Angleterre : vers une limite des visas

Modififié
6 13
Outre-Manche, on commence à sérieusement envisager de remodeler le système de fonctionnement du football anglais devant les piètres prestations de l'équipe nationale ces dernières années.

Ce jeudi, Greg Dyke a décidé de prendre le taureau par les cornes en dévoilant plusieurs propositions sur le long terme. D'une part, le président de la Fédération anglaise de football (FA) souhaiterait introduire à partir de 2016 dix équipes réserves des grands clubs de Premier League dans un championnat équivalant à la cinquième division, et les confronter à dix autres clubs de la conférence nationale.

D'autre part, la deuxième mesure viserait à revoir la politique de visas de travail accordés aux joueurs extra-communautaires. Son souhait ? Limiter à deux non-Européens le nombre de joueurs par pensionnaire de Premier League, et aucun dans les divisions inférieures.

Dans le rapport établi par un comité où Rio Ferdinand a également donné son avis, la Fédération a dénombré 66 joueurs sélectionnables de Premier League qui jouent régulièrement, et veut amener ce nombre à 90 d'ici 2022. « Ce déclin touche toute l'Europe, mais particulièrement l'Angleterre et si cela s'accentue, nous avons de grandes craintes pour l'avenir de notre sélection, a expliqué Greg Dyke. Si cela ne peut être enrayé, le sélectionneur aura de moins en moins de joueurs à sa disposition. C'est un programme ambitieux, mais réaliste. »

De nouvelles complications à venir pour Stéphane Sessègnon. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mark Renton Niveau : CFA2
C'est un peu exagéré quand même...
Si cela peut enfin leur permettre d'avoir une vraie équipe et d'améliorer leur formation, pourquoi pas!
Si cela peut enfin leur permettre d'avoir une vraie équipe et d'améliorer leur formation, pourquoi pas!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Heinze a déjà le blues
6 13