1. //
  2. //
  3. // Interview Giuseppe Savoldi

« Jamais un joueur n'avait été payé aussi cher »

62 millions pour Sterling, 70 pour Martial, 75 pour De Bruyne. À chaque session de mercato, les chiffres s'envolent. En 1975, un homme avait devancé tout le monde : Giuseppe Savoldi dit « Beppegol » ou encore « Mister 2 Miliardi » , premier homme le plus cher de l’histoire du foot, qui fête aujourd'hui ses 69 ans.

Modififié
On peut dire que les dirigeants de Bologne et du Napoli ont été de sacrés précurseurs...
Oui, c’est un transfert qui a fait parler de lui dans le monde entier. Jamais un joueur n’avait été payé une telle somme. On parle quand même de deux milliards de lires, même s'il s'agissait en réalité d'1,4 milliard plus Clerici et la moitié de Rampanti. C’était incroyable !

Mais avant vous, quels étaient les chiffres des plus grosses transactions ?
Ça montait à 1 milliard, 1,1 milliard, pas plus. Je crois que c’était le prix de Marco Tardelli quand il est passé de Côme à la Juventus. C’est un prix qui avait déjà fait beaucoup parler. Alors imaginez le mien...

Et 2 milliards de lires, ça donnerait combien en euros aujourd’hui ?
Je ne sais pas trop, mais il y a quelque temps, j’avais lu qu’avec l’inflation, ça correspondait à peu près à 40 millions d’euros.

Et quel fut le retour médiatique ?
Toute l’Europe en parlait, parce que la ville de Naples avait beaucoup de problèmes d’argent. Une importante grève des éboueurs était en cours, il y avait des sacs poubelles plein les rues. Les journaux écrivaient que ces deux milliards auraient pu tout résoudre. Évidemment, il s’agissait de deux choses bien distinctes, mais bon c’était trop tentant de mettre ce « joli » titre en une.

« Je n’ai jamais été doué pour négocier mes contrats » Giuseppe Savoldi

Aviez-vous eu votre mot à dire dans ce transfert ?
Certainement pas. À l’époque, les joueurs passaient d’une équipe à l’autre et seuls les présidents décidaient. Bon, moi, la destination m’allait très bien hein, je passais un cap en signant au Napoli, c’était une équipe compétitive qui restait sur une deuxième place derrière la Juve l’année précédente.

Et puis, pas certain que le président de Bologne l’aurait bien pris si vous vous étiez opposé à ce transfert...
Ah, mais je répète, la parole du joueur n’était qu’une acceptation tacite de ce que décidait le club.

Gros transfert, et donc gros salaire ?
Pas franchement, je n’ai jamais été doué pour négocier mes contrats. À Bologne, je gagnais 30/40 millions de lires par an, et si j’en demandais 2 de plus, le président se vexait. Au Napoli, j’ai gagné 280 millions en quatre ans.

Et qu’a fait Bologne de tous ces sous ?
Aucune idée, mais je ne pense pas qu’ils les aient réinvestis. J’ai été remplacé par Clerici qui était compris dans l’affaire, et cela complétait leur effectif en fait. À l’époque, Bologne était une bonne petite équipe et n’avait pas besoin de plus.

De son côté, le Napoli a vite amorti l’investissement avec plus de 70 000 abonnés.
Le président Ferlaino savait très bien ce qu’il faisait et ne loupait jamais ses calculs, que ce soit en tant qu’ingénieur dans le bâtiment ou en tant que dirigeant de club. Il savait très bien que les Napolitains auraient répondu avec ce record qui n’a jamais été battu, même pas à l’époque de Maradona.

« Je me suis tout de suite intégré dans le "tissu" napolitain. J’ai accepté Naples, je l’ai comprise, je suis entré dans son ADN. » Giuseppe Savoldi

Aviez-vous été présenté en grande pompe ?
Rien de particulier, dans un hôtel pour la presse, puis au stade San Paolo pour les supporters, mais il n’y avait pas foule, c’était l’été, beaucoup de personnes étaient en vacances. En revanche, les visites médicales, je les ai passées en cachette pour ne pas attirer l'attention.

Un chiffre qui aurait pu être difficile à assumer, mais au lieu de ça, vous continuez à marquer comme si de rien n’était.
J’ai accepté ce transfert dans une équipe compétitive, dans le but de m’améliorer et de passer un palier. Je n’ai pas eu peur, au contraire, l’enthousiasme du public me motivait, et ce chiffre n’était qu’une raison supplémentaire pour me surpasser.

Votre mentalité bergamasque, très terre à terre, vous a aidé ?
Non, cela dépendait seulement juste de mon caractère et de ma façon d’être. Parmi les joueurs avec qui j’ai effectué ma formation, beaucoup ont lâché prise parce qu’ils ne supportaient pas la pression. Et pourtant, ils étaient eux aussi bergamasques.

En tout cas, un Bergamasque aimé par des Napolitains, ce n’est pas commun et ça fait une belle histoire.
Je me suis tout de suite intégré dans le « tissu » napolitain. J’ai accepté Naples, je l’ai comprise, je suis entré dans son ADN. J’ai également compris comment sont les Napolitains, la façon dont ils se comportent, ce qu’ils exigeaient de moi.

Avec votre arrivée, le Napoli était censé passer un dernier cap.
Je devais être la dernière pièce du puzzle pour donner l’assaut définitif au Scudetto, mais ça ne s’est malheureusement pas passé comme prévu. Moi, j’ai rempli mon rôle, malheureusement, quelque chose ou quelqu’un n’a pas fonctionné. Ce Napoli avait perdu sa pugnacité, il était essoufflé, un peu en fin de cycle (il se classera entre les 5e et 7e places durant les années Savoldi, ndlr).

« À 14 ans, j’ai été champion bergamasque de saut en hauteur avec 1m69, un joli petit record et en ventrale hein, pas en Fosbury. » Giuseppe Savoldi

Ce chiffre de deux milliards tend à faire de l’ombre à votre grosse carrière. Quel type d’attaquant étiez-vous ?
Un attaquant de surface comme il y en avait énormément à l’époque. Maintenant, ils bougent beaucoup plus, sont au service de l’équipe, mais moi, c’était tout l’inverse, il fallait que je sois servi par mes coéquipiers.

Pour faire parler votre jeu de tête, il paraît que votre passé de basketteur vous a beaucoup aidé ?
J’ai pratiqué énormément de sport et surtout le basket effectivement. Cela m’a permis d’affiner ma meilleure qualité : la détente aérienne, l’élévation, le timing et la perception de comprendre avant les autres où serait arrivé le ballon. Il s’agissait aussi de faire en sorte que mes coéquipiers me servent de la meilleure des façons, donc il fallait un excellent placement.

Le saut en hauteur aussi, non ?
À 14 ans, j’ai été champion bergamasque en sautant 1m69, un joli petit record (il mesure 1m75 aujourd’hui, ndlr) et en ventrale hein, ce qui limitait beaucoup mon élévation, ce n’était pas encore la Fosbury.

Vous atteignez 10 fois la barre des 10 buts dans votre carrière en Serie A, ce n’était pas rien à l’époque.
Oui, car les défenseurs étaient très durs, ils cognaient et c’est tout, ils étaient défenseurs dans le vrai sens du terme ! Je n’ai jamais atteint les 20 buts en un championnat par exemple, mais arriver à 10 buts, c’était beaucoup dans une époque où le catenaccio faisait rage. Aujourd’hui, c’est un foot moins agressif, il n’y a plus de marquage individuel, c’est de la défense en zone, il y a plus de liberté, le règlement protège beaucoup mieux les attaquants. Si j’avais joué maintenant, j’aurais sûrement marqué quelques buts de plus, même si c’est difficile de l'affirmer.

« On m'a fait chanter pour un disque qui s’appelle , la fameuse interjection napolitaine. Une vraie chanson d’amour. » Giuseppe Savoldi

Malgré vos 168 buts en Serie A, vous ne portez que 4 fois le maillot de l’Italie
Il y avait une concurrence folle : Anastasi, Pulici, Bettega, Graziani, Pruzzo qui a été sacré trois fois meilleur buteur de Serie A et qui n’a quasiment jamais été sélectionné. Cela veut tout dire sur la densité qu'il y avait. Puis, c’était l’époque où la Juve et le Torino se disputaient le titre, et c’était normal qu’ils composent en grande partie la sélection.

168 buts qui auraient pu être 169 sans ce fameux épisode à Ascoli...
J’ai tiré, ça allait faire mouche, et là, un ramasseur de balle qui était collé au poteau passe son pied à travers les mailles du petit filet et repousse le ballon. Moi, je n’avais pas vu et je pensais qu’il y avait eu poteau, mais la scène n’avait pas échappé à mon capitaine Bulgarelli qui a réclamé l’attention de l’arbitre. Il n’y avait rien à faire, à part peut-être un entre-deux, mais bon, heureusement, on menait déjà 3-1 et ce fut sans incidence sur le score.

Youtube

Votre carrière a été marquée par votre implication dans l’affaire du Totonero. Vous êtes suspendu deux ans par la justice sportive, mais acquitté par celle ordinaire.
Et c’est ce qui se passe souvent aujourd’hui avec les derniers scandales. On dirait que rien n’a changé. Le Totonero a éclaté au printemps 80 et j’ai été acquitté dès la fin de l’année, mais la justice sportive prend d’autres choses en considération. C’est une instance à part qui ne se base pas que sur les enquêtes. Il suffit de dire : « Moi, pensionnaire de tel club, ai vu untel faire telle chose ou untel dire ceci » et vous vous retrouvez impliqué dans une histoire. Les mensonges suffisent, c’est malheureusement comme ça que ça se passe.

30 ans après vous, votre fils Gianluca, également attaquant, a joué au Napoli. Comment ça s'est passé ?
C’est très volontiers qu’il a signé, justement parce que j’y avais laissé de bons souvenirs. En plus, c’est la ville dans laquelle il est né. C’était un défi avec lui-même, mais ça a été très compliqué, car il y avait toujours ces comparaisons père-fils. En plus, il a dû se faire opérer au dos et c'est l'année où le club a fait faillite.

Aujourd’hui, vous gérez un magasin d’optique, mais il paraît que vous êtes aussi un très bon chanteur.
L’idée n’est pas venue de moi, mais de deux auteurs napolitains, ils voulaient faire un disque complet où je devais raconter un conte. Ils ont entendu que je chantais plutôt juste, alors ils l’ont musicalisé et se sont lancés dans un 45 tours, ça a donné ça, La favola dei calciatori. Étant donné que cela a bien marché, ils m’en ont fait faire une autre qui s’appelle , la fameuse interjection napolitaine. Une vraie chanson d’amour.

Youtube


Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Marrant l'episode Ascoli...

Super interview
Un ami me le fit remarquer un jour..et voilà qu'un article sur un média-mainstream met enfin le doigt dessus : ça vaut sacrément le coup d'indexer le montant des transferts du passé, oui..
Le SoFoot qu'on aime
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO !
il y a 6 heures Le Milan met la pression sur Donnarumma 36 il y a 8 heures Griezmann dément les « rumeurs » de départ 24
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 20:40 Tévez dézingue le football chinois 36 Hier à 17:44 Bernardo Silva signe à City 34 Hier à 17:41 Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5 Hier à 14:30 Di María vers l'Inter ? 59
Hier à 14:13 Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 Hier à 11:29 Restrictions sur les transferts en Chine 24 Hier à 11:04 Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 9 Hier à 10:49 Comment Griezmann se transforme en David Beckham Hier à 10:36 Gignac sauve à nouveau les siens 7 Hier à 10:15 Gomis à Galatasaray ? 25 jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 21 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 25 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4