1. //
  2. // Ligue 1 & 2
  3. // Économie
  4. // Billetterie

La TVA pour tous !

Le prix des places va-t-il augmenter en L1, voire même en L2 ? Avant de pointer immédiatement le vilain « foot business » , la mauvaise blague nous vient d'abord de Bruxelles. Pour faire vite, les matchs de foot vont désormais tous devoir payer la même TVA sur le prix des billets, sur ordre des « bureaucrates » européens. Avec le risque que les clubs répercutent en bons commerçants la « méchante fiscalité » sur la billetterie. Monaco ne serait pas concerné, toujours ça de gagné pour les supporters du Rocher !

Modififié
46 24
Pendant que le PSG se lamente sur le fair-play financier avec lequel l'UEFA muselle son pouvoir de nuisance en Champions League, l'ensemble du foot pro tricolore vient lui aussi de recevoir un sale coup pécunier venu d'en haut, c'est-à-dire de l'UE. Cette fois, la commission européenne lui a asséné le coup de massue. À partir du 1er janvier prochain, l'État imposera une TVA de 5,5% sur tous les billets des matchs de foot et des autres manifestations sportives. Auparavant, dans l'Hexagone, ne s'appliquait qu'une taxe sur les spectacles que chaque commune s'avérait libre ou non d'utiliser, en en choisissant d'ailleurs les taux, généralement autour de 10%. Le PSG en 2012 avait ainsi - en vain - essayé d'y échapper en réclamant une exonération. La ville de Paris n'avait pas souhaité se priver de cette recette non négligeable. « Ce qui est certain, précise Christophe Lepetit du Centre de droit et d'économie du sport de Limoges, c'est que la suppression de la taxe sur les spectacles et son remplacement par la TVA à taux réduit va venir réparer une certaine "anomalie", puisque elle impactait les clubs de façon différente. Dès lors, cela va rétablir une certaine équité entre les clubs. » Fini ainsi la bonne fortune par exemple de Bordeaux ou Lens qui n'avaient pas à s'y soumettre.

250 000 euros de recettes en moins


Mais globalement quelle conséquence ? Pour résumer, disons que chacun verra midi à sa porte et que les supporters risqueront à chaque fois de régler le différentiel. Et cela, malgré le petit geste du gouvernement qui a opté pour un petit 5,5% - au lieu des 20% longtemps évoqués du côté de Bercy et qui inquiétaient pour le coup véritablement l'ensemble du monde sportif, jusqu'au CNOSF pour une fois sur la même ligne que la LFP - plutôt favorable aux « entrepreneurs » de l'UCPF. « Le prix des places va inéluctablement augmenter, prédit l'économiste Bastien Drut, car les clubs français ne sont pas dans une santé financière suffisamment bonne pour abandonner une partie, même faible, de leurs recettes de billetterie. Cela étant dit, il faut rappeler que les places de Ligue 1 sont peu chères par rapport aux grands championnats européens. » De fait, si quelques pensionnaires de L1 ont de bonnes raisons de râler, pris dans son ensemble, le bilan risque plutôt au final de se révéler positif, voire une opportunité pour faire passer la pilule d'une possible hausse du ticket auprès du public. « Il existe deux cas de figures, détaille Christophe Lepetit. Pour les clubs non exonérés de taxe sur les spectacles : l'application d'un taux de TVA à 5,5% devrait générer globalement une certaine économie, puisque le taux de taxe sur les spectacles pouvait s'avérer supérieur à ce niveau. En revanche pour ceux exonérés de taxe sur les spectacles, cela va engendrer un surcoût. Avec la situation économique précaire de certains, même limité - cela ne représente jamais "que" 250 000 euros pour des recettes de 5 millions d'euros -, cela va être mal vécu par certains dirigeants. »

L'État abandonne le taux à 20%


Car la grosse différence entre la France et le reste de l'Europe tient surtout au taux de remplissage des enceintes et surtout au pourcentage bien moindre de la billetterie dans leur budget. Une réalité très particulière, liée à la très forte dépendance aux droits télés, dont on a pu observer l'importance avec les débats sur les horaires des rencontres de L2 (et le combat de SOS Ligue 2). « La répercussion de cette nouvelle taxe sur le prix des billets serait à mon avis une mauvaise chose alors que le contexte économique et social est délicat pour les fans des clubs, nuance toujours Christophe Lepetit. Elle serait peut-être à réaliser sur les publics plus bankable que les ultras ou les groupes de supporters. Les clubs concernés par une rénovation ou une construction de nouveau stade pourraient également envisager d'intégrer cette répercussion sur leurs tarifs de vente d'espaces commerciaux ou de sponsoring. » En tout cas, au regard de l'argent englouti dans les infrastructures de l'Euro 2016 par les collectivités – qui, faute du régime mixte provisoire envisagé jusqu'en 2017, devront renoncer aux rentrées de la taxe sur les spectacles - et par l'État, qui va de son côté devoir oublier les 30 millions découlant d'un taux à 20%, il serait peut-être nécessaire et justifié de penser à une loi concernant un encadrement du tarif des abonnements et des sièges, tout comme les loyers dans les grandes villes. Certes, le temps n'est pas aux mesures sociales.

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

" Monaco ne serait pas concerné, toujours ça de gagner pour les supporters du Rocher !"

Que c'est bon de ne pas faire partie de cette usine à gaz européenne. ^^
JalovesbigTits Niveau : Ballon d'or
c'est mon gamin de 5 ans qui a écrit l'article je crois!
Bierre PourDieux Niveau : DHR
Donc certains clubs étaient exonérés de taxe sur le spectacle et d'autres non?
Peut-être est-ce un élément d'explication du comportement de certaines équipes (Sochaux, Valenciennes, Brest... Désolé pour les supporters) dont on ne peut probablement pas considérer les prestations comme un "spectacle".
Note : 1
Monaco exempté comme toujours, mais bon vu qu'y a personne au stade ça change pas grand chose. Euh sinon, le prix du billet devrait augmenter à l'avenir donc la qualité du spectalce devrait logiquement augmenter, ça me parait une règle rationnelle ah cette fois ci c'est la L1 entière qui est exempté de cette règle.
toujours ça de gagné*

Que c'est bon les fautes d'accord sur SoFoot
anteouane Niveau : DHR
Donc en fait, mis à part Bordeaux et Lens,les clubs paieront désormais une taxe à 5,5% au lieu d'environ 10%. Et on nous annonce ça comme une mauvaise nouvelle..
Message posté par anteouane
Donc en fait, mis à part Bordeaux et Lens,les clubs paieront désormais une taxe à 5,5% au lieu d'environ 10%. Et on nous annonce ça comme une mauvaise nouvelle..


Avec cette économie, on va pouvoir acheter plein de petits Auriers!
Johnny Equerre Niveau : District
3ème ligne, barbarisme.

Statut Facebook de Larousse, daté du 20 septembre 2012 :

Ne pas utiliser à tort le mot pécunier pour pécuniaire. La forme pécunier/pécunière n'existe pas.
L'adjectif pécuniaire signifie « qui a rapport à l'argent ». Ex. : les étudiants bénéficient bien souvent de l'appui pécuniaire (et non pécunier) de leurs parents.
L'emploi fautif de pécunier (ou pécunière) pour pécuniaire s'explique par le fait que la finale en -iaire attribuée à un adjectif masculin, a pu paraître incongrue et l'usage lui a substitué une finale fautive en -ier.

Je suis presque aussi chiant que l'article, tiens.
M.Manatane Niveau : CFA
"les places de Ligue 1 sont peu chères comparé aux grands championnats européens"
Les matches anglais sont souvent indécis jusqu'au bout,alors que ceux de Ligue 1 s'apparentent souvent à un "but vainqueur".

Au train où vont les choses, je suis curieux de voir la tronche de l'immonde Thiriez quand son prix de réserve éhonté sera refusé par les diffuseurs, qui commenceront alors à dicter leurs propres prix.
"les places de Ligue 1 sont peu chères comparé aux grands championnats européens"

Mais nous n'avons pas un grand championnat Européens, tout est dit.
Ahh, Monaco. J'attend avec impatience le premier "mais ça a toujours été comme ça" pour justifier l'inégalité au sein d'un même championnat.
AirForceOne Niveau : CFA2
Déjà que supporter paris ça coûte cher alors la ça sera intenable. Pour un grand match il faut Payer 60? minimum pour avoir une place convenable
Message posté par anteouane
Donc en fait, mis à part Bordeaux et Lens,les clubs paieront désormais une taxe à 5,5% au lieu d'environ 10%. Et on nous annonce ça comme une mauvaise nouvelle..


Moi j'ai compris les clubs payaient environ 10% à la ville demain ils paieront 10% à la ville + 5.5% de TVA à l'état.

Mais je me plante peut être
ben en fait j'ai relu l'article (une purge, c'est mal écrit) et je me suis planté.
Message posté par AirForceOne
Déjà que supporter paris ça coûte cher alors la ça sera intenable. Pour un grand match il faut Payer 60? minimum pour avoir une place convenable


"revons plus grand"
Au final tous les clus seront quittes donc je vois pas en quoi c'est une mauvaise chose. Mise a part le RCL qui devra rajouter un cran à la ceinture.

Je persiste à croire que Monaco devrait subir les mêmes règles que les autres clubs pour que d'un point de vue réglèment tout du moins il y ait une sorte d'équité. Comment un club peut payer des salaires sans être soumis aux mêmes taxes que les autres clubs du même championnat ?! Pareil comment la bande à moustachea pu négocier et tabler sur 50 millions d'€...

En même temps si on réfléchit comme ça il faudrait hormoniser la taxation des clubs à travers l'Europe. Mais vu le temps que ça a prit pour équiper les arbitres de mousse à raser pour tracer des traits sur l'herbe je suppose que l'harmonisation n'est pas au programme avant 2030.

Au final j'ai la vague impression d'être hors sujet !

Paris payait 10% à la ville, maintenant 5,5% à l'État. Celui qui a dit que les places du PSG seraient plus chères a pas dû lire l'article correctement...
Message posté par ajde59
Monaco exempté comme toujours, mais bon vu qu'y a personne au stade ça change pas grand chose. Euh sinon, le prix du billet devrait augmenter à l'avenir donc la qualité du spectalce devrait logiquement augmenter, ça me parait une règle rationnelle ah cette fois ci c'est la L1 entière qui est exempté de cette règle.


En même temps je comprends pourquoi le stade Louis II est vide .. Quand je vois le prix des packs pour la ligue des champions, et même pour les abonnés, c'est du vol !
De 90 à 540 euros !! (540, je ne parle pas de prestation VIP, non non ! Similaire à du carré or ou présidentielle...)
Est-ce que la TVA entraine la suppression de la taxe sur le spectacle?
Planusjambonbeurre Niveau : District
" il faut rappeler que les places de Ligue 1 sont peu chères par rapport aux grands championnats européens. »


Encore heureux t'imagines si pour aller te coltiner ETG-En Guigamp, tu devais payer le même prix que pour un ManU-Chelsea
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
46 24