1. //
  2. //
  3. // Résumé

Le Havre au contact, Lens le perd et Sochaux relégable

Une 36e journée de Ligue 2 riche en émotions et en buts. Le Havre s’est éclaté et en a fait de même de Nîmes. Niort s’est fait peur, mais prend un peu d’air, tandis que Lens et Sochaux ont fait la mauvaise opération du jour.

Modififié
145 3

Sochaux 2-3 Auxerre

Buts : Berenguer (28e), Sao (80e) pour le FCSM // Guirassy (49e), Sefil (79e) et Aye (94e) pour les Auxerrois

Les Sochaliens poussent et dominent largement des Auxerrois timides en début de match. Ils font tout ce qu’il faut, même dans la dernière passe, c'est compliqué. Sauf à la 28e quand Berenguer ouvre le score. Trop sûrs de leur acquis, les Sochaliens se font rejoindre après un but de Serhou Guirassy juste après le retour des vestiaires, avant que la partie ne bascule dans une autre dimension. À la 79e, Sohny Sefil donne l’avantage à l’AJA, mais Moussa Sao fait le show et égalise dans la foulée pour maintenir Sochaux en vie. Les Doubistes auraient même mérité mieux avec une frappe monumentale qui s’écrase sur la barre en toute fin de match. Et comme dans un film, il était écrit que Sochaux ne s’en sortirait pas ce vendredi soir. À la toute dernière minute, Florian Aye fait mal aux locaux et offre une victoire inespérée aux Auxerrois. La relégation menace plus que jamais Sochaux.

Le Havre 3-1 Nîmes

Buts : Mousset (16e), Gimbert (44e), Mendes (61e) pour le HAC // Mounié (77e)pour les Crocos

Déjà sauvée, la meilleure équipe de Ligue 2 de la phase retour semblait sans envie ce soir. Dans un match que les locaux ne pouvaient pas perdre pour pouvoir encore prétendre à la montée, Le Havre a fait le taf et plutôt bien. Les Normands ont mis un quart d'heure avant d'ouvrir les hostilités par Lys Mousset, qui ouvre le score et obtient le combo penalty-carton rouge de Mathieu Michel ensuite. Sauf que Gimbert, perturbé par les lasers des supporters et une attente interminable, se rate, puis se rattrape peu de temps après. 2-0 à la pause. Plus que 3 pour revenir à égalité parfaite avec Metz, 3 points devant avant le coup d'envoi et avec 5 buts d'avance au goal average. La reprise n’est que plaisir en supériorité numérique pour Joseph Mendes qui triple la mise d’un joli piqué. La réduction du score des Crocos n’y changera rien, Le Havre est toujours là et met la pression sur Metz qui se déplacera chez le dauphin Dijon, dimanche.

Lens 0-1 Paris FC

But : Tahrat (3e)

Le Paris FC ouvre d'entrée le score, sur une très belle reprise du droit de Tahrat dès la 3e minute. Lens n’est pas du tout dans son match et souffre énormément face à des Parisiens qui semblent encore croire au maintien. Le double mètre du Mauritanien Abdoul Ba sauve même le 0-2 sur sa ligne peu avant la pause. Lens n’a rien offert en cette première période, mais le public des Sang et Or n’est pas rancunier ce soir et est toujours aussi beau. Les supporters du Racing poussent pour voir leur équipe revenir dans la partie. Les joueurs nordistes le leur rendent bien, mais rien n’y fait, Lens fait la mauvaise opération dans la course à la montée. Paris est encore en vie. Petite vie, mais quand même.

Red Star 1-0 Bourg-Péronnas

But : Bouazza (75e)

C'était le match à ne pas regarder ce vendredi soir : aucun tir cadré en première mi-temps malgré dix premières minutes intéressantes du Red Star. Au retour des vestiaires, le seul fait d’armes des Burgiens est un tir sur le poteau. Le Red Star, lui, est bien décidé à ne rien lâcher dans son rêve de Ligue 1 et réussit finalement à débloquer le tableau d'affichage, grâce à Bouazza, qui reprend nickel un centre parfait du très travailleur Anatole Ngamukol. 1-0, score final et un rapproché sur Le Havre et Metz.

Brest 0-2 Évian TG

Buts : Kaye (18e) et Kamin (72e)

Malgré un Cédric Barbosa très remuant durant toute la première période, c’est Yan Kaye qui débloque le score et propulse virtuellement l’ETG hors de la zone de relégation avec la défaite provisoire et simultanée de Niort, à la mi-temps. Même schéma en 2e mi-temps, l’ETG est bousculé, mais réaliste. Morgan Kamin reprend à bout portant un tir sur le poteau. Joan Hartock n’y peut rien, et les Brestois s’inclinent. Évian a fait le taf et a pu sortir de la zone dangereuse. Merci à Auxerre et gros bisous.

Laval 1-1 Clermont

Buts : Couturier (2e) pour les Tango // Hunou (63e)

Pas le temps de niaiser à Laval, avec un but après deux minutes de jeu grâce à Malik Couturier. Pourtant encore dans la course à la 3e place, les Clermontois tombent à nouveau dans leurs travers en entamant leur match de la pire des manières. Habitués au renversement de situation cette saison, les Auvergnats n’ont pas montré grand-chose avant la pause. C’est tranquillement que les Lavallois ont donc pu rejoindre les vestiaires avant que leur adversaire ne retrouve un peu d’orgueil. Copieusement dominés au retour des vestiaires, les Tango n’ont pas su résister aux salves de Clermont et d’Adrien Hunou, qui s’est projeté rapidement vers l’avant tout au long de la rencontre. Laval mais ne crache pas sur ce résultat.

Tours 1-2 Niort

Buts : Santamaria (14e) pour les Tourangeaux // Dabasse (82e) et Koné (91e) pour les Chamois

Le Tours FC n’a jamais perdu un match cette saison à domicile après avoir marqué le premier but. C’est donc tout naturellement que Baptiste Santamaria a tenu à mettre les siens à l’abri dès la 13e minute. Un but qui cache néanmoins la forêt, tant la première période de ce match était inintéressante. À la reprise, Tours procède en contre, alors que Niort, constipé, décide de pousser comme jamais. Et sans un gros raté peu après la reprise, les Chamois niortais auraient pu égaliser. Ce n’est que partie remise, puisqu'Adrian Dabasse, à peine entré en jeu, se la joue Hatem Ben Arfa et envoie une merveille de frappe enroulée du gauche dans la lucarne opposée. Les joueurs de Jean-Philippe Faure sont bien décidés à ne pas laisser l’ETG leur passer devant et s’imposent en toute fin de match grâce à Seydou Kone. Pas encore étouffés, pas encore sauvés non plus. Niort ni dedans.

Créteil 2-2 Ajaccio

Buts : Dabo (7e, 15e) pour les Cristoliens // Videmont (12e) et Panyukov (89e) pour les Corses

Les Ajacciens n’ont besoin que d’un point pour assurer leur maintien. Face à une équipe joueuse, le début de match est totalement fou. Créteil ouvre rapidement le score grâce à un match de porc de Bagaly Dabo qui cavale beaucoup trop vite pour la défense corse. Hugo Videmont a beau faire illusion pendant 4 minutes, c’est ce même Bagaly qui vient doubler la marque pour les siens. À la reprise, les Cristoliens se laissent endormir par des Ajacciens qui auraient pu, qui auraient dû sans doute, revenir dans la partie et prétendre à mieux qu’une défaite, un peu injuste. Et dans les tout derniers instants du match, Andrey Panyukov se la joue Zorro et retourne Créteil. Score final, 2 buts partout. Ajaccio se sauve et enfonce Créteil dans la zone rouge.

  • Résultats et classement de Ligue 2

    Par Ludovic Uytdenhoef
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    C'est dommage pour le HAC, ça aurait pu le faire cette année, la ville a bien besoin de ça surtout pour les festivités de l'année prochaine. Mais Metz fera le boulot et on aura un beau derby dans l'élite.
    Neologist Niveau : DHR
    Putain mais Niort ! Une victoire face à Créteil au prochain match et ce sera peut-être suffisant. Dans le pire des cas, ça sentira très bon ! En espérant que Sochaux ne descende pas non plus...

    Et pour la montée, je pense que c'est du 60-40 pour Metz. Ca dépendra en grande partie de leur match à Dijon (où je ne les vois pas gagner perso). Mais sur les 2 derniers matchs en tout cas, c'est du même acabit pour les 2 équipes donc bon. Ne pas oublier le Red Star mais honnêtement je n'y crois pas trop. Allez Le Havre !
    La course à la montée va être disputée jusqu'a la dernière journée à ce rythme. Même si je crois que le Red Star a perdu plus qu'un match le week-end dernier à St Symphorien...
    Hier ils ont réagi de la meilleure des manières en montrant qu'ils ne vont rien lâcher jusqu'a la fin de la saison.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    145 3