1. //
  2. // 28e journée
  3. // Résumé

Brest cale, les autres poursuivants assurent

Les Brestois n'ont pu faire mieux qu'un match nul (1-1) sur la pelouse de Tours. Les Bretons sont doublés au classement par Angers, vainqueur à Créteil (0-1), Dijon, qui l'emporte à Clermont (2-5) et le Gazélec qui s'impose dans la douleur (1-0). En bas de tableau, Arles-Avignon gagne à Châteauroux dans le match de la peur (1-2).

Modififié
5 0
  • Créteil-LusitanosAngers : 0-1

    But : Clémence (40e) pour Angers
    Toujours privés de Jonathan Kodjia, meilleur buteur de L2, les Angevins prennent rapidement la mesure de l'adversaire. Charles Diers s'offre le premier couplet de ce match, mais sa lourde frappe s'écrase sur la barre. Le SCO, dans la course à la montée, met plus d'intensité dans cette rencontre et c'est tout naturellement que Sacha Clémence, en chef d'orchestre, coupe un centre de la tête et vient ouvrir le score à la 40e. La deuxième période est francilienne, mais Créteil ne trouvera pas la solution. Dabo manque la balle d'égalisation en trouvant le poteau à dix minutes du terme. Angers s'empare de la deuxième place du classement, à cinq points de Troyes.

  • ToursBrest : 1-1

    Buts : Ketkeophomphone (34e) pour Tours / Adnane (62e) pour Brest
    Devant les 4000 spectateurs du stade de la vallée du Cher, Tours, premier relégable, résiste parfaitement face à Brest, dauphin de Troyes au coup d'envoi. Andy Delort est même tout proche d'ouvrir le score sur coup franc à la 23e. Brest finit par se réveiller, mais Courtet touche le poteau sur une belle frappe en pivot à la 32e. Sur le contre, Delort, bien en jambes ce soir, déborde et centre. Le ballon revient dans les pieds de Billy Ketkeophomphone qui écrase sa reprise plat du pied, mais trouve le chemin des filets grâce au rebond. Pas de révolte brestoise malgré les changements tactiques d'Alex Dupont. Enfin, pas de révolte jusqu'à l'entrée de Youssef Adnane pour Brest. Le joueur recruté par les Bretons cet hiver avait inscrit 8 buts sous le maillot tourangeau en début de saison. Sur son premier ballon, le néo-Brestois égalise et relance la rencontre. Tours manque de reprendre l'avantage dans la foulée, mais le coup franc de Delort frôle la barre de Thébaux. Le score ne bougera plus. Brest chute à la cinquième place à seulement un petit point d'Angers, deuxième.

  • ClermontDijon : 1-5

    Buts : Capelle (22e) pour Clermont / Tavares (30e), Diony (40e), Cissé (45e), Raspentino (46e), Bela (65e) pour Dijon
    Les Clermontois se montrent plus entreprenants en début de match. Pierrick Capelle s'offre une chevauchée dans la défense dijonnaise. Le gaucher déclenche une belle frappe du droit qui vient tromper Baptiste Reynet. Réponse bourguignonne immédiate. Julio Tavarès sur la première occasion du DFCO vient remettre les compteurs à égalité à la demi-heure de jeu. Il glisse le ballon entre les jambes du portier clermontois et inscrit son huitième but de la saison. Les Dijonnais, dans leur élan, prennent le large avant la mi-temps. D'abord grâce à Diony d'une volée du gauche, puis c'est Ousseynou Cissé qui vient inscrire son premier but de la saison à la 45e. La deuxième période commence comme la première s'était terminée. Florian Raspentino, bien décalé par Bela, croise parfaitement sa frappe pour planter le quatrième pion dijonnais. L'attaque bourguignonne se régale, et Bela conclut un superbe jeu en triangle dans la surface auvergnate pour le but du 5-1. Dijon finit le match à 10 après une faute de Paulle dans sa surface. Adrien Hunou transforme le penalty et réduit le score à 5-2 à la 74e. Dijon reste dans la course à égalité de points avec Angers et le Gazélec.

  • Gazélec AjaccioNancy : 1-0

    But : Larbi (70e) pour le Gazélec
    Défaits la semaine dernière à Nîmes, les Gaziers se devaient de réagir ce soir face à Nancy. Mais face à un bloc lorrain solide, la rencontre a mis du temps à se décanter. Il a fallu attendre la 70e et une sortie manquée de Guy Roland Ndy Assembe pour voir Mohammed Larbi ouvrir la marque d'un superbe lob. Avant cela, Pablo Martinez avait touché les montants d'une lourde frappe en première période, seule véritable occasion dans les 45 premières minutes. La fin de match est plus animée. Muratori, au contact avec Poggi, fait main dans sa surface, mais Saïd Ennjimi n'accorde pas de penalty au Gaz, à égalité de points avec Angers et Dijon, 2e et 3e au classement.

  • LavalNîmes : 0-1

    But : Koura (68e) pour Nîmes
    Fin de série pour le Stade lavallois. Les Mayennais étaient toujours invaincus à domicile cette saison, mais Nîmes, meilleure équipe de Ligue 2 en 2015, a réalisé le hold-up parfait à Francis-Le Basser. En difficulté pendant toute la durée de la rencontre, les Gardois ont marqué le seul but du match sur leur seule occasion grâce à Koura, bien servi en profondeur. Laval domine le reste de la rencontre, mais Nîmes résiste, s'impose et remonte à la 7e place du classement.

  • Le HavreOrléans : 3-1

    Buts : Malfleury (26e), Le Bihan (65e), Manzala (86e) pour Le Havre / Mendy (12e) pour Orléans
    Orléans, pourtant privé de plusieurs de ses gâchettes offensives, ne tarde pas à ouvrir la marque au stade Océane. C'est Jean-Paul Mendy qui envoie, aux 25 mètres, un superbe boulet de canon du gauche dans la lucarne de Diallo. Le Havre réagit dans la foulée. Geoffrey Malfleury, à la réception d'un centre au second poteau, décroise sa tête plongeante et fusille Thomas Renault. Les Normands prennent l'avantage en seconde période grâce à Le Bihan qui pique parfaitement son ballon et s'empare de la première place du classement des buteurs. Réponse orléanaise immédiate, mais les Havrais sont sauvés par leur poteau. Manzala clôt définitivement le suspense à la 87e en marquant le troisième but normand. Le Havre atteint la barre symbolique des 40 points.

  • NiortAC Ajaccio : 1-0

    But : Koné 19e pour Niort
    Pagaille cette semaine à Ajaccio avec la démission du président Alain Orsoni qui avait repris le club en 2008. Sur la pelouse, les Corses sont rapidement dépassés. Niort domine le début de la rencontre et ouvre logiquement le score grâce à Koné bien servi par Malcuit au second poteau. Ajaccio réagit, mais Tristan Lahaye sauve les Chamois de l'égalisation en s'arrachant pour tacler le ballon sur la ligne à la 36e minute. Dans son élan, le défenseur niortais heurte le poteau. Lahaye, l'amour et le poteau. Yohan Barbet, l'autre membre de la charnière des Chamois se met en évidence en tentant un ciseau retourné sur corner à la 56e qui passe de très peu à côté. Ajaccio finit mieux le match et oblige Paul Delecroix à multiplier les parades en fin de rencontre. Le portier niortais tient bon et permet à ses coéquipiers d'empocher les 3 points.

  • Châteauroux/Arles-Avignon : 1-2

    Buts : Thil (43e) pour Châteauroux / Cissé (77e), Savanier (88e) pour Arles-Avignon
    Match de la peur entre le 19e et le 20e de Ligue 2. Arles-Avignon domine une première mi-temps très faible techniquement, mais se fait surprendre par Grégory Thil juste avant la mi-temps, au plus grand dam de Victor Zvunka, furieux sur son banc de touche. Thil est tout proche de s'offrir le doublé en seconde période, mais les défenseurs provençaux sont aux aguets. Et à la suite d'un cafouillage dans la défense castelroussine, Fousseni Cissé pousse le ballon du gauche et égalise à la 77e. La Berrichonne pousse en fin de match, mais Arles-Avignon tient bon et fait même mieux que résister. Savanier enroule parfaitement son coup franc et donne les trois points de la victoire à Arles-Avignon dans les derniers instants du match. Le premier non-relégable pointe à 8 points des Provençaux et à 7 unités des Castelroussins.

    ⇒ Résultats et classement de L2

    Par Maxime Feuillet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Aucun commentaire sur cet article.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    5 0