Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Inzaghi & Del Piero

Inzaghi et Del Piero : les sans club fixe

Ils sont deux des plus grands champions que l’Italie ait connu lors des vingt dernières années. Pourtant, Alessandro Del Piero et Filippo Inzaghi n’ont toujours pas trouvé de club pour la saison prochaine. Comment se fait-ce ?

Modififié
Il y a eu des larmes. Beaucoup de larmes. Des mouchoirs pour les sécher. Des applaudissements et des « grazie » pour les atténuer. Et puis, plus rien. Merci, au revoir et c’est tout ? Bah oui. Pour le moment, c’est tout. Alessandro Del Piero et Filippo Inzaghi, 344 buts à eux deux en Serie A, n’ont plus de travail. Plus de contrat, plus rien. Ils n’ont que leur CV pour rebondir et que leur aura pour faire encore parler d’eux. Car en Italie, on dirait bien que personne n’a envie de miser sur deux joueurs de 37 et bientôt 39 ans. Normal ? Oui et non. Ces deux-là, qui ont fait ensemble les très beaux jours de la Juve, puis séparément ceux de la Vieille Dame et du Milan AC, n’ont plus les jambes ni la condition physique de leurs 20 ans. Pourtant, ils conservent de beaux restes. Del Piero l’a prouvé cette saison, en inscrivant des buts fondamentaux lors de matches tout aussi fondamentaux (Milan, Roma, Inter, Lazio…), et Inzaghi s’est signalé lors de la dernière journée de championnat en plantant l’ultime but de la saison milanaise. Alors, certes, deux champions comme eux ne peuvent plus être alignés pendant 90 minutes à chaque journée de championnat. Mais est-on vraiment certains que la plupart des clubs de Serie A, ou même des clubs étrangers, n’aurait pas besoin de leur expérience pour résoudre quelques situations épineuses ?

Muang Thong United et River Plate

Pour le moment, Del Piero et Inzaghi feraient presque un peu de peine. Le premier reçoit des offres, effectivement, mais quelles offres… La dernière en date, visiblement la plus sérieuse, provient de Thaïlande. Le club de Muang Thong United, leader du championnat thaïlandais, se dit prêt à offrir 5 millions d’euros par saison pour deux ans à l’ancien capitaine de la Juve. Une retraite dorée, mais pour quelle motivation sportive ? Un joueur capable de faire ce qu’a fait Del Piero pendant 19 ans avec le ballon dans les pieds peut-il vraiment se résoudre à aller jouer dans une équipe dont la star est un joueur ivoirien de 21 ans qui répond au nom de Christian Kouakou ? Voilà probablement pourquoi le frère de Del Piero, Stefano, semble assez pessimiste sur l’issue de cette transaction. D’autres destinations ? Oui. Elles mènent au Qatar et à Dubaï, des pistes qui, encore une fois, semblent être irréalisables, car Del Piero est le genre de joueur qui était prêt à passer une saison de plus à la Juve quitte à ne plus gagner un rond. Autant dire que ce n’est pas avec une offre mirobolante, mais plutôt avec un vrai projet sportif qu’il va falloir le séduire. River Plate, par exemple ?

Quant à Inzaghi, le problème est un peu différent. Superpippo n’a reçu que très peu d’offres et semble juste dégouté de ne plus être l’attaquant du Milan AC. Le jour de la reprise des entraînements à Milanello, il a tenu à écrire un petit mot à ses anciens coéquipiers sur le site officiel du Milan AC. Un message entre nostalgie et gêne : « Chaque fois que j'arrivais à Milanello pour le stage de pré-saison, c'était une émotion particulière. Voir les tifosi à l'extérieur des grilles qui nous acclamaient pour le début de la saison me donnait une motivation incroyable. Ne pas y être après 11 ans est une sensation étrange que je n'arrive pas encore à expliquer, mais je tiens à souhaiter bonne chance à tout le Milan AC et à tous mes merveilleux coéquipiers pour la saison à venir. Forza Milan. Pippo » . Comprendre : « Les mecs, je suis tout seul, reprenez-moi, je ne veux pas rester dehors ! » En fait, c’est un peu plus compliqué. Adriano Galliani lui aurait proposé d’entraîner les jeunes du Milan AC, à l’image de ce que fait son frère Simone à la Lazio. Problème : Pippo veut encore jouer au moins un an. Reste à trouver où.


Retour aux sources ?

Pour Inzaghi, il y a bien la destination nostalgie. Le président de l’Atalanta, Antonio Percassi, aimerait faire revenir le buteur à ses origines. C’est en effet avec le maillot de la Dea qu’Inzaghi, lors de la saison 1996-97, s’est révélé aux yeux de tous. Il y a bien aussi Bologne, Parme et Sienne. Ou alors des propositions en Chine, en Turquie et en Suisse, où le FC Sion aimerait bien le faire venir après avoir déjà engagé Rino Gattuso. Mais pour le moment, de toutes ces offres, aucune n’a été assez consistante pour convaincre toutes les parties concernées. Un peu comme pour Del Piero, en gros. S’il fallait garder une métaphore, ce serait presque celle de la dernière danse. Pippo et Alex vont danser une dernière fois, alors ils ne veulent pas se planter. Pas question de danser un tango s’ils se sentent plus à l’aise sur une valse. Il faut assurer la sortie de piste, terminer en beauté des carrières toujours vécues au très haut niveau. C’est bien de se focaliser sur où va jouer Verratti ou de savoir si Thiago Silva va finalement signer au PSG, mais on parle là de deux immenses champions qui vantent 30 trophées majeurs à eux deux, 31 si l’on compte la Serie B remportée par Del Piero (on fera ainsi plaisir à Allegri…). Que chaque dirigeant y pense donc au moment de déclarer son mercato conclu : il y a encore sur le marché deux types capables, à tout moment, de marquer un coup franc magistral ou un but de la joue, du genou ou de la hanche. Et sincèrement, avec tout le respect pour les championnats concernés, ils méritent mieux que la Chine ou la Thaïlande.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68