1. //
  2. // Analyse

Le marché bouché des défenseurs

Hormis Hummels, Benatia et Umtiti, les défenseurs centraux ne sont pas les stars du mercato. Une habitude qui, cette année, peut s’expliquer par une certaine frilosité des clubs anglais, pourtant très limités dans ce secteur de jeu.

Modififié
949 45
Tout avait pourtant bien commencé. Démarré en Allemagne dès le mois de mai, le jeu des chaises musicales (qu’on utilise généralement davantage pour évoquer les mouvements des attaquants et des milieux de terrain) concernant les défenseurs centraux était censé s’enflammer très vite. Mats Hummels, l’un des gros poissons du secteur, était en effet capturé dans les filets du pêcheur munichois, habitué à aller se faire plaisir dans les eaux de Dortmund. Finalement, si ce transfert a bien accouché du départ de Mehdi Benatia, passé du Bayern à la Juventus, cela ne se sera réalisé que deux mois après l’épisode Hummels. Et depuis ? Bah pas grand-chose. Preuve s’il en faut que le mercato des défenseurs centraux est toujours plus délicat (ou moins surprenant) et moins emballant (ou plus raisonnable) que celui des autres postes.


À l’heure où le marché des milieux de terrain s'agite autour du feuilleton Paul Pogba et que celui des attaquants a déjà fait des heureux et des malheureux – en vrac, citons Arkadiusz Milik qui remplace Gonzalo Higuaín qui remplace Álvaro Morata qui remplace Jesé Rodríguez qui remplace Zlatan Ibrahimović, Wissam Ben Yedder et Luciano Vietto qui remplacent Kevin Gameiro et Fernando Llorente… –, le marché des arrières axiaux, lui, semble au point mort. Un peu comme celui des gardiens de but.

Choper un chef de défense, mission impossible ?


À bien y réfléchir, cette situation n’est pas franchement rare. Chaque été, c’est une galère totale pour faire bouger les meilleurs défenseurs centraux de la planète. Aujourd’hui, qui pourrait convaincre les clubs de Vincent Kompany, Pepe, Thiago Silva, Gerard Piqué, Jérôme Boateng ou Daley Blind de lâcher leur roc ? L’an dernier, Sergio Ramos a sérieusement été annoncé partant. Comme Marquinhos ou Javier Mascherano cette année. Mais aucun d’eux n’a véritablement pu envisager la suite de sa carrière ailleurs que dans son équipe actuelle. La principale raison de cette absence continuelle de folie estivale ? Elle est simple et évidente. Un défenseur fait moins rêver les supporters qu’un avant-centre, ou qu’un milieu créateur. Et du coup, même si l’on parle de denrées rares – ce qui explique aussi pourquoi les dirigeants refusent très souvent de se séparer d’un patron défensif pour un coût « normal » –, on ne compte pas énormément d'offres impossibles à refuser pour les clubs propriétaires (sauf quand on s’appelle Manchester City).

La Premier League doit accélérer


Voilà pourquoi le marché met du temps à se décanter. Et voilà notamment pourquoi la majorité des gros de Premier League, qui ont un besoin urgent de joueurs de ce type, n’arrivent pas à trouver leur bonheur. Après l’officialisation du transfert de Benatia, on pouvait par exemple s’attendre à une ouverture de porte pour Leonardo Bonucci, ardemment courtisé par Chelsea et City. Que nenni : pour déraciner un des éléments du trio défensif turinois, il aurait sûrement fallu balancer 70 millions nets. Et encore, il aurait fallu prendre en compte les souhaits des principaux intéressés. Du coup, City, qui s’est également pris un beau râteau par Aymeric Laporte, s’est retourné vers John Stones, qui doit changer de maillot depuis un an et demi mais qui est toujours chez les Toffees pour le moment. De son côté, Everton a essayé d’anticiper la perte de son joyau par Ashley Williams mais se heurte à un Swansea gourmand. Quant aux Blues, ils ont préféré se faire remarquer par leur belle plus-value sur la cession de Papy Djilobodji (acheté trois millions et demi, revendu neuf) plutôt que de se concentrer sur la venue d’Antonio Rüdiger, de Kostas Manolas ou de Kalidou Koulibaly. Enfin, que dire d’Arsenal, qui n’avance absolument pas dans sa recherche au suppléant de Per Mertesacker (blessé plusieurs mois), et de Liverpool, qui va commencer la saison avec une charnière Sakho-Lovren loin d’être rassurante ?

Finalement, seul Manchester United a réussi son coup en Angleterre en enrôlant Éric Bailly dès le mois de juin (40 millions pour un mec qui ne compte qu’une seule saison complète, quand même). Dans le reste de l’Europe, le BvB a pris Marc Bartra à Barcelone, Barcelone a chipé Samuel Umtiti à notre Ligue 1… et c’est tout. Parce que les tops clubs d’Allemagne, d’Espagne, de Ligue 1 et d’Italie ont ce qu’il faut ? Oui. Mais aussi parce que la Premier League juge plus opportun d’aligner 100 millions pour un Pogba que sur un Varane. Une chose est sûre : si un monstre défensif change de paysage, d’autres suivront le mouvement et feront de même.

Par Florian Cadu
Modifié

Dans cet article

Comme pour les numeros 9, le marché est bloqué par la rareté du produit.Les grands clubs ne vont pas lâcher des éléments difficiles à remplacer.
Sinon je ne sais pas ce que fait Blind dans votre liste de trés bon DC.
Vahiruascz Niveau : DHR
Et Diego Carlos au FCN on en parle pas?
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
C'est beau la fidélité d'Aymeric Laporte mais à ce rythme là il est en train de se faire doubler par tous ses concurrents, c'est bien dommage. Il avait peur de quoi en allant à City ? D'apprendre avec Guardiola ? De Mangala et Otamendi ?
saucissonbière Niveau : CFA2
Le jeu des chaises musicales s'appliquent davantage aux gardiens quand même !
L'attaque fait lever les foules mais la défense fait gagner des titres.

Michael Jordan
Message posté par Mad max
L'attaque fait lever les foules mais la défense fait gagner des titres.

Michael Jordan


"Envoyer un long ballon dans les 22 c'est comme ca qu'on fait progresser l'attaque" Christophe Lacroix.

Tant qu'a citer des tactiques de sport qui ont rien a voir avec le foot.
Saint Jacky Niveau : DHR
C'est le poste où tu as besoin d'être complémentaire et donc de connaitre l'autre central, et ça ça ne se fait pas du jour au lendemain. Même si pour Hummels et Boateng ce n'est pas un problème.
Un défenseur central doit rentrer dans un certain profil d'équipe. Tout est une question de contexte.

Par exemple, Godin, tu peux pas le faire évoluer au Barça. Et pourtant, si faut aller au charbon, c'est dans le top 5.

La meilleure paire d'Europe ça reste pour moi Pepe - Ramos. Godin - Miranda c'était du très lourd aussi, mais on a un peu perdu de vue ce dernier.

Mettre 50M sans réfléchir à la complémentarité de ta paire de centraux c'est juste stupide (CF Mangala).
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par malamatinho
Un défenseur central doit rentrer dans un certain profil d'équipe. Tout est une question de contexte.

Par exemple, Godin, tu peux pas le faire évoluer au Barça. Et pourtant, si faut aller au charbon, c'est dans le top 5.

La meilleure paire d'Europe ça reste pour moi Pepe - Ramos. Godin - Miranda c'était du très lourd aussi, mais on a un peu perdu de vue ce dernier.

Mettre 50M sans réfléchir à la complémentarité de ta paire de centraux c'est juste stupide (CF Mangala).


Je suis d'accord avec le fond de ton commentaire et pourtant je m'inscris en faux sur 3 trucs en 4 phrases :

Godin au Barça je vois ce que tu veux dire, mais bon ça n'a pas empêché Puyol d'y effectuer une carrière plutôt correcte (litote)

Godin-Gimenez > Godin-Miranda. OK sur ta meilleure paire défensive - si tu pars du principe que la défense de la Juve est un trio.

Je pense que Mangala a été recruté pour faire la paire avec Kompany, ce qui n'eut pas été si ridicule que ça dans l'esprit.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2


Le nouveau Phil Jones
Note : 1
Message posté par Le Baldé Vampire
C'est beau la fidélité d'Aymeric Laporte mais à ce rythme là il est en train de se faire doubler par tous ses concurrents, c'est bien dommage. Il avait peur de quoi en allant à City ? D'apprendre avec Guardiola ? De Mangala et Otamendi ?


Il est bléssé en ce moment non?
Il a peut-être pas voulu prendre le risque d'arriver blessé dans un club et cirer le banc 1 saison si son/ses concurrents sont en forme
Note : 1
Je ne vois pas trop ce que vous cherchez à prouver dans cet article en fait...

Vous avouez que des mouvements de centraux il y en a eu...mais que les meilleurs sont difficile à obtenir ? Ok.
clement6628 Niveau : CFA2
Les très très grands défenseurs, il y en a très peu. Et ils jouent tous dans les meilleurs clubs mondiaux. Déjà, ça limite les choses.
Après, il y a quand même plusieurs très bons défenseurs évoluant dans des équipes davantage niveau "Europa League - phases de poules Ligue des Champions" et c'est assez étonnant de ne pas voir certains clubs, en l'occurrence de Premier League, faire le forcing. Je pense à De Vrij, Miranda, Laporte, Musacchio, Garay, Manolas... Sans parler de tous les excellents défenseurs qui sont des doublures dans les top clubs ! Car au final, tous les cadors ont trois ou quatre très gros défenseurs, que ce soit Barcelone (Piqué, Mascherano, Umtiti), Munich (Boateng, Hummels, Martinez, Badstuber), Turin (Bonnucci, Chiellini, Barzagli, Benatia, Rugani), Atletico (Godin, Gimenez, Savic), Dortmund (Sokratis, Bartra, Ginter, Bender), Paris (Silva, Marquinhos, David Luiz), Real (Pepe, Ramos, Varane)...
Au final, c'est incompréhensible que les clubs de Premier League ne fassent pas l'effort ! Quand ils dépensent des cinquantaines de millions sur des gamins de 19 ans qui ont fait 6 bons mois, des vingtaines de millions pour leur cinquième ou sixième milieu offensif ou des dizaines de millions sur des joueurs de L1 qui ne survolent pas le championnat, ne me dites pas qu'ils ne peuvent pas faire l'effort. L'argument que ça ne fait pas lever les foules, j'y crois moyen. Surtout que les titres ou les gros parcours européens font lever les foules, et pour ça il faut des défenseurs de qualité.
Y a Mustafi qui est à vendre, Arsenal a fait une offre et Chelsea serait dessus.

Le niveau des DC en Angleterre est catastrophique, je suis étonné que le mercato des deux Manchester ne se soit pas d'abord axé là-dessus (DC et latéraux d'ailleurs). Quand on voit qu'Alves a finalement quitté le Barça gratuitement, Pep est passé à côté d'une sacrée affaire.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
949 45