Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Les premiers coups de Pioche

Durant sa longue et brillante carrière, Alex Ferguson n’a pas fait beaucoup d’erreurs. Avec le départ de Jaap Stam à la Lazio, la gestion du jeune Paul Pogba en est peut-être l’une des seules. Ou peut-être cet échec n’était le fait que des ambitions débordantes d’un ado impatient. 2009-12, retour sur l’acte I de Pogba à Manchester United.

Modififié
Dans l’histoire du football britannique, Blackburn ne pèse pas lourd face à Manchester United. Au palmarès : trois titres de champion d’Angleterre. Le dernier en date, en 1995, remporté au nez et à la barbe des Red Devils (sacre officialisé lors de la dernière journée, avec un point d’avance), au milieu de l’hégémonie mancunienne des nineties. Mais il y a bien un autre jour où le club du Lancashire a joué un sale tour à son illustre voisin. Le 31 décembre 2011, Sir Alex Ferguson fête son 70e anniversaire, et stupeur à Old Trafford : sur un doublé de Yakubu Aiyegbeni, Blackburn gâche la fête de Fergie (2-3). Ce qui n’empêchera pas les Rovers de finir le championnat dans la charrette, pendant que MU se fera souffler le titre par un maître dramaturge nommé Agüero. Est-ce que cette défaite a coûté le trophée à Man United ? Peut-être. Une chose est sûre, elle a fait basculer le destin d’un homme : Paul Pogba.


En ce jour de réveillon, la formation de Sir Alex est décimée. Michael Carrick doit jouer les roues de secours en défense centrale. Dans ce qui reste de l’effectif mancunien, un jeune Français de 18 ans qui s’est fait un nom en équipe de jeunes croit tenir sa première titularisation chez les pros. Mais le nom de Paul Pogba n’apparaît pas dans le XI du manager écossais. Au milieu ? Antonio Valencia et Park Ji-sung. Pogba, lui, ne quittera pas le banc jusqu’au coup de sifflet final. « Là, j’ai baissé les bras. J’étais dégoûté » , avouera plus tard le Français, dans un portrait qui lui est consacré par Téléfoot. Un mois après la défaite contre Blackburn, le gamin de Roissy-en-Brie entre en jeu contre Stoke et fait ses débuts en Premier League. Mais sa décision est prise, il va quitter Manchester United.

Conflit MU vs Le Havre


« Faut être gonflé » , avoue Pierre Mankowski. Quand Pogba annonce la nouvelle à son sélectionneur de l’époque chez les Bleus, le coach ne cache pas sa surprise, sans pour autant tenter d’influencer le choix de son poulain. « Il était remplaçant à Manchester United, il commençait à faire des bouts de match, et là, il prenait un risque. C’était comme recommencer à zéro » , poursuit Mankowski, qui a suivi la génération 93 de Pogba des U16 aux U20. Déjà, à l’automne 2009, la Pioche avait fait le grand saut de l’autre côté de la Manche sans avoir terminé sa formation au centre du Havre Athletic Club. Un transfert contesté par le club normand, arguant que le joueur et sa famille avaient signé un contrat de non-sollicitation, avant que l’affaire ne s’arrange finalement à l’amiable.


À quinze ans, le cadet de la fratrie Pogba enfile son premier maillot bleu. Très vite, Mankowski en fait son capitaine : « Il a cette âme de leader, même s’il n’avait pas besoin de beaucoup parler dans le vestiaire. Sur le terrain, tous les ballons passaient par lui. En dehors, il mettait l’ambiance. » Dans la promo de Jesse Lingard, Rafael ou encore Will Keane, le milieu de terrain tape dans l’œil des fans mancuniens. « On ne se disait pas juste : "On va retenir son nom pour le futur", mais plutôt : "Ce gars-là va percer", situe Barney Chilton du fanzine Red News. Certains voyaient de l’arrogance dans son jeu, mais il suffisait de voir ses highlights pour comprendre qu’il avait une présence, une puissance et un rythme de jeu au-dessus de la moyenne. »


« Il pleurait, il ne dormait pas »


Le Diable rouge est alors l’un des seuls Tricolores à évoluer dans un club d’une telle envergure, « mais il restait simple humainement. Il ne cherchait pas du tout à écraser les autres » , assure Mankowski. Pogba sait déjà ce qu’il veut. Reste qu’il risque de tout perdre, comme tant d’autres avant lui, en cédant à l’impatience. Après tout, qui est Paul Pogba, en 2012, pour envoyer valser les plans d’une pointure comme Alex Ferguson ? Lorsqu’il comprend que sa pépite française ne souhaite pas prolonger son contrat à MU, Sir Alex prend la peine d’aller voir la maman de Pogba en personne et fait aussi appel à un certain Patrice Évra. « La Pioche est un comme un fils pour moi, assénait le Pat’, dans un entretien au journal La Repubblica, en 2014. Ferguson m’avait envoyé à sa maison pour le convaincre de rester. Il pleurait, il ne dormait pas, car il savait qu’il pourrait devenir plus fort que Vieira, mais il avait fait son choix. Ferguson savait que Pogba deviendrait très fort, mais il ne pouvait pas forcer sa décision. » Entre-temps, un nouvel élément de taille s’est greffé au clan Pogba : l’agent Mino Raiola.

Le 3 juillet 2012, Ferguson annonce officiellement que Paul Pogba quitte Manchester United sur le site du club. Non sans amertume : « Nous sommes déçus. Il nous a manqué de respect. Pour être honnête, je préfère le voir loin de nous » , lance Sir Alex. Dès l’année suivante, la Pioche s’impose dans le XI de la Juve et soulève son premier Scudetto, avant de ponctuer la saison par un sacre au Mondial U20. Oui, c'était gonflé.

Par Florian Lefèvre Propos de Pierre Mankowski recueillis par FL.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 32 minutes Leeds enchaine 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 162