze ans, le cadet de la fratrie Pogba enfile son premier maillot bleu. Très vite, Mankowski en fait son capitaine : « Il a cette âme de leader, même s’il n’avait pas besoin de beaucoup parler dans le vestiaire. Sur le terrain, tous les ballons passaient par lui. En dehors, il mettait l’ambiance. » Dans la promo de Jesse Lingard, Rafael ou encore Will Keane, le milieu de terrain tape dans l’œil des fans mancuniens. « On ne se disait pas juste : "On va retenir son nom pour le futur", mais plutôt : "Ce gars-là va percer", situe Barney Chilton du fanzine Red News. Certains voyaient de l’arrogance dans son jeu, mais il suffisait de voir ses highlights pour comprendre qu’il avait une présence, une puissance et un rythme de jeu au-dessus de la moyenne. »

« Il pleurait, il ne dormait pas »


Le Diable rouge est alors l’un des seuls Tricolores à évoluer dans un club d’une telle envergure, « mais il restait simple humainement. Il ne cherchait pas du tout à écraser les autres » , assure Mankowski. Pogba sait déjà ce qu’il veut. Reste qu’il risque de tout perdre, comme tant d’autres avant lui, en cédant à l’impatience. Après tout, qui est Paul Pogba, en 2012, pour envoyer valser les plans d’une pointure comme Alex Ferguson ? Lorsqu’il comprend que sa pépite française ne souhaite pas prolonger son contrat à MU, Sir Alex prend la peine d’aller voir la maman de Pogba en personne et fait aussi appel à un certain Patrice Évra. « La Pioche est un comme un fils pour moi, assénait le Pat’, dans un entretien au journal La Repubblica, en 2014. Ferguson m’avait envoyé à sa maison pour le convaincre de rester. Il pleurait, il ne dormait pas, car il savait qu’il pourrait devenir plus fort que Vieira, mais il avait fait son choix. Ferguson savait que Pogba deviendrait très fort, mais il ne pouvait pas forcer sa décision. » Entre-temps, un nouvel élément de taille s’est greffé au clan Pogba : l’agent Mino Raiola.

Le 3 juillet 2012, Ferguson annonce officiellement que Paul Pogba quitte Manchester United sur le site du club. Non sans amertume : « Nous sommes déçus. Il nous a manqué de respect. Pour être honnête, je préfère le voir loin de nous » , lance Sir Alex. Dès l’année suivante, la Pioche s’impose dans le XI de la Juve et soulève son premier Scudetto, avant de ponctuer la saison par un sacre au Mondial U20. Oui, c'était gonflé.

Par Florian Lefèvre Propos de Pierre Mankowski recueillis par FL.

Dans cet article

Hölderlin Niveau : DHR
" Lorsqu’il comprend que sa pépite française ne souhaite pas prolonger son contrat à MU, Sir Alex prend la peine d’aller voir la maman de Pogba en personne et fait aussi appel à un certain Patrice Évra. "

Je pose ça là d'avance...
JustinBieber Niveau : Loisir
Note : -3
Il n'a pas respecté l'institution, y'a qu'à Manchester qu'on a assez de principes pour s'assoir sur un talent comme Paul Pogba. Au final il va sans doute revenir la queue entre les jambes, ça prendra du temps mais il deviendra sans doute une légende d'Old Trafford.
Une bonne fois pour toute, au lieu de lire ces incessantes conneries de "Ferguson l'a loupé", la vérité, c'est que Ferguson et "celui qui officiait à la place de ce sac à merde de Woodward" ne supportait pas le gros Mino et ses exigeantes démandes de contrat (il réclamait à l'époque le même contrat que Carrick et Fletcher pour Pogba, alors oui, aujourd'hui, ça fait rire, mais à l'époque ...).

C'est plus devenu un conflit Mino-ManU qu'autre chose, personne ne voulant lâcher le morceau "par fierté".

Après, il y a en effet eu cette décision de mettre les billes sur cette arnaque de Cleverley -qui est anglais, ça compte ça-, qui venait justement de sortir un match gigantesque contre City (le seul de sa carrière probablement ...).
Note : 2
Message posté par JustinBieber
Il n'a pas respecté l'institution, y'a qu'à Manchester qu'on a assez de principes pour s'assoir sur un talent comme Paul Pogba. Au final il va sans doute revenir la queue entre les jambes, ça prendra du temps mais il deviendra sans doute une légende d'Old Trafford.


Putain j'aimerais bien que mon ancienne boite me fasse revenir la queue entre les jambes pour 120m€ et avec un salaire plus important que la boîte où je me trouver actuellement et qui pour le moment marche mieux...
Facile de parler d'erreurs, moi ce que je vois c'est simplement un non-alignement des planètes. Pogba voulait jouer, Manchester voulait attendre. Visiblement, s'il revient, ce n'est pas la queue entre les jambes mais en patron avec un transfert record.
Message posté par Polo11
Une bonne fois pour toute, au lieu de lire ces incessantes conneries de "Ferguson l'a loupé", la vérité, c'est que Ferguson et "celui qui officiait à la place de ce sac à merde de Woodward" ne supportait pas le gros Mino et ses exigeantes démandes de contrat (il réclamait à l'époque le même contrat que Carrick et Fletcher pour Pogba, alors oui, aujourd'hui, ça fait rire, mais à l'époque ...).

C'est plus devenu un conflit Mino-ManU qu'autre chose, personne ne voulant lâcher le morceau "par fierté".

Après, il y a en effet eu cette décision de mettre les billes sur cette arnaque de Cleverley -qui est anglais, ça compte ça-, qui venait justement de sortir un match gigantesque contre City (le seul de sa carrière probablement ...).


Ah oui j'oubliais la variable "Mino". On crache sur l'arrêt Bosman pour critiquer les sommes en jeu dans le foot, mais les agents...
D'abord les gars, c'est pas sûr qu'il finira à ManU. Le Real est sur les rangs et il a des arguments aussi. ManU semble avoir de l'avance sur le transfert, si l'on en croit les journaux, mais c'est tout.

Pour le reste, je ne vois en effet pas pourquoi on parle d'erreur de Ferguson. On sait tous que le souci c'était le gros appétit et les manières de Raoila. Puis aussi que Pogba ne se voyait pas attendre un an ou deux alors qu'il se sentait, à raison, beaucoup plus fort que les titulaires en place.
FinoAllaFine Niveau : DHR
Message posté par garagnas
Putain j'aimerais bien que mon ancienne boite me fasse revenir la queue entre les jambes pour 120m€ et avec un salaire plus important que la boîte où je me trouver actuellement et qui pour le moment marche mieux...


Exactement ce que j'allais dire .. Il va plutôt revenir comme un messie plutôt que la queue entre les jambes.
JustinBieber Niveau : Loisir
Note : -3
Non, il reviendra la queue entre les jambes. Ceux qui se sentiront insultés c'est la Juve.
bachounet Niveau : CFA2
Message posté par JustinBieber
Non, il reviendra la queue entre les jambes. Ceux qui se sentiront insultés c'est la Juve.


don't feed the troll
Message posté par JustinBieber
Non, il reviendra la queue entre les jambes. Ceux qui se sentiront insultés c'est la Juve.


Tu peux employer l'expression revenir la queue entre les jambes dans un autre contexte, parce que dans lequel tu l'emploies j'ai l'impression que Jean Claude Dusse est Casanova, et Casanova est Jean Claude Dusse....
Hölderlin Niveau : DHR
Message posté par gonzolo

Pour le reste, je ne vois en effet pas pourquoi on parle d'erreur de Ferguson. On sait tous que le souci c'était le gros appétit et les manières de Raoila. Puis aussi que Pogba ne se voyait pas attendre un an ou deux alors qu'il se sentait, à raison, beaucoup plus fort que les titulaires en place.


Mais complètement !

C'est ce que je me suis tué a vouloir expliqué sur l'autre article concernant Pogba pendant des heures mais visiblement ça a du mal à rentrer dans certains crânes de SoFooteux autant que dans celui de la rédaction alors que c'est pourtant pas compliqué. M'enfin content de voir que y en a certains qui comprennent.

Sinon ouais je suis d'accord avec JB, c'est surtout la juv qui doit l'avoir mauvaise dans l'affaire (je parle niveau fierté uniquement) car malgré le niveau de l'équipe et les enjeux sportifs Pogba préfère les lâcher pour un club sois disant moisi...
HerbyCohen Niveau : CFA2
Note : 1
Eric Djemba-Djemba, Roy Carroll, Zoran Tosic, Wilfried Zaha, Bebe, Anderson, Kleberson, ect... sont aussi une des "rares" erreurs de Fergie. héhé.
Putain, mais il a signé ou pas !?
Hölderlin Niveau : DHR
Note : -1
Message posté par HerbyCohen
Eric Djemba-Djemba, Roy Carroll, Zoran Tosic, Wilfried Zaha, Bebe, Anderson, Kleberson, ect... sont aussi une des "rares" erreurs de Fergie. héhé.


Ouais bah à ce rythme là tous les joueurs de toutes les équipes que tu veux qui ne finissent pas dans les sélectionnés pour le ballon d'or son des erreurs alors non ?

Ta logique est complètement débile.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 49