Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Angers-Marseille (1-1)

Angers scotche l'OM hors du podium

Parti rapidement en tête grâce à un penalty de Florian Thauvin, l'OM a finalement été accroché à Angers dimanche (1-1). Grave ? Non, l'important est ailleurs.

Modififié

Angers 1-1 Marseille

Buts : Traoré (79e) pour le SCO // Thauvin (3e, s.p.) pour l'OM

« Là, ça ne va pas du tout... » Drôle d’étape vécue dimanche, à Angers, par l’OM d’un Florian Thauvin qui a refusé de se cacher au moment d’évoquer la première période de ses potes. Un problème ? Un ralentissement, tout au plus, même si l'on a bien cru voir la bande de Garcia sortir de terre avec trois points essentiels au lendemain du nul entre l'AS Monaco et Amiens (0-0). En fin de compte, on a eu autre chose : un vrai match de fin de saison, entre deux équipes parties à la chasse aux points, et la cinquante-septième étape de la Grande Boucle marseillaise s'est bouclée comme elle devait se boucler. Soit sur un nul qui n'arrange pas grand monde et n'emmerde personne.

Moteur encrassé


Alors, qu'est-ce qui cloche ? Ce qui coince, c’est que l’OM a une nouvelle fois peiné à rallumer le moteur dimanche, comme à Troyes (2-3) le 15 avril dernier. Voilà ce qu’a raconté Thauvin à la pause : au-delà du but précoce de sa gâchette gominée (0-1, 3e), son vingtième de la saison en Ligue 1, on a surtout vu les hommes de Garcia se faire secouer dans les duels, empiler les erreurs techniques et manquer la difficile épreuve qui consiste à répéter les copies généreuses tous les trois jours. Avec eux, c’est même impossible. Alors, ce déplacement à Angers, qui avait de son côté son maintien dans le viseur, a fait ressortir d’autres choses : la confirmation que Luiz Gustavo est bien un défenseur central XXL – il paraît que le staff de l’OM voudrait l’installer définitivement au poste –, qu’Adil Rami avait à cœur de fermer sa saison de Ligue 1 avec le torse bombé, que Yohann Pelé reste un héros discret et serein, comme lorsqu'il s’offre un triple arrêt devant Toko Ekambi, Tait et Capelle en fin de première période, que Morgan Sanson est bien indispensable pour mettre le rythme adéquat et aussi que Valère Germain est la personnalité publique qui reçoit le plus gros traitement de faveur du moment, sans que cela ne soit mérité tant sa sortie dominicale aura une nouvelle fois été vide d’étincelles. Angers, dans tout ça, aurait pu en profiter plus tôt grâce à son pressing féroce, mais le haut niveau se conjugue aussi au réalisme.

Le dunk de Traoré


Et au sifflet, aussi : alors à l’heure de jeu, Stéphane Moulin a explosé pour la seconde fois de la partie. La raison ? Un duel bouillant dans la surface marseillaise entre Karl Toko Ekambi et Adil Rami, qui aurait dû, selon le coach angevin, se boucler par un penalty en faveur du SCO. Difficile de lui donner tort alors que le spectre de l’injustice s’est mis à danser sur la piste, là où Butelle venait de sortir deux balles de 2-0 face à Amavi et surtout Thauvin. Pelé, de son côté, a longtemps gardé la barre d’un navire dans les vagues, notamment secoué par une grosse bourrasque envoyée par le pied gauche de Mangani à vingt minutes de la fin et complexe à redresser malgré l’entrée de Dimitri Payet, qui a rapidement filé une flèche en or dans les pieds d’Ocampos, cassée avec autorité par la défense locale. Et ? Et, forcément, ça a craqué : à la 79e minute, sur un délice de coup franc de Flavien Tait et au milieu d'un marquage laxiste d'Ocampos, Ismaël Traoré a décollé pour égaliser (1-1, 79e), bousculant au passage tout le scénario d'une fin de partie qui a vu l'OM foutre en l'air sa série de (trois) victoires consécutives à l'extérieur en Ligue 1. Grave ? Non docteur, l'importance est ailleurs et Angers est (quasiment) maintenu.


Angers (4-1-4-1) : Butelle - Bamba, Pavlović, Traoré, Manceau - Capelle (Touré, 67e) - Santamaria, Mangani, Oniangué, Tait (Kanga, 89e) - Toko Ekambi. Entraîneur : Stéphane Moulin.


Marseille (4-2-3-1) : Pelé - Sarr, Rami, Luiz Gustavo, Amavi - Zambo Anguissa (Mitroglou, 81e), Lopez - Thauvin (Rolando, 60e), Ocampos, Njie - Germain (Payet, 60e). Entraîneur : Rudi Garcia.


  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:53 Action commune et grève des chants dans les stades de Ligue 1 ce week-end 24
    Hier à 16:34 Tuto Panini Adrenalyn XL : les points 14 Hier à 16:06 La boulette d'Ali Ahamada lors de Comores-Maroc 23 Hier à 15:31 La surprise de Zlatan aux enfants thaïlandais bloqués dans une grotte cet été 22 Hier à 14:32 Le père de Sandro Rosell offre un million d'euros pour libérer son fils 23 Hier à 14:28 Denis Balbir ne veut pas de femmes pour commenter les matchs 195
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
    À lire ensuite
    L'équipe type du week-end