Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. // Süper Lig
  2. // Le point Têtes de Turc

Une passe dé pour Valbu, des fessées pour Kana-Biyik, Boye et Poko

Mathieu Valbuena, Emmanuel Adebayor, Bafétimbi Gomis, Jirès Kembo-Ekoko... Le championnat turc est devenu une véritable terre d'accueil pour les anciens de Ligue 1. Chaque week-end, Sofoot.com fait le point sur le week-end de nos chouchous installés en Turquie.

Modififié

  • Gaël Clichy, Emmanuel Adebayor et Mevlüt Erdinç (İstanbul Başakşehir)

  • Le Galatasaray de Bafé Gomis et Younès Belhanda jouant lundi soir sur la pelouse de Gençlerbirliği, la nouvelle formation d'Arda Turan a profité du week-end pour mettre un petit coup de pression sur le leader en prenant provisoirement deux points d'avance. C'était vendredi soir à domicile contre Malatyaspor (1-0), avec un Gaël Clichy titulaire. Sorti après 72 minutes passées sur le pré, Emmanuel Adebayor (une seule frappe) n'a pas planté, tout comme Khalid Boutaïb, aligné en pointe dans l'autre camp (trois tentatives, deux cadrées). Côté visiteurs, Aly Cissokho était également de la partie, alors que Dória, Issiar Dia et Sadio Diallo sont restés sur la banquette. Porteur d'eau comme souvent, Mevlüt Erdinç n'a pas eu l'occasion de sortir les crocs.


  • Umut Bulut, Ryan Mendes et Jean-Armel Kana-Biyik (Kayserispor)

  • C'était le choc des outsiders au Şenol Güneş Stadyumu de Trabzon entre les cinquième et sixième de Süper Lig. Et les visiteurs de Kayserispor, emmenés Umut Bulut (aucune frappe), Jean-Armel Kana-Biyik et Ryan Mendes (trois frappes, mais un déchet dans les transmissions, sorti à la 58e), ont pris un tarif face au Trabzonspor de Tomáš Hubočan : quatre pions à rien. L'entrée d'Asamoah Gyan (66e) n'a rien changé.



  • Thievy Bifouma, Delvin Ndinga et John Boye (Sivasspor)

  • Encore une belle brochette d'anciens de Ligue 1 qui s'est fait fesser ce week-end. John Boye, Delvin Ndinga et Thievy Bifouma étaient tous titulaires lors du déplacement de Sivasspor à Konyaspor, pour un revers violent (5-0, avec un doublé de Samuel Eto'o) malgré la présence de Robinho. Peu utilisé depuis son arrivée à Sivasspor cet hiver (deux titularisations), Henri Saivet n'est pas sorti du banc, tout comme Carl Medjani. À noter que le premier pion de la rencontre, œuvre de Nejc Skubic, est venu d'une praline de l'ancien Lorientais Moryké Fofana.


  • Mathieu Valbuena et Nabil Dirar (Fenerbahçe)

  • À la traîne dans la course au podium, les Sarı Kanaryalar tentent tant bien que mal de refaire leur retard, à l'image de leur succès tranquille devant leur public face à Osmanlıspor hier (2-0). Entré à la pause, Mathieu Valbuena s'est fendu d'une passe dé sur corner pour l'ouverture du score un peu gag de Martin Škrtel (54e), alors que Nabil Dirar, lui, a pris une biscotte avant la mi-temps (42e). Positionné en 10 pour les visiteurs, Adrien Regattin n'a pas été très visible.



  • Jirès Kembo-Ekoko, Moussa Sow et Paul Le Guen (Bursaspor)

  • Le Bursaspor de l'ami Paulo recevait le Kasımpaşa d'Olivier Veigneau (titulaire indiscutable dans le couloir gauche de son club), venu s'imposer à la Timsah Arena, sur le plus petit des scores (1-0). L'homme du 8 mars 2017 avait pourtant couché dans son onze les noms de Jirès Kembo-Ekoko et Moussa Sow, lesquels sont restés muets malgré deux tentatives pour le premier nommé. Le second a récolté un avertissement en deuxième période sur un joli ciseau acrobatique que l'arbitre a jugé dangereux. N'est pas Cricri qui veut.


  • William Vainqueur (Antalyaspor)

  • Eto'o, Samir Nasri, Jérémy Ménez : la plupart des têtes de gondole d'Antalyaspor sont allés voir ailleurs cet hiver, mais William Vainqueur, lui, est resté. Et depuis quelques matchs, le joueur formé à Nantes est quelque peu écarté de l'équipe type (une seule fois aligné d'entrée en 2018). Face au cancre du championnat Karabükspor, le milieu n'a même pas enlevé sa chasuble de remplaçant. Il a donc pu tranquillement admirer le succès des siens en restant assis (2-1).



  • Lamine Gassama (Alanyaspor)

  • 26 titularisations en 28 rencontres de Süper Lig cette saison : du côté d'Alanya, le latéral droit Lamine Gassama (ex-Lyon et Lorient) coule des jours paisibles. Après deux contre-performances, sa team a renoué avec les trois points lors de la réception d'Akhisar. Et notre numéro 89 n'a pas fait de vague. Rémy Riou, quant à lui, soigne ses bobos.


  • André Poko et Axel Ngando (Göztepe)

  • Si le Beşiktaş prend des roustes en C1 lorsqu'il croise le Bayern, le troisième du championnat se rattrape sur la scène nationale en faisant la loi face aux petits. Le Göztepe d'André Poko a pu le vérifier en mangeant un 5-1 salé. L'ancien Girondin a tenté sa chance à deux reprises sans réussir à attraper le cadre, mais est l'auteur d'une bonne percussion qui amène la réduction du score de sa formation. Axel Ngando, lui, est apparu à la 83e. Pour quelques foulées.



    Par Jérémie Baron
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    À lire ensuite
    Lyon fait exploser Metz