En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Le jour où Nantes a corrigé l'OL

Il y a quinze ans, le FC Nantes Atlantique est mal en point, alors que l'Olympique lyonnais de Bernard Lacombe espère au moins une place sur le podium. Pourtant, au cours de 90 minutes de folie, le FCNA inflige une leçon de jeu collectif et claque six buts à Jacek Bak et ses copains.

Modififié
12 février 2000, dixième minute de jeu : Lyon recule face à un intense pressing nantais, et Grégory Coupet est obligé de jouer long pour gagner un peu de temps et d'espace. À la retombée, les Jaune et Vert n'attendent pas. Le ballon file vers Carrière, qui remise sans contrôle pour Da Rocha. En trois passes, dans un génial moment de jeu à la nantaise, le meneur de jeu des Canaris se retrouve en position de servir Sibierski en retrait. La frappe est imparable. Pour Coupet, c'est déjà le troisième ballon à aller chercher dans ses filets. La Beaujoire y croit à peine, mais jubile, en chantant l'hymne préféré des stades de foot français depuis 98 : « Et un, et deux, et trois zéro ! »

Vidéo

Le bug lyonnais de l'an 2000

Pourtant, sur le papier d'avant-match, le favori est incontestablement l'OL. Aux portes du podium, les Gones n'imaginent pas perdre à la Beaujoire. Philippe Violeau annonce sobrement le plan d'avant-match à Dominique Armand, au micro de Canal + : « L'objectif est de ne pas prendre de buts, et ensuite, on verra. » Autrement dit : si on n'est pas capable de marquer sans Sonny Anderson, on peut au moins prendre un point. Car si le Brésilien est absent, tout comme Florent Laville, la liste est bien plus conséquente côté nantais. Piocelle, Ahamada, Berson, Gillet et Monterrubio font défaut et obligent Denoueix à quelques menus ajustements. Savinaud, l'homme-couteau suisse, passe notamment au milieu, devant la défense. Mais même sans cela, Lyon n'a pas grand-chose à craindre d'une équipe ex-æquo avec le premier relégable.

Les Lyonnais sont-ils alors coupables d'un surplus de confiance ? C'est en tout cas l'avis partagé par Coupet et Violeau, avec le recul. « On y est sûrement aller trop facile. On a sûrement abordé le match un peu la fleur au fusil, parce que Nantes était dans une saison difficile » , avoue Grégory Coupet. « De toute façon, on ne s'attend jamais à prendre 6 buts comme ça. C'est quelque chose qui vous pète à la gueule, sans avertissement. Sinon, on aurait fait autrement... » Violeau abonde en ce sens et regrette : « On leur a facilité la tâche. C'est exceptionnel qu'ils puissent renverser la vapeur comme ça et c'est forcément dû à des manquements. On a mal abordé la rencontre et on n'a pas réussi à relever la tête ensuite. » Car en dix minutes, la messe est dite. Lyon explose.

« Merveilleusement bien »

Les Nantais jouent ainsi crânement leur chance d'entrée de jeu et retrouvent soudainement leurs vertus offensives. En fait, ce sont les principes de jeu de Raynald Denoueix qui se retrouvent dans 90 minutes presque parfaites et conformes à la tradition de l'école nantaise. À chaque ballon perdu, les Lyonnais sont harcelés, haut. À chaque récupération, les mouvements se déclenchent, les appels se multiplient et le ballon circule. Les Canaris impressionnent par leur volonté de jouer rapidement et vers l'avant. Au micro de Canal +, Eric Besnard ne cesse d'être ébahi. « Les Nantais jouent merveilleusement bien » , aidés parfois par un Coupet pas au meilleur de sa forme. Il s'en faut de peu et d'un « Cavegol » bien maladroit pour en rester à 3-0 dans la première demi-heure. Seul Tony Vairelles maintient alors une once d'espoir pour les visiteurs, d'une belle frappe enveloppée. L'espoir est de courte durée. Charles Devineau, auteur du match de sa carrière, douche les Lyonnais avec une frappe splendide de son mauvais pied avant la mi-temps. À 4-1, l'enjeu n'est vraiment plus dans le nom du vainqueur, mais dans le résultat final. Même Lacombe a abandonné après la pause : « Quand vous passez à travers pendant les 10 premières minutes comme ça... […] Vous pouvez faire n'importe quoi... »

Calottes et leçons

Or, la rouste n'est pas finie. Il y a un joueur du FC Nantes-Atlantique qui compte bien alourdir l'addition, Alain Caveglia. Aujourd'hui, Philippe Violeau s'en montre certain : « Il a dû les remonter à bloc pendant toute la semaine. Le connaissant, il avait sans aucun doute mis une croix sur son calendrier. » Prêté pendant l'hiver, privé de temps de jeu par Vairelles et Anderson, mais joueur emblématique du club, « il avait une revanche à prendre. C'est aussi pour cela que Nantes avait une motivation supérieure dans ce match » . Pendant toute la deuxième mi-temps, les Canaris ne baissent donc pas le pied. Le jeu continue d'être léché. Les ballons sortent proprement de la défense, quitte à prendre quelques risques. Caveglia n'en profite pas. Mais deux buts viennent achever le spectacle : Devineau par une nouvelle frappe imparable – du bon pied cette fois-ci – puis Jean-Marc Chanelet, opportuniste sur un nouveau coup franc relâché par Coupet, en fin de match.

Vidéo

Ce jour-là, l'OL confirme alors sa fragilité de l'époque sans Anderson. Coupet s'en souvient. La présence du buteur brésilien « était importante pour nous. Elle changeait le comportement de l'adversaire. Avec lui, l'adversaire avait moins de liberté d'action » . Pour Philippe Violeau, cependant, il n'y a pas que du négatif à tirer de cette déroute. C'est même le genre de matchs qui ont servi de point de départ aux succès lyonnais. « Ça fait du bien parfois de prendre une calotte comme ça. On n'était pas assez pointilleux encore. Les années suivantes, on perdait très peu, même à l'extérieur. C'est ce qui a fait la différence. » Côté nantais, c'est aussi un moment important pour la suite. À la suite de ce match, la troupe menée par Denoueix et Carrière parvient à se sauver péniblement grâce à un petit but au Havre, inscrit par un jeune joueur entré à la fin de ce Nantes-Lyon : Marama Vahirua. Un an plus tard, dans la continuité, le même Vahirua inscrit un autre petit but qui suffit en fin de saison. Cette fois-ci, les Nantais célèbrent à la Beaujoire un huitième titre de champion, face à Saint-Étienne, et laissent les Lyonnais deuxièmes.

La leçon nantaise en intégralité
Vidéo


Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23